Vendredi dernier, le Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, François De Rugy était au côté de Frédéric Utzmann, Président du Groupe Effy, pour présenter le nouveau dispositif de prime à la conversion des chaudières, permettant aux ménages les plus modestes de changer leur ancienne chaudière par une pompe à chaleur pour un euro symbolique.

Un dispositif innovant pour lutter contre la précarité énergétique

Le dispositif, lancé par le Pacte Energie Solidarité, opéré par le Groupe Effy, vise à soutenir les ménages modestes dans le remplacement d’une ancienne chaudière fioul ou gaz par une pompe à chaleur air/eau ou hybride.

Ce nouveau dispositif s’inscrit dans la logique des solutions d’isolation à 1 euro des combles, caves et sous-sols inventées par le Groupe Effy en 2013 dont plus de 70 000 ménages français ont déjà bénéficié. Il permet de lutter efficacement contre la précarité énergétique en permettant de réduire la facture de chauffage des ménages bénéficiaires, car comme la rappelé le Ministre François de Rugy le 15 janvier dernier : « Se libérer des énergies fossiles est bon pour la planète, pour l’économie, pour la balance commerciale, mais surtout pour le porte-monnaie de nos concitoyens, qui ne subiront plus ainsi les fluctuations du prix du baril, qui se traduit dans la facture de chauffage »[1].

 

La « qualité » comme mot d’ordre

Un travail sur l’isolation thermique est essentiel avant la pose d’un nouveau système de chauffage. En ce sens, un professionnel RGE/QualiPac réalisera un bilan thermique du logement avant la validation définitive du dossier permettant de bénéficier de l’installation d’une pompe à chaleur pour 1€.

Il est important d’accompagner et de faciliter le parcours de travaux des ménages les plus modestes, à chaque étape, en permettant de réaliser les travaux de rénovation énergétique les plus efficaces. Ainsi, comme dans l’isolation, la sélection des équipements, des entreprises de travaux et stations techniques répondent à des critères stricts de qualité. Par ailleurs, les chantiers réalisés sont aléatoirement vérifiés sur site par des bureaux de contrôle indépendants. L’ensemble du projet technique est également coordonné par les experts du PES.

 

Un financement assuré par le Pacte Energie Solidarité

Afin de simplifier le parcours de rénovation du particulier, le Pacte Energie Solidarité prendra en charge les démarches administratives permettant de mobiliser les différentes des aides et subventions disponibles pour financer le changement de chaudière.

Le financement repose en effet sur plusieurs dispositifs, parmi lesquels la prime à la conversion chaudière et le programme « Habiter Mieux » de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). La nouvelle prime à la conversion chaudière, annoncée courant novembre par le Premier ministre, est une nouvelle version de la prime « coup de pouce économie d’énergie » déjà distribuée par une dizaine d’entreprises signataires d’une charte d’engagement dont le Groupe Effy fait partie.

Effy peut déjà verser cette nouvelle prime à la conversion chaudière pour ceux qui sont prêts à abandonner leur équipement à énergie fossile (d’un montant de 2500 euros à 4000 euros selon leurs revenus) et les accompagner dans leurs projets de rénovation énergétique de A à Z.

 

[1][1] http://www.senat.fr/cra/s20190115/s20190115_3.html