Réno

 

Attendue en septembre dernier, la feuille de route du gouvernement sur la rénovation énergétique des bâtiments a finalement été présentée vendredi 24 novembre 2017, par les ministres Nicolas Hulot et Jacques Mézard. Elle se décline en 4 axes et 13 actions.

 

Alors que le secteur du bâtiment (résidentiel et tertiaire) représente 45% de la consommation d’énergie finale et 25% des émissions de gaz à effet de serre, le gouvernement annonce vouloir faire de la rénovation énergétique des bâtiments une priorité nationale. Parmi les mesures annoncées, le groupe Effy se félicite de plusieurs actions qui vont dans le bon sens :

 

Créer une marque de la rénovation énergétique valorisant les bonnes pratiques

 

Face au manque d’informations des ménages, à la complexité des dispositifs d’aides et à la méfiance sur les économies attendues des travaux de rénovation énergétique, le gouvernement propose de créer une « marque » commune qui donne envie et confiance aux particuliers, en valorisant les initiatives qui ont fait leurs preuves, en fédérant acteurs publics et privés sous une bannière d’engagement et de qualité. Il s’agit aussi, selon la feuille de route, de proposer « une démarche abordable » et de nouveaux messages jusqu’ici peu perçus (confort, valorisation du patrimoine, etc.).

 

Organiser des parcours simples et lisibles pour les particuliers

 

Convaincre les ménages d’entreprendre des travaux ne suffit pas. Encore faut-il que le « parcours de travaux » ne se transforme pas en « parcours du combattant » selon les propos du président de l’ADEME. C’est pourquoi le gouvernement souhaite s’atteler à une simplification de l’organisation actuelle, caractérisée par une multiplicité d’acteurs aux missions très hétérogènes afin que le particulier y voit plus clair et sache vers qui se tourner. Dans ses préconisations sur le service public de la performance énergétique de l’habitat, le gouvernement appelle à prendre en compte l’émergence des plateformes numériques. Effy, qui opère la première plateforme digitale de rénovation énergétique en France grâce à laquelle sont réalisés chaque année 100.000 travaux de performance énergétique, partage cette ambition pour faciliter la vie des ménages et rendre les travaux plus simples.

 

Massifier la rénovation des logements en industrialisant les actions les plus efficaces

 

Le gouvernement le reconnaît : la France n’est pas sur la trajectoire permettant d’atteindre les différents objectifs d’économies d’énergie. Le plan proposé vise donc à cibler les logements les plus énergivores et concentrer l’action sur les opérations les plus efficaces en mettant en place une politique industrielle de rénovation des passoires thermiques et de lutte contre la précarité énergétique.

Un axe fort du plan de rénovation du gouvernement consiste ainsi à « promouvoir la rénovation énergétique abordable » et à « réaliser, au cours d’une première étape les améliorations qui les sortent de la qualification de passoire thermique », en isolant par exemple les combles perdus en maisons individuelles.

L’Etat incitera à la création de programmes standards déployés massivement par des acteurs privés afin « d’industrialiser la rénovation, en se basant sur ces opérations en 2 ou 3 gestes simples ».

 

Outre ces actions dans l’habitat, la feuille de route cible les bâtiments publics avec la volonté d’un Etat exemplaire réalisant « sur la durée du quinquennat la rénovation énergétique d’un quart de son parc », notamment les cités administratives, « opérations visibles générant un effet d’entraînement sur les pratiques des collectivités ». La mobilisation des CEE par les gestionnaires de bâtiments est recommandée afin de faciliter le financement de la rénovation.

 

Effy salue l’ambition de ce plan de rénovation, tout en regrettant le manque de mesures concrètes sur l’utilisation des Diagnostics de Performance Energétique et des audits pour initier des parcours de rénovation. Dans la concertation qui s’ouvre, Effy se tient à la disposition du gouvernement pour apporter son expertise et son expérience notamment sur les enjeux d’accompagnement des ménages et de financement des travaux.

[vc_empty_space height= »32px »][dt_button link= »https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/Plan%20renovation%20b%C3%A2timents.pdf » target_blank= »false » size= »small » style= »default » button_alignment= »center » color_mode= »default » color= »#888888″ icon_align= »left »]

Télécharger la feuille de route

[/dt_button]