artisan ite

BTP : les 5 avantages à recruter un apprenti

Par Romane Saget

Vous voulez étoffer votre équipe et transmettre vos savoir-faire ? Donnez sa chance à un apprenti ! Recruter un jeune en alternance, c’est le moyen de former un employé qui vous correspond. Découvrez les 5 avantages à recruter un apprenti dans le BTP.

#1 Un apprenti peut être un précieux atout pour votre équipe

Un apprenti est, il est vrai, un jeune ayant besoin d’un accompagnement, auquel le tuteur va devoir consacrer du temps. Aujourd’hui en formation, il ne connaît effectivement pas tout du métier, et ne peut pas être aussi efficace qu’un professionnel. 


En revanche, son envie d’apprendre le rend très à l’écoute de vos remarques. Et comme il n’a pas encore d’habitudes, il est plus facile pour vous de le former à vos méthodes.
Bénéficiant d’une formation théorique à l’école, un apprenti est par ailleurs au fait des méthodes et matériaux les plus récents. Ce qui est particulièrement utile dans un domaine comme la performance énergétique, où la réglementation et les techniques évoluent en permanence. Avec l’expérience, il pourrait donc bien devenir l’un de vos employés les plus qualifiés

👉 Qu’est-ce qu’un apprenti ?

L’apprentissage est un type de formation hybride, combinant enseignements théoriques et pratiques. Durant toute sa période de formation, l’apprenti est ainsi accueilli en alternance :

- en Centre de Formation des Apprentis (CFA) pour y suivre des enseignements théoriques ;
- chez l’employeur (privé ou public) pour y apprendre concrètement un métier.

Considéré comme une formation initiale, l’apprentissage est accessible :

- aux jeunes de 16 à 25 ans ;
- à toutes les personnes en situation de handicap, sans condition d’âge.

#2 L’apprentissage est un moyen de trouver vos collaborateurs de demain

S’il se plaît dans votre entreprise, un apprenti pourra être tenté d’y rester après sa formation... Prendre un apprenti constitue donc une belle occasion pour une entreprise de recruter de futurs salariés. Au moment de l’embauche, vous vous connaissez déjà, et vous savez que votre recrue a les compétences requises.


Votre recrutement est ainsi facilité, et sécurisé. À l’heure où la satisfaction client est primordiale, un employé opérationnel qui fait un travail de qualité est un atout de taille pour votre entreprise. 

« C'est le recrutement le plus sûr et le plus viable. Il y a beaucoup d’entreprises qui ont 60 % à 70 % de leurs effectifs qui sont issus de l'apprentissage. C'est vraiment un levier intéressant pour le recrutement. » Cécile Gruat, Présidente de la fédération du BTP Drôme Ardèche

#3 Vous pouvez valoriser votre expérience ou celle de vos collaborateurs

Grâce à l’apprentissage, vous (ou l’un de vos salariés) pouvez transmettre votre expérience et vos savoir-faire à un jeune. En encadrant un apprenti, le tuteur peut changer de posture et développer de nouvelles compétences (ce que l’on appelle pompeusement aujourd’hui les « soft skills »).


Former, c’est un bon moyen de monter en compétences, et une belle marque de confiance si vous confiez la mission à l’un de vos collaborateurs. Dans tous les cas, l’apprenti n’est pas le seul à apprendre et progresser.

#4 Vous aidez un jeune à démarrer dans la vie active

Vous êtes sans doute passé par là vous aussi : il n’est pas toujours facile de trouver une entreprise d’accueil pour une alternance ou un premier emploi. En prenant un apprenti, vous aidez la jeune génération à se former, et facilitez son futur accès à l’emploi


C’est une preuve de solidarité qui peut aussi être un moyen de valoriser votre entreprise, engagée en faveur de l’emploi des jeunes dans votre région.

👉 Alternance, contrat d’apprentissage, professionnalisation… Quelles différences ?

Le principe de l’alternance permet à un élève ou un étudiant de se former à un métier, et ce en « alternant » enseignement théorique à l’école et formation pratique en entreprise.
L’embauche en alternance peut alors se concrétiser par deux types de contrats :

- le contrat d’apprentissage, dont l’objectif est avant tout de valider un diplôme de l’enseignement supérieur ou technologique (CAP, Bac Pro, BTS, DUT, licence pro, master). En situation de formation initiale, le jeune a un statut d’apprenti.

- le contrat de professionnalisation, qui vise en priorité l’accès ou le retour à l’emploi. Le titulaire du contrat est, dans ce cas, considéré comme un salarié en formation. Ce contrat s’adresse en priorité aux jeunes sans qualification, ou souhaitant compléter leur formation initiale pour une meilleure insertion professionnelle.

Les conditions d’âge et de rémunération, ainsi que les aides aux employeurs, diffèrent selon le type de contrat. Consultez les conditions d’accès à un contrat en alternance pour en savoir plus.

> En savoir plus sur service-public.fr

#5 Il existe des aides pour l’embauche d’un apprenti

Grâce aux dispositifs d’aide à l’embauche, un apprenti coûte moins cher à l’employeur qu’un salarié. Les charges sociales et fiscales sont en effet réduites, et l’entreprise peut bénéficier d’une aide financière de l’État. 


Par ailleurs, un apprenti n’est pas comptabilisé dans les effectifs de votre entreprise. Ainsi, vous ne risquez pas de voir vos charges sociales augmenter à cause d’un effet de seuil.


Embaucher un alternant, c’est un investissement à long terme : il faut être en mesure d’y consacrer des ressources mais les avantages à recruter un apprenti sont nombreux ! Au-delà de la transmission de vos savoir-faire, c’est surtout un excellent moyen de recruter vos futurs collaborateurs. Pour en savoir plus sur le recrutement dans le BTP, lisez notre article !
 

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème