Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 8h à 19h
(prix d'un appel local)

[Interview] « Sans les aides, nous ne ferions pas autant de CA », Bobby Sowamy

Par Rose Colombel

Publié le 20/01/2022 à 08h52, mis à jour le 22/07/2022 à 13h40

Pour inciter les particuliers à se lancer dans la rénovation énergétique, les aides financières sont aujourd’hui très nombreuses. Mais quel est leur impact sur la prise de décision ? Et comment aborder le sujet en tant qu’artisan ? Bobby Sowamy, directeur de Écohabitation et Partenaire Effy depuis 2009, vous fait découvrir la place occupée par les aides à la rénovation énergétique sur son activité, et ce que cela implique au quotidien dans la relation commerciale avec les clients.

Bobby Sowamy

Vos clients et prospects connaissent-ils bien les aides financières dont ils peuvent bénéficier ?

 

Bobby Sowamy : Oui et non ! En général, les clients savent qu’ils ont droit à des aides financières qui dépendent de leurs revenus. Mais ils ne connaissent pas tous les dispositifs d’aide et n’en maîtrisent pas forcément les modalités d’attribution. Ils attendent justement que nous puissions leur apporter des éléments précis sur ce sujet.

 

Pour l’attribution de la TVA à taux réduit (5,5 % au lieu de 20 %), c’est très simple : tous les travaux proposés par Écohabitation en bénéficient. Notre accompagnement concerne donc surtout la Prime Effy et MaPrimeRénov’. Nous ajoutons toujours qu’il est possible de cumuler une prime avec un prêt à taux zéro pour financer les travaux.

 

Pensez-vous que les aides financières soient un critère important dans la prise de décision des clients ?

 

B.S. : Oui, absolument ! Aujourd’hui, la clientèle regarde surtout le reste à charge avant de prendre sa décision. Pour nous, les aides à la rénovation énergétique représentent donc une belle aide à la vente. Précisons toutefois que malgré le coup de pouce des aides, le reste à charge zéro n’existe quasiment pas.

 

En rendez-vous, on parle bien évidemment projet, mais également beaucoup des aides financières : c’est à peu près 50/50. Les autres critères sur lesquels nous jugent les clients avant de se lancer sont le sérieux de la société et ses références. Mais il est clair que sans les aides, nous ne ferions pas autant de chiffre d’affaires.

 

Vous servez-vous des aides comme argument commercial ?

 

B.S. : Notre Community manager en a parlé récemment sur Facebook. Mais les retombées ne sont pas exceptionnelles. Le sujet est complexe, et parfois difficile à comprendre. Dans notre communication, nous préférons mettre en avant nos produits et prestations ou notre ancienneté…

 

Comment accompagnez-vous vos clients dans la connaissance des aides et la façon de les obtenir ?

 

B.S. : Nos techniciens connaissent le sujet par cœur ! Et en rendez-vous, nous avons tous l’application Effy Pro : nous l'utilisons directement en présence des clients pour faire des simulations de Prime Effy. Par ailleurs, nous avons toujours sur nous les tableaux précisant le montant des aides financières en fonction des revenus.

 

Pour que tout soit clair dès le début, nous précisons automatiquement le processus d’attribution des aides. Ensuite, nous accompagnons les clients dans la constitution de leur dossier : c’est précisément le travail de notre assistante, Stéphanie.

 

Et nous sommes nous-mêmes très bien accompagnés par Effy ! Ce partenariat satisfait parfaitement nos équipes. De plus, avec l’arrivée prochaine de la signature électronique des contrats, nous allons encore pouvoir gagner beaucoup de temps !

 

Comme Bobby Sowamy, vous voulez devenir partenaire Effy et faire profiter vos clients des primes à la rénovation énergétique ? Contactez-nous !

Rose Colombel

Journaliste pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis près de sept ans. Convaincue que valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière, je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité avec enthousiasme et humilité.

Plus d’articles sur ce thème