Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 8h à 19h
(prix d'un appel local)

Les ventes de poêles à granulés ont bondi de 43,2% en 2021

Par Rose Colombel

Publié le 09/06/2022 à 14h19, mis à jour le 22/07/2022 à 13h12

En mai dernier, l’Observatoire des énergies renouvelables (Observ’ER) a dévoilé les chiffres du marché français du chauffage au bois en 2021. Après trois années de décroissance, les ventes d’appareils ont progressé de 34,4% portées principalement par les segments des poêles et des chaudières. Pour la première fois, le granulé dépasse la bûche. Tous les détails.

Poêle à granulés

Le granulé dépasse la bûche ©shutterstock

En 2021, 422 930 appareils domestiques de chauffage au bois ont été commercialisés. Le marché a progressé de 34,4% par rapport à 2020, retrouvant ainsi un niveau comparable à l’année 2014, selon Observ’ER. Si l’on compare les ventes à l’année 2019, cette progression est de 12,3%.

 

Les segments poêles et chaudières ont connu la plus forte croissance : + 34,9% et + 104,6% comparé à 2020. Les chaudières atteignent d’ailleurs un « record absolu » avec près de 36 500 unités vendues contre 17 800 en 2020 et 18 650 en 2019.

 

A noter que le marché de l’existant est toujours leader avec 90% des opérations effectués l’an dernier, souligne Observ’ER. Il est « véritablement boosté » par les politiques de remplacement des chaudières au gaz et au fioul.

 

Le segment des chaudières bois a été multiplié par deux en 2021 !

Le poêle à granulés dynamise le marché

Le nombre de poêles vendus en 2021 est en hausse de + 34,9% , passant de 237 270 unités en 2020 commercialisées à 320 010 en 2021. Ce segment représente désormais plus de 75% du marché des appareils de chauffage au bois dans son ensemble.

 

La plus forte progression a été enregistrée par les poêles à granulés avec une croissance de 43,2%. Pour la première fois, les ventes d’appareils automatiques à granulés dépassent celles des appareils manuels à bûches, note l’étude, avec une croissance de près de 50% par rapport à 2020.

 

Les poêles manuels à bûches et les poêles mixtes ont progressé de 26,6% et de 20% respectivement. 

 

Lire aussi : Les équipements biomasse séduisent les Français

Les ventes de chaudières automatiques explosent

Concernant le marché des chaudières, Observ’ER parle d’une « révolution ». Le segment a plus que doublé ses ventes en 2021 et les a même triplées depuis 2016 !

 

Les chaudières à granulés portent ce marché : les ventes ont été multipliées par plus de sept en dix ans et ont progressé de 119,6% entre 2020 et 2021.

 

Les ventes s’élèvent à 36 420 unités (+ 104,6%) :

 

  • 31 910 chaudières à granulés (+ 119,6%) 
  • 3 550 chaudières bois (+ 30,5%)
  • 610 chaudières bi-énergie (+ 117,9%)
  • 350 chaudières plaquettes et chaudières céréales (+ 29,6%)

Les ventes de foyers fermés et inserts renouent avec la croissance

Après avoir chuté de 20,8% en 2020, les ventes de foyers fermés et d’inserts sont en légère hausse (+ 13,4%). Si les ventes de foyers fermés et inserts à granulés sont plus importantes que celles des foyers fermés et inserts à bûches (+ 18,6% vs + 12,9%), l’activité des appareils à granulés (6 560 unités vendues) reste inférieure à celles des appareils à bûches (57 230 équipements commercialisés).

Des perspectives positives pour 2022

Le panel d’installateurs sollicités dans le cadre de cette étude marché confirme « le très bon dynamisme » des appareils de chauffage domestique au bois. Ils se déclarent confiants pour 2022. « Les tensions sur les prix du gaz et de l’électricité jouent pleinement en faveur d’un choix des particuliers vers des solutions bois ».

 

Attention cependant à la crise des matériaux. Les professionnels notent des augmentations de l’ordre de 10% sur l’ensemble des équipements. En cause, la hausse du coût des matières premières et les difficultés logistiques croissants. Les délais d’approvisionnement se rallongent aussi, notamment en granulés.

 

Le recrutement de nouveaux installateurs pose également un problème. « De nombreux artisans cherchent à étoffer leur équipe » mais « ils se heurtent à de grandes difficultés pour trouver du personnel qualifié sur le marché du travail », ce qui « les empêche de pouvoir pleinement répondre à la demande qui leur est faite ». Ils appellent à une multiplication des stages de formation professionnelle à travers la France.

 

Lire aussi : Propellet lance une nouvelle formation qualifiante

 

Zoom sur la structuration du marché

80% des appareils vendus en 2021 sont certifiés Flamme Verte, indique Observ’ER. Les ventes sont particulièrement dynamiques en région Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine.

En 2021, 74% des appareils vendus viennent de l’import (cette part était inférieure à 30% en 2011) et 17% des équipements produits sur le territoire national sont exportés.

Les deux principaux canaux de distribution restent les magasins spécialisés et les grandes surfaces de bricolage. Les ventes en ligne ne représentent qu’1% du marché total.

Rose Colombel

Journaliste pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis près de sept ans. Convaincue que valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière, je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité avec enthousiasme et humilité.

Plus d’articles sur ce thème