Le rapport interministériel du CGEDD (Conseil général de l’environnement et du développement durable) consacré aux certificats d’économies d’énergie (CEE) a été rendu public en fin de semaine dernière. Il s’agissait de mesurer l’impact du dispositif des CEE sur la consommation d’énergie finale du secteur résidentiel. Avant un décryptage à venir, Effy se félicite de la publication de ce rapport, qui constitue une véritable mine d’or sur les certificats d’économies d’énergie. Elle salue également ses conclusions positives.

 

Un peu plus d’un an après la publication du rapport de la Cour des Comptes, ce rapport ministériel du CGEDD constitue une nouvelle référence sur les certificats d’économies d’énergie. Tout en proposant des pistes d’amélioration pour la quatrième période débutant en 2018, il rappelle que « le dispositif des CEE présente des avantages décisifs par rapport au CIDD et à la TVA à taux réduit ». Un dispositif qui a d’ailleurs été cité par le président Hollande, en ouverture de la conférence environnementale, comme l’une des sources de financement de la transition énergétique.

Effy proposera en début de semaine prochaine un décryptage du rapport. En attendant, il est consultable en cliquant ici.