Particuliers

La facture de chauffage des Français atteint 1684 € en 2020

Effy, premier spécialiste de la rénovation énergétique, dévoile aujourd’hui les chiffres 2020 de la facture de chauffage des Français. Avec un montant moyen de 1684 €*, les dépenses de chauffage impactent toujours lourdement le budget des familles, dont le pouvoir d’achat est durement fragilisé par la crise. Après l’ouverture de MaPrimeRénov’ à tous les foyers depuis le 1er janvier 2021, Effy rappelle quelles solutions existent pour lancer des travaux et faire rapidement baisser sa facture.

 

L’équivalent de plus d’un mois de salaire brut au SMIC alloué à la facture de chauffage.

En 2020, les Français ont dépensé en moyenne 1684 € pour chauffer leur logement. Un chiffre établi à partir des données communiquées par 10 824 personnes qui ont réalisé des simulations et diagnostics énergétiques sur les sites du groupe Effy. Alors que la crise sanitaire se prolonge et laisse présager une grave fragilisation du pouvoir d’achat, de nombreux Français craignent de ne plus pouvoir assumer un budget aussi lourd, équivalent à plus d’un mois de salaire brut au SMIC.

 

Pour Frédéric Utzmann, président d’Effy, cette situation n’est plus acceptable : « Nous ne devons pas accepter que des familles soient contraintes de dépenser plus d’un mois de salaire pour se chauffer quand des solutions qui ont fait leurs preuves existent. La situation des Français qui se chauffent au fioul est même alarmante avec une facture moyenne qui dépasse les 2100 euros ! Des solutions durables, simples à déclencher et de qualité existent pour faire baisser leur facture. Pour aider les Français à financer leurs travaux, MaPrimeRénov’ est désormais ouverte à tous. Effy s’engage à aller plus loin en créant des solutions de financement pour lancer certains travaux sans avance de frais pour les familles modestes. 2021 doit être l’année de la rénovation énergétique de qualité et pour tous ! »

Les familles qui se chauffent au fioul payent en moyenne plus de 2100€ pour se chauffer

Les montants moyens observés d’une source d’énergie à l’autre sont de plus en plus contrastés et révèlent la situation alarmante des familles qui se chauffent en fioul.

 

 

 

 

Les 3,5 millions de foyers qui dépendent du fioul dépensent en moyenne 2108€ par an pour se chauffer.

 

Les utilisateurs d’électricité et de gaz allouent quant à eux respectivement 1777€ et 1369 € par an à leur chauffage. Les détenteurs d’installations au bois ont opté pour la solution la plus économe puisqu’ils dépensent en moyenne 1147€.

 

Des montants à ramener aux surfaces moyennes associées à chaque type d’énergie. On sait que les habitations équipées au fioul sont généralement plus grandes (142 m² en moyenne) que celles dotées d’installations à l’électricité dont la surface moyenne est de 112 m². A surface égale, l’électricité reste l’énergie de chauffage la plus chère avec un montant de 16 € /m².

 

Pour accélérer la rénovation énergétique pour tous, Effy s’engage sur la problématique de l’avance de frais pour les familles modestes qui se chauffent au fioul

Mieux isoler son logement, installer un chauffage plus performant sont autant de gestes qui permettent de faire baisser rapidement et durablement la facture de chauffage.

 

Pour soutenir les familles dans leurs projets, les aides à la rénovation (MaPrimeRénov’, Prime Effy) peuvent représenter jusqu’à 90 % du montant des travaux. Depuis le 1er janvier 2021, tous les foyers peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’.

 

Effy va encore plus loin et proposera dans les prochains mois une solution de financement pour que les familles modestes puissent remplacer leur chaudière fioul sans avancer de frais. Elles rembourseront des annuités d’un montant inférieur aux économies réalisées sur leur facture grâce aux travaux.

*Méthodologie | Enquête réalisée à partir des montants déclarés par 10 824 utilisateurs des formulaires des sites Effy en 2020.

Plus d’articles sur ce thème