Déployé avec succès depuis huit ans en France, copié dans d’autres pays, et aujourd’hui consolidé par l’adoption à l’Assemblée Nationale du projet de loi sur la transition énergétique, le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) entrera dans l’ère de la maturité au 1er janvier, avec un objectif triennal de 700 TWh cumac annoncé dans un projet de décret.

 

Pour Effy, ce chiffre constitue une première base de travail a minima. Une longue période d’incertitude s’achève ; place maintenant à l’action, en particulier contre la précarité énergétique.

TELECHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE