toit terrasse

Comment isoler un toit-terrasse ?

Les toits plats sont répandus dans certaines régions de France. Ils permettent de profiter de l’extérieur en rentabilisant l’espace au-dessus de votre maison. Mais il est nécessaire de bien les isoler ! Nous vous donnons toutes les informations nécessaires pour réaliser ces travaux.

J'isole ma maison

Demande gratuite et sans engagement

part 500

Pour vos travaux de rénovation énergétique, pensez à Effy ! Nous vous accompagnons dans vos projets et vous faisons bénéficier d’une prime avantageuse pour couvrir vos frais.

part 500

Focus sur le toit-terrasse

 

Il est possible de faire l’isolation de plusieurs zones stratégiques de votre logement : les combles, les sous-sols… Chacune peut-être responsable de ponts thermiques chez vous, et donc d’autant de gains perdus sur vos factures. Le toit de votre maison est notamment l’une des parties en question. En effet, votre toiture peut être à l’origine de 30% des déperditions de chaleur de votre logement ! Cela représente annuellement environ 25% en plus sur votre facture énergétique. Le manque à gagner n’est donc pas négligeable.

 

Dans certaines régions de France au climat favorable, dans le Sud entre autres, les toits plats sont de plus en plus répandus. Ils permettent de bénéficier d’un espace supplémentaire aménageable en terrasse, pour profiter du soleil, installer un petit jardin, manger en famille… Un “rooftop” est aussi un espace esthétique et design, qui peut apporter du cachet à votre habitation. Un vrai plus, donc, mais également un lieu intéressant à isoler pour garder un confort optimal dans les pièces situées en-dessous !

Comment isole-t-on un toit plat ?

Il existe plusieurs techniques d’isolation d’un toit-terrasse. La plupart du temps, l’artisan procède par l’extérieur, pour des raisons pratiques et pour conserver l’étanchéité du logement. Voici les méthodes qui peuvent être employées :

 

🛠️L’isolation conventionnelle ou “toiture chaude” : la plus fréquente, par l’extérieur. L’artisan recouvre le toit de panneaux de matériau isolant, avec une couche étanche au-dessus. Il ajoute à cela un pare-vapeur pour empêcher les vapeurs d’eau de stagner entre les parois, et la création de condensation dans l’habitat.

 

🛠️L’isolation inversée : le principe est sensiblement le même, sauf que l’isolant est placé au-dessus de la couche étanche, puis maintenu par d’autres matériaux.

 

🛠️La “toiture froide”, réalisée par l’intérieur de la maison. L’extérieur reste de ce fait soumis aux désagréments climatiques et météorologiques.

 

🛠️L’isolation végétale, originale, écologique et esthétique, qui consiste à recouvrir son toit-terrasse de végétation pour faire barrière avec les éléments extérieurs.

 

🛠️Il est aussi possible de faire un “mix” de “toiture chaude” et “toiture froide”.

 

Dans tous les cas, sachez qu’une isolation bien réalisée peut être efficace pendant 20 ans ! Cette opération nécessite tout de même un entretien de temps à autres, réalisé par un professionnel, pour garder toute sa performance au fil du temps. N’hésitez pas à demander conseil à votre artisan.

 

Quel isolant utiliser ? 🧐

Pour une bonne isolation de votre toit plat, il est recommandé d’employer des matières isolantes particulièrement robustes et résistantes : par exemple, laine de verre ou de roche, mousse phénolique, mousse polyuréthane, panneaux de liège, polystyrène extrudé… Le choix s’effectue généralement en fonction de la méthode d’isolation employée.

 

Quelle que soit la méthode choisie, pour engager des travaux en toute confiance, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel spécialisé dans la rénovation énergétique. Chez Effy, nous pouvons vous faire bénéficier d’un réseau de plus de 2000 artisans certifiés RGE sur tout le territoire français !

Je trouve mon artisan RGE

Demande gratuite et sans engagement

Combien ça coûte ?

Le prix de vos travaux d’isolation de toit-terrasse varie en fonction de différents facteurs : surface à isoler, caractéristiques du logement, entreprise en charge du chantier, isolant choisi… Pour donner une estimation globale, prévoyez entre 80 et 110€/m². Un coût certes considérable, mais qui peut être partiellement pris en charge par des aides financières à la transition énergétique.

 

Les voici :

 

 

Attention, la plupart de ces subventions requièrent au moins deux conditions pour y être éligible : faire appel à un artisan certifié RGE pour réaliser le chantier, et que la résistance thermique de l’isolant utilisé excède les 4,5 m².K/W. Soyez bien vigilant dans les choix de vos travaux !

conseil

Plus de stress administratif, nos conseillers Effy vous accompagnent de A à Z dans l’obtention de vos coups de pouce financiers !

conseil

 

Amandine Martinet

Plus d’articles sur ce thème