French Minister of Ecological and Inclusive Transition Nicolas Hulot delivers a speech to present his plan on climate on July 6, 2017 in Paris. / AFP PHOTO / Thomas SAMSON

 

Présenté jeudi dernier par Nicolas Hulot, le Plan Climat « vise à mobiliser l’ensemble du Gouvernement sur les mois et années à venir pour faire de l’Accord de Paris une réalité pour les Français ».

Si les engagements du président Macron sont confirmés, et le cap fixé par le gouvernement ambitieux, ce Plan manque encore de précision à la fois sur les mesures opérationnelles et sur le calendrier de mise en œuvre.

Le groupe Effy salue la volonté du gouvernement de faire de la rénovation thermique une priorité nationale, et d’éradiquer la précarité énergétique en 10 ans, toutefois le Plan présenté détaille peu, pour l’instant, les actions concrètes qui seront mises en œuvre.

 

Sur l’efficacité et la précarité énergétique des mesures encore floues

« Un accompagnement sera proposé à tous les propriétaires et occupants en situation de précarité énergétique afin de proposer à chacun une solution de rénovation et de financement adapté. Les premiers audits auront lieu dès début 2018, afin que les travaux puissent être terminés avant l’hiver 2018-2019. »

Cette mesure est particulièrement attendue pour lutter efficacement contre la précarité énergétique. Des questions restent cependant en suspens : par qui seront réalisés ces audits énergétiques ? Quel sera le niveau de qualification requis ? Quelles en seront les modalités de financement ?

Une feuille de route est annoncée en septembre 2017 pour connaître plus précisément le plan d’action du gouvernement en matière de rénovation. Elle précisera en outre quels outils nouveaux ou existants seront créés ou renforcés dans le cadre de la loi de finances pour 2018.

Acteur privé de référence, fortement engagé sur l’accompagnement des particuliers et les professionnels dans leurs projets de rénovation énergétique, le groupe Effy contribuera dans les prochains jours à formuler des propositions pour faire du Plan Climat une réalité pour les Français.

 

Et un soutien à l’innovation et ouverture à l’ensemble des acteurs

Lors de sa conférence de presse jeudi, Nicolas Hulot a déclaré souhaiter « dépasser nos objectifs, aller plus loin, plus vite. »

Pour Effy, l’accélération de la transition énergétique passe par la prise en compte des nouveaux enjeux que sont l’usage et la consommation d’énergie. Là où le débat et l’attention médiatique sont focalisés sur la production et le mix énergétique, nous pensons que la transformation du système énergétique s’opère de plus en plus via les services énergétiques et des solutions innovantes, s’appuyant notamment sur la data et le digital, l’autoconsommation et le rôle central du consommateur appelé à devenir acteur de ses choix en matière d’énergie.

C’est la raison d’être du collectif LUCIOLE créé la semaine dernière pour prendre part au débat public et mettre la lumière sur ces nouveaux enjeux.

[vc_empty_space height= »32px »]