Diagnostic de performance énergétique : Une réforme qui se fait toujours attendre

 

 

Initialement prévu pour le mois de Janvier, puis reporté au mois de Mars, il faudra encore patienter pour connaître le décret et l’arrêté visant à rendre opposable le diagnostic de performance énergétique. La publication prochaine de ces textes réglementaires n’est pas de nature à retarder la mise en œuvre du nouveau DPE prévu pour le 1er janvier 2021, la prise en main par les professionnels de ce nouvel outil semble plus complexe.

 

cartographie thermique

Un véritable outil numérique pour la rénovation énergétique des bâtiments 

Si le Ministère de la Transition écologique et solidaire entend décliner à l’ensemble du bâti la méthode 3CL déjà utilisée pour les logements individuels construit après 1948. La refonte du DPE s’accompagne d’une véritable prise en compte des sujets liés à la rénovation énergétique. A ce stade des discussions, le futur DPE inclura des recommandations de travaux adaptées au bien sous la forme d’un bouquet de travaux, tout en précisant que celui-ci peut être réalisé en une seule fois ou par étapes.

 

L’intégration d’un ordonnancement des travaux de rénovation énergétique à réaliser dans le futur DPE a un double avantage : i) Le ménage saura par quel type de travaux il doit commencer la rénovation énergétique de son bien ; ii) L’entreprise qui accompagnera le ménage, pourra sur la base du DPE, suivre le parcours de rénovation et voir si chacune des étapes de rénovation est bien respectées.

 

 

Un diagnostic prenant en compte la dimension "confort" du logement

Pour parler davantage au particulier, le nouveau DPE prévoit d’intégrer plusieurs indicateurs visuels et graphiques permettant de détailler et d’illustrer la performance énergétique du bien immobilier. Parmi ces indicateurs, on pourra retrouver par exemple un indicateur de « confort d’été » permettant de savoir si le logement est suffisant ventilé ou encore les caractéristiques de l'enveloppe en termes d'isolation.

 

Cette prise en compte du confort est essentielle pour pousser les particuliers à engager des travaux de rénovation. Une situation d’inconfort thermique peut facilement être corrigée par une meilleure isolation et un système de chauffage adapté. La massification de la rénovation passe par le renouvellement des messages communiqués afin qu'ils correspondent mieux aux aspirations de chacun, pour que la rénovation "donne envie", c'était d'ailleurs tout l'enjeu de la marque "Faire" avec son slogan "tous éco-confortable". 

 

 

La nécessité d'accélérer sur le partage des données

L’ensemble des données issues d’un diagnostic de performance énergétique sont aujourd’hui centralisées au sein de l’ADEME dont le particulier peut avoir accès via un numéro d’identifiant. L’accès à ces données doit clairement être facilité. Il s’agit en premier lieu d’être en mesure de suivre de manière satisfaisante la dynamique de rénovation énergétique et les politiques associées tant au niveau national que local ; Mais il s’agit aussi, de mettre les données au service des acteurs qui font la rénovation, les capacités de suivi et de ciblage ne pourront qu’en être améliorées.