Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Pourquoi isoler un toit-terrasse ?

Un toit-terrasse, c’est un peu le rêve d’une vie. Vue sur les toits d’une grande ville, sur la mer ou la campagne, une toiture-terrasse rend votre logement unique et exceptionnel tout en optimisant une surface souvent inutilisée. Toutefois, votre joie de bénéficier d’un espace intimiste ne doit pas vous pousser à négliger l’isolation d’un toit-terrasse. Zoom sur une isolation qui améliore votre confort de vie.

 

Isolez votre toiture-terrasse et recevez des primes de l’État pour votre rénovation !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu’appelle-t-on un toit-terrasse ?

Les toits-terrasses sont fréquents dans les régions de France où la douceur du climat permet de profiter d’un extérieur toute l’année. La toiture-terrasse a également le vent en poupe dans les constructions neuves, quelle que soit la région de l’hexagone. Enfin, vous retrouvez des toits-terrasses en haut de certains immeubles anciens rénovés pour jouir d’une vue à couper le souffle.

 

toit-terrasse 350

 

Une toiture-terrasse permet de bénéficier d’un espace supplémentaire aménageable pour installer un petit jardin, manger en famille ou tout simplement profiter d’un extérieur.

 

Certains "rooftops" allient esthétisme, design et espace intimiste pour apporter du cachet à votre habitation et la valoriser. Lors d’une revente, la toiture-terrasse fait toujours son petit effet !

 

Pour susciter un coup de cœur durable, l’isolation thermique de la toiture-terrasse est primordiale. Son aménagement viendra ensuite !

 

🌬️ 30% de déperditions par la toiture : vous pouvez isoler tous les éléments constructifs de votre habitation : mur, combles, plancher bas, fenêtres, etc. Chacun de ces éléments peut être à l’origine de déperditions de chaleur qui alourdissent votre facture énergétique. La toiture représente la plus grande source de fuites dans un logement, à raison de 30% de pertes énergétiques ! Annuellement, comptez 25% du montant de vos factures d’énergie qui partent par la toiture.

 

Créez une toiture-terrasse aménagée et isolée pour profiter d'un extérieur toute l'année !

Je calcule ma prime

Simulation gratuite en 2 minutes

part 500

Pour vos travaux de rénovation énergétique, pensez à Effy ! Nous vous accompagnons dans vos projets et vous faisons bénéficier d’une prime avantageuse pour couvrir vos frais.

part 500
Je calcule ma Prime Effy

Simulation gratuite en 2 minutes

Quelles sont les différentes techniques d’isolation d’un toit-terrasse ?

Plusieurs techniques d’isolation d’un toit-terrasse sont à votre portée.

 

L’isolation conventionnelle ou “toiture chaude”

L’isolation conventionnelle par l’extérieur, dite “toiture chaude”, est la plus fréquente en rénovation.

 

Votre artisan RGE optera souvent pour une isolation par l’extérieur pour des raisons pratiques et pour préserver l’étanchéité existante de votre logement.

 

L’artisan RGE recouvre le toit-terrasse dans l’ordre suivant :

 

  1. Une couche de panneaux de matériau isolant pour supprimer les ponts thermiques ;
  2. Un pare-vapeur pour empêcher les vapeurs d’eau de stagner entre les parois et de créer de la condensation dans l’habitat ;
  3. Une couche d’isolant ;
  4. Une couche d’étanchéité au-dessus ;
  5. Revêtement de sol en bois, gravier, dalle, etc.

 

Vous pouvez même envisager l'ajout d'une pergola pour créer un abri accessible par tous les temps !

 

L’isolation inversée

L’isolation inversée d'une toiture-terrasse est un principe proche de l’isolation conventionnelle, mais l’isolant est placé au-dessus de la couche étanche, puis maintenu par d’autres matériaux :

 

  1. Une couche de panneaux de matériau isolant ;
  2. Un pare-vapeur ;
  3. Une couche d’étanchéité au-dessus ;
  4. Une couche d’isolant ;
  5. Matériau de couverture type bois, gravier ou dalle sur plots.

 

L’isolation inversée a pour but de protéger l’étanchéité grâce à l’isolation. Dans ce cas, le matériau isolant sélectionné présente une excellente résistance à l’humidité. Cette méthode est plus rapide et moins coûteuse.

conseil

Plus de stress administratif, nos conseillers Effy vous accompagnent de A à Z dans l’obtention de vos coups de pouce financiers !

conseil
Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

La toiture ventilée ou "toiture froide”

La toiture ventilée est une isolation de la toiture par l’intérieur. Avec cette pratique, l’extérieur n’est pas protégé et des ponts thermiques peuvent subsister.

 

L’emplacement de l’isolant thermique change entre une toiture froide et une toiture chaude. L’isolant se place sous le support du toit-terrasse. Ces deux éléments sont séparés par une lame d’air.

 

Cette méthode est plébiscitée si le toit-terrasse est déjà aménagé par exemple, ou impossible à isoler pour des raisons techniques. Vous pouvez aussi vivre dans un appartement situé sous une toiture-terrasse commune non isolée. Vous subissez les désagréments de l’absence d’isolation sans réussir à faire voter des travaux d’isolation en assemblée générale. L'isolation par l'intérieur vient à votre secours !

 

L’isolation végétale

Originale, écologique et esthétique, l’isolation végétale d'un toit-terrasse consiste à recouvrir sa toiture de végétation pour la protéger des éléments extérieurs.

 

Vous pouvez alors reconstituer un véritable petit jardin qui vous isolera durablement des variations de température. Faites-vous toujours accompagner pour un professionnel dans le choix des essences sélectionnées pour optimiser leur effet isolant et réduire le temps d’entretien.

 

Dans tous les cas, sachez qu’une isolation de toit-terrasse bien réalisée peut rester efficace pendant 20 ans ! Cette opération nécessite tout de même un entretien régulier par un professionnel pour garder toute sa performance. N’hésitez pas à demander conseil à votre artisan RGE.

 

🧐 Quel isolant utiliser pour un toit-terrasse ? Pour une bonne isolation d’un toit plat, employez des matières isolantes particulièrement robustes et résistantes : 
- laine de verre ou de roche ;
- mousse phénolique ;
- mousse polyuréthane ;
- panneaux de liège ;
- polystyrène extrudé ;
- etc.
 Le choix de l’isolant pour un toit-terrasse s’effectue généralement en fonction de la méthode d’isolation employée.

👉 Mais au fait, comment est fabriquée la laine de verre ? Jamy vous explique tout !

 


 

Quelle que soit la méthode d’isolation choisie pour votre toit-terrasse, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel spécialisé dans la rénovation énergétique pour engager des travaux en toute confiance. Chez Effy, nous pouvons vous faire bénéficier d’un réseau de plus de 3600 artisans Partenaires RGE à travers tout le territoire français !

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite en 2 minutes

Combien coûte l’isolation d’un toit-terrasse ?

Le prix de l’isolation d’un toit-terrasse varie en fonction de différents facteurs :

 

  • surface à isoler ;
  • caractéristiques du logement ;
  • entreprise RGE chargée du chantier ;
  • isolant choisi.

 

Artisan au telephone

 

Pour vous donner un ordre de grandeur, prévoyez entre 100 € / m² et 200 € / m² pour isoler un toit-terrasse. Ce coût d’isolation peut sembler prohibitif, mais n’oubliez pas que vous réaliserez des économies une fois l’isolation de votre toit-terrasse terminée. En plus, vous pouvez prétendre à plusieurs primes pour l’isolation d’une toiture :

 

  • la Prime Effy du dispositif des CEE vous accorde jusqu’à 7€/m² pour l’isolation d’une toiture-terrasse selon vos revenus et votre région ;
  • MaPrimeRénov' du dispositif d’aide de l’Anah vous octroie jusqu’à 75€/m² pour isoler un toit-terrasse ;
  • l’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêts qui vous permet d’emprunter jusqu’à 15 000 € pour isoler votre toiture. Vous le remboursez sur 20 ans ;
  • la TVA à 5,5% qui s’applique sur tous les travaux d’isolation de votre toiture-terrasse, quels que soient la méthode et l’isolant choisis. Votre artisan RGE l’applique au devis et à la facture correspondante.

 

Tableau de cumul des aides financières pour les travaux

 

La plupart de ces dispositifs requièrent deux conditions pour que vos travaux d'isolation soient éligibles :

 

  • faire appel à un artisan certifié RGE pour réaliser l'isolation de la toiture-terrasse ;
  • opter pour une résistance thermique de l’isolant utilisé supérieure à 4,5 m².K/W.

 

Isolez votre toiture-terrasse pour économiser près de 25% sur votre facture d’énergie !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Plus d’articles sur ce thème