Vendredi 3 octobre, Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, a signé le Pacte Energie Solidarité avec Jérôme Humbert, son responsable au sein du groupe CertiNergy. Le Pacte Energie Solidarité est un programme d’isolation à bas prix de maisons gourmandes en énergie occupées par des ménages modestes, en situation de précarité énergétique. Un phénomène qui, le même jour, faisait l’objet d’un colloque à Paris, et contre lequel entend lutter le projet de loi de transition énergétique, actuellement au Parlement.

 

La ville de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) s’engage pour l’efficacité énergétique. Son maire, Xavier Lemoine, a réuni aujourd’hui plusieurs acteurs économiques et institutionnels lors d’une matinée qui présentait ce défi comme un projet de territoire. Parmi ces acteurs figurait CertiNergy, société spécialiste de la détection des gisements d’économies d’énergie et des solutions pour les concrétiser. En effet, Montfermeil a choisi de faire figurer le Pacte Energie Solidarité (PES), un programme d’isolation des combles perdus déployé par le groupe CertiNergy, au sein de la boîte à outils qu’elle mobilise pour réduire les consommations énergétiques de ses habitants. Xavier Lemoine et Jérôme Humbert, directeur du programme PES chez CertiNergy, ont officialisé leur partenariat en signant le pacte au cours de la matinée.

 

Hasard du calendrier, se tenait ce jour-là, à Paris, un colloque de l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), où de nouveaux chiffres ont été dévoilés : 11,5 millions de personnes, soit près d’un Français sur cinq, souffrent de précarité énergétique . Une situation qui n’est pas près de se résoudre, avec la hausse régulière des dépenses d’énergie des ménages. Un rapport du Commissariat général au développement durable pour 2013 indique en effet que la facture annuelle, de 3 200 euros en moyenne carburant compris, a crû de plus de 40 euros par rapport à 2012 . Le colloque de l’ONPE faisait aussi écho au projet de loi « relatif à la transition énergétique pour la croissance verte », actuellement examiné au Parlement, et dont la priorité réside dans l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments.

De gauche à droite, Jérôme Humbert (responsable du Pacte Energie Solidarité au sein du groupe CertiNergy), Frédéric Utzmann (président du groupe CertiNergy) et Xavier Lemoine (maire de Montfermeil)