suivi-conso-app-mobile

 

35 millions de foyers en France sont concernés par le remplacement de leur ancien compteur électrique. D’ici 2021, ils disposeront d’un compteur nouvelle génération, Linky.

Pour les 11 millions de clients au gaz naturel, un nouveau compteur, Gazpar, sera installé d’ici 2022.

Dans les 170 zones (5% du territoire national) desservies par des entreprises locales de distribution (ELD), les compteurs communicants seront mis en place d’ici fin 2024.

 

De la Télérelève et opérations techniques à distance….

La première raison d’être de ces nouveaux compteurs est la possibilité pour les gestionnaires de réseaux de distribution d’effectuer des opérations techniques à distance, en particulier effectuer un relevé de compteur sans intervention sur place d’un technicien et sans requérir la présence chez lui du client. Il sera aussi possible de rétablir l’alimentation en moins de 24h en cas de déménagement ou encore de modifier à distance la puissance souscrite et les options tarifaires à la demande des consommateurs.

La télérelève des consommations permettra, en outre, d’établir des factures plus précises pour le consommateur (avec des relevés mensuels et non plus seulement semestriels) se basant sur sa consommation réelle plutôt que sur des estimations.

 

A la mise à disposition des données de consommation

Si les services rendus par ces nouveaux compteurs sont, pour l’heure, limités, la digitalisation des données de consommation rend possible de nouveaux services pour les consommateurs.

La loi de transition énergétique prévoit désormais l’obligation, pour les gestionnaires des réseaux publics d’électricité et de gaz naturel et les fournisseurs, de mettre à la disposition des consommateurs les données de comptage issues des compteurs communicants.

Deux textes réglementaires sont venus préciser les modalités de mise en œuvre.

A compter du 1er juillet 2017, les foyers équipés des compteurs Linky ou Gazpar auront, progressivement, un accès facilité à leurs données de consommation via leur espace client. Ils disposeront ainsi de nouveaux moyens de suivi, d’analyse et de maîtrise de leur consommation.

Ils auront la possibilité de créer des systèmes d’alertes de consommation ou encore de se comparer et de se situer par rapport à d’autres consommateurs de même profil.

Les consommateurs pourront aussi autoriser leur fournisseur ou d’autres entreprises innovantes de leur choix à accéder à leurs données de consommation afin que ces derniers puissent proposer de nouvelles offres et services adaptés à leur profil de consommation et à leurs besoins.

 

Pour maîtriser ses choix en matière d’énergie

Le consommateur est au cœur des mesures législatives proposées par la commission européenne en novembre 2016, afin de lui donner « les moyens d’être davantage maître de ses choix en matière d’énergie », en lui fournissant des informations plus complètes sur sa consommation d’énergie et les coûts correspondants, et des nouvelles technologies lui permettant, s’il le souhaite, de contrôler et gérer activement sa consommation d’électricité ou de gaz.

Toutefois, si connaitre sa consommation est important, le passage à l’acte pour la maitriser suppose une couche de pédagogie et un accompagnement supplémentaire. L’enjeu du compteur communiquant pour le consommateur final peut donc être réel dès lors que les services qui se développeront autour, tiendront compte de ses besoins et de ses attentes.

Linky et Gazpar sont les premières briques du nouveau modèle énergétique, plus décentralisé, plus digitalisé, qui donne la possibilité au consommateur de jouer un rôle de plus en plus important.

C’est notamment aux acteurs des services à l’énergie tels qu’EFFY de faire de cette opportunité une réalité !

[vc_empty_space height= »32px »]