Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 9h à 18h
(prix d'un appel local)

Une pompe à chaleur nouvelle génération lancée par Engie Axima

Connue pour son implication dans le domaine de l’environnement, Engie Axima lance une toute nouvelle génération de pompe à chaleur qui promet d’atteindre de hautes performances énergétiques. 100% made in France, cette innovation baptisée « GreenPAC » utilise une technologie hybride optimisée pour obtenir un taux de rendement efficace et fiable.

Après avoir inauguré la première centrale de géothermie marine à Marseille Octobre dernier, qui avait pour objectif de chauffer et climatiser 500 000 mètres carrés de bâtiments, Engie n’en finit plus avec les innovations dans les problématiques environnementales liées au bâtiment, qui rappelons-le, est le secteur le plus énergivore en France représentant plus de 45% de la consommation énergétique et responsable de 25% des émissions de CO2.

Une technologie hybride innovante pour cette nouvelle pompe à chaleur

Cette fois, l’entreprise s’est intéressée aux pompes à chaleur et a lancé son nouveau produit, « GreenPAC est une nouvelle technologie de pompe à chaleur alliant fiabilité, haute performance et responsabilité environnementale, » indique Jean-Yves Druillennec, Directeur du Développement Durable chez ENGIE Axima.

 

La technologie hybride s’appuie sur un système de compression et d’absorption innovant, et l’utilisation d’un fluide frigorigène 100% naturel à base d’eau et d’ammoniac. L’atout phare du produit : la pompe à chaleur utilise un « procédé unique » qui permet de récupérer l’énergie émanant des process industriels qui est généralement perdue, dans le but de produire de l’eau chaude à une température pouvant s’élever à 120°, alors qu’une pompe à chaleur classique se limite habituellement à 85°.

 

null

Des avantages énergétiques et économiques importants

Cette technologie valoriserait donc l’énergie thermique rejetée par « les groupes frigorifiques, les tours de refroidissement, les effluents des stations… ». Les avantages énergétiques et économiques sont considérables et nombreux :

 

  • Economies d’énergie avec un coefficient de performance allant jusqu’à 6 (rapport entre l’énergie thermique restituée et l’énergie électrique consommée)
  • Réduction de la dépendance à l’énergie fossile
  • Diminution des coûts, notamment ceux liés à la maintenance, car le dispositif utilise une pression de service basse sollicitant moins d’interventions
  • Amélioration du bilan des Gaz à Effet de Serre

 

D’après Engie Axima, le retour sur investissement de cette pompe à chaleur est estimé entre 2 et 4 ans, selon les coûts et le besoin en énergie pouvant varier d’une installation à une autre ainsi que les dispositifs d’aide prévus pour financer les équipements favorables au développement durable.

Plus d’articles sur ce thème