Le Gouvernement l’avait annoncé, la chasse aux anciennes chaudières à énergie fossile commence.  En effet, un arrêté publié le 10 janvier dernier vient renforcer et étendre à l’ensemble des français les primes dites « Coup de pouce économies d’énergie », rebaptisées pour l’occasion « Coup de pouce chauffage » et « Coup de pouce isolation ».

Des aides bonifiées pour l’installation de chaudières utilisant des énergies renouvelables

 

Actuellement, les primes « Coup de pouce économie d’énergie » en matière de chauffage sont uniquement destinées aux ménages modestes pour le remplacement de chaudières au fioul par des chaudières à énergie renouvelable.

Le nouveau « Coup de pouce chauffage » concernera l’ensemble des ménages et ne sera plus réservé simplement au remplacement d’une chaudière fioul mais bien à l’ensemble des chaudières utilisant des énergies fossiles (charbon, fioul ou gaz, autre qu’à condensation).

D’une part, le dispositif est étendu à la substitution de poêles à charbon vers des poêles biomasses performants (Flamme verte 7) avec des primes allant jusqu’à 800€ pour les ménages modestes et 500€ pour les autres ménages.

D’autre part, le dispositif est renforcé concernant la substitution d’une chaudière charbon, fioul ou gaz, autre qu’à condensation, vers des chaudières à énergie renouvelable avec des primes allant jusqu’à 4000€ pour les ménages modestes et 2500€ pour les autres ménages.

Enfin, le « Coup de pouce chauffage » est étendu à la substitution d’une chaudière à charbon, fioul ou gaz, autre qu’à condensation, vers une chaudière gaz à très haute performance énergétique (efficacité saisonnière supérieure ou égale à 92%) avec des primes allant jusqu’à 1200€ pour les ménages modestes et 600€ pour les autres ménages.

En renforcement le « Coup de pouce chauffage », l’Etat vient ainsi flécher des moyens d’actions supplémentaires au bénéfice de l’ensemble français, tout en ciblant les systèmes de chauffage  les plus performants en matière d’économie d’énergie.

 

Un dispositif étendu pour la réalisation de travaux d’isolation thermique de qualité

 

Autres nouveautés : Le dispositif « Coup de pouce isolation » permettra d’offrir des incitations financières à l’ensemble des ménages pour la réalisation de travaux d’isolation des combles/toitures ainsi que pour l’isolation des planchers.

Cette extension du « coup de pouce isolation » marque la volonté des pouvoirs publics de permettre à l’ensemble des ménages de réaliser facilement ces travaux, quels que soient son lieu d’habitation, mode de chauffage ou niveau de revenus.

Dans le même temps le nouvel arrêté va dans le bon sens, en étendant la politique de contrôle sur les opérations d’isolations des planchers. Comme sur les combles, ces contrôles seront réalisés préalablement au dépôt des demandes de certificats d’économies d’énergie.

Ils devront être réalisés par un organisme de contrôle indépendant et sur des opérations sélectionnées de façon aléatoire (sur au moins 5% par professionnel des opérations réalisées au bénéfice des ménages très modestes, et au moins 2,5% par professionnel de celles réalisées au bénéfice des autres ménages).

Le Groupe Effy, salue la mise en place de cette politique de contrôle. L’exigence de qualité et de limitation des fraudes du dispositif des certificats d’économies d’énergie revêtent de plus en plus d’importance, alors même qu’il constitue aujourd’hui le moyen le plus efficace pour financer les travaux de rénovation énergétique en France.