Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 8h à 19h
(prix d'un appel local)

La prévention, premier domaine de formation en 2019

Par Rose Colombel

Publié le 07/07/2021 à 15h42, mis à jour le 22/07/2022 à 14h50

En termes de formation, les entreprises artisanales du BTP semblent privilégier la prévention. Les métiers d’électriciens, de plombiers-chauffagistes et de menuisiers comptent parmi les plus représentés. Retour sur les chiffres clés du secteur.

Une nouvelle édition de l’Observatoire des formations à la prévention des entreprises artisanales du BTP vient d’être publiée. L’étude menée par la Capeb, le Cnatp, l’Iris-St et l’OPPBTP, révèle que la prévention reste le 1er domaine de formation en 2019 avec près de 67 000 actifs formés.

 

Quelles sont les formations obligatoires les plus dispensées ?

 

  • La conduite d’engins (25%)
  • L’électricité (24%)
  • Le travail en hauteur (20%)
  • Le secourisme (15%)
  • L’amiante (10%)

 

Quels sont les métiers les plus représentés ?

 

👷 Plombiers-chauffagistes, électriciens et menuisiers, vous occupez le premier rang !

Une dynamique portée par les salariés

Outils

95% des stagiaires à la prévention sont des salarié(e)s. Ils ne représentent pourtant que 60% des actifs. « Ce constat s’explique en partie par les obligations de formation qui concernent généralement les salariés, même si de plus en plus de formations à la prévention visent également les artisans travaillant seuls », note l’Observatoire.

 

En 2019, les stagiaires âgés de 20 à 40 ans restent les plus impliqués (64%). La part des « 51 ans et plus » recule (14% vs 26% en 2018). « Le bagage de l’expérience peut être à l’origine de leur faible présence en formation à la prévention ».

 

Des disparités sont également observées selon les régions : le Grand-Est, les Hauts-de-France et l’Occitanie montrent une forte présence en formation, contrairement à l’Ile-de-France et à la Provence-Alpes Côté d’Azur.

Les femmes encore peu représentées

Seuls 3% des stagiaires formés sont des femmes : « En effet, elles restent majoritairement affectées aux activités administratives et sont donc moins concernées par les formations sécurité axées sur les problématiques liées aux chantiers ». 

👉 Le bâtiment se féminise doucement mais sûrement. A ce jour, les femmes représentent 13% des salariés et 4% des chefs d’entreprises du secteur.

Réinventer l’offre de formation

Si la prévention est encore un sujet central, l’Observatoire souligne la nécessité de revoir l’offre de formation. En effet, le nombre d’actifs formés est en baisse de 19% par rapport à 2018.

 

De nouvelles actions ont ainsi été initiées pour développer des formations adaptées aux métiers, à la taille de l’entreprise ainsi qu’aux disponibilités des équipes. Les acteurs de la formation ont également travaillé au développement de formations avec la réalité virtuelle et la réalité augmentée, et de cursus en distanciel pour tout ou partie.

 

« Ces formations en distanciel sont un levier efficace pour permettre aux participants de se former à leur rythme et aux entreprises artisanales de gagner du temps tout en étant adaptées à la prévention des risques », estime Jean-Christophe Repon, président de la Capeb et de l’Iris-St.

Accompagner les entreprises grâce au digital

DClic Prévention
Dclic Prévention - ©OPPBTP

Pour sensibiliser les acteurs du secteur à la prévention, l’Iris-St rappelle avoir mis en place un outil d’auto-diagnostique en ligne, ainsi que des fiches synthétiques.

 

 

 

 

De son côté, l’OPPBTP propose des modules tels que Dclic Prévention et Minutes Prévention.

 

« Plus de 90% des artisans du BTP sont connectés (…). Dans ce contexte, l’OPPBTP met à disposition des artisans de nouveaux formats de formation adaptés à leurs enjeux et à leurs impératifs, tels que des vidéos courtes et opérationnelles utilisables en autonomie, des formations en E-learning, des webinaires… », précise Paul Duphil, secrétaire général de l’OPPBTP.

 

Enfin, sachez qu’une assistance technique à distance est également proposée par l’organisme de prévention grâce à « Prévention BTP en direct ».

Rose Colombel

Journaliste - Responsable de contenus B2B pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis sept ans. Valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière. C'est avec enthousiasme et humilité que je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité.

Plus d’articles sur ce thème