Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Le chèque énergie : comment l'obtenir en 2022 ?

Près de 5,8 millions de ménages bénéficient chaque année du chèque énergie pour payer une partie de leurs factures d'électricité et de gaz ou financer certains travaux énergétiques. Nous revenons sur cette aide de l'Etat.  

Qu'est-ce que le chèque énergie ?

Le chèque énergie se présente sous la forme d'un chèque nominatif et est distribué par l'Etat une fois par an et par foyer aux ménages modestes. Il permet :

 

  • Payer des factures d'énergie : gaz, électricité, bois, fioul...
     
  • Financer des travaux d'amélioration de la performance énergétique des logements : isolation, installation d'un équipement de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire ou de ventilation, audit énergétique.

 

⚠️ Les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE (Reconnu garant de l'environnement)

Chèque énergie : quel montant ?

Deux critères définissent le montant du chèque énergie :

 

  • le niveau de revenus, soit le revenu fiscal de référence (RFR) ;
  • la composition du foyer, quantifiée en Unité de Consommation (UC).

 

Le logement doit également être imposable à la taxe d’habitation. Si le particulier en est exonéré, il peut tout de même prétendre à l'aide de l'Etat. 

 

En 2022, le montant du chèque énergie oscille entre 48€ et 277€ TTC. Voici les barèmes :

 

Nombre d'UC RFR/UC < 5600 € 5600 € < RFR/UC < 6700 € 6700 € < RFR/UC < 7700 € 7700 € < RFR/UC < 10800 €
1 UC 194€ 146€ 98€ 48€
1<UC<2 240€ 176€ 113€ 63€
2 UC ou plus 277€ 202€ 126€ 76€

Comment recevoir le chèque énergie ?

Le chèque énergie est envoyé automatiquement aux ménages aux faibles revenus. Aucune démarche n'est donc nécessaire. Les particuliers doivent cependant penser à remplir leur déclaration d'impôts. En effet, le chèque énergie est envoyé à l'adresse qui y est indiquée. 

 

Tous les ans, l'administration fiscale établit la liste des bénéficiaires. Les particuliers peuvent donc vérifier leur éligibilité au chèque énergie sur le site du Gouvernement.
 

😃 Bon à savoir 

En 2021, le plafond de ressources pour pouvoir bénéficier du chèque énergie a été augmenté de 100€. Il s'élève aujourd'hui à 16 200€, soit 10 800€ par unité de consommation.

Chèque énergie : quelle utilisation ?

Le chèque énergie pour les dépenses en énergie


Voici les pas à suivre pour régler ses factures de gaz et d'électricité : 

 

  • Pour les factures en cours : le particulier doit envoyer le chèque énergie à son fournisseur en l'accompagnant d’une copie d’un document qui mentionne vos références client
  • Si aucune facture n'est en cours : le ménage doit envoyer le chèque à son fournisseur d’énergie et son montant sera déduit de votre prochaine facture.

 

Le chèque énergie pour des travaux de rénovation énergétique


Les travaux sont réalisés avant le 31 mars de l'année qui suit la réception du chèque ? Le client peut régler directement son artisan avec le chèque énergie.

 

Le particulier peut également conserver la valeur de son chèque pour des travaux ultérieurs. Il devra alors contacter  le service client chèque énergie avant la date de fin de validité de ce dernier afin d’échanger son chèque. Un nouveau chèque d'une validité de deux ans sera émis. 

 

💡 Dès sa réception au mois d'avril, le chèque énergie est valide jusqu’à la fin du mois de mars de l’année suivante.

Est-il possible de cumuler le chèque énergie avec d'autres aides ?

Il est tout à fait possible de cumuler le chèque énergie avec d'autres aides financières, par exemple : 

 

👉 La prime Effy (qui peut atteindre 4 000 €)
 

👉 L'aide MaPrimeRénov’ !


👉 L’éco-prêt à taux zéro !
 

Rose Colombel

Journaliste pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis près de sept ans. Convaincue que valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière, je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité avec enthousiasme et humilité.

Plus d’articles sur ce thème