Isolation thermique : gardez votre énergie… et votre argent !

C’est bien connu, la meilleure énergie est celle que l’on ne consomme pas. Et pour réduire sa consommation d’énergie, quoi de plus efficace qu’une bonne isolation ? Si vous voulez tout savoir sur l’isolation et ses avantages, vous êtes au bon endroit !

J'isole ma maison pour 1€

Demande gratuite et sans engagement

L’isolation, c’est quoi ?

 

🧐 Un petit rappel s’impose. Qu’appelle-t-on isolation ? C’est simple : l’isolation c’est l’ensemble des techniques qui permettent de limiter les transferts de chaleur entre un espace froid et un espace chaud. Entre l’intérieur de votre maison et l’extérieur par exemple, mais aussi entre votre salon et votre cave ou encore entre votre chambre et votre grenier.

 

Pour isoler, on utilise des techniques et des matériaux extrêmement variés : soufflage de ouate de cellulose, pose de double-vitrage, remplissage de paille… C’est un domaine si varié qu’il peut être difficile de savoir par où commencer. Mais pas de panique, nous avons réuni ici toutes les informations dont vous aurez besoin pour devenir un pro de l’isolation !

vieux

Si vous souhaitez passer le cap et entreprendre des travaux d'isolation chez vous, Effy est là pour vous aider ! Nous vous proposons une offre clés en mains avec un accompagnement de A à Z pour isoler votre maison pour 1€ seulement ! 

vieux

Pourquoi refaire l’isolation de votre maison ?

 

✔️ Faire des économies

 

Un chantier d’isolation, c’est un investissement. Mais si des millions de particuliers se lancent dans ce type de projets chaque année, c’est bien parce qu’ils sont très rapidement rentables. En évitant les déperditions de chaleur, une bonne isolation vous permet de réduire drastiquement votre consommation d’énergie et donc vos factures !

 

✔️ Avoir chaud l’hiver, être au frais l’été

 

L’isolation c’est donc une question d’argent mais pas seulement : c’est aussi un gain de confort. Dans une maison bien isolée, plus besoin de mettre un pull quand les températures baissent ou de prendre des douches froides en période de canicule. Les matériaux isolants vous protègent du chaud comme du froid et vous profitez d’une maison confortable en toute saison 

 

✔️ Valoriser votre logement

 

Bien isolé, votre logement demande moins d’entretien et est plus confortable. Il gagne donc fortement en valeur sur le marché immobilier et attirera les éventuels acheteurs si vous souhaitez vendre ! Une aubaine pour les projets d'avenir des propriétaire.

 

Concrètement, comment s’y prendre ?

C’est décidé, vous allez vous lancer dans un chantier d’isolation. Mais comment vous y prendre ? Comment financer votre projet ? Combien va-t-il vous coûter ? Combien de temps va-t-il durer ? Autant de questions que vous vous posez naturellement et dont les réponses dépendent de trois paramètres simples :

 

👉Les parties de votre maison que vous comptez isoler
👉Les matériaux que vous choisirez
👉 Les aides auxquelles vous êtes éligible

L’isolation des combles

 

Jusqu’à 30% des pertes de chaleur se font via votre toiture. C’est donc là qu’il faut agir en priorité. Pour le faire efficacement, on procède à l’isolation des combles. Il existe deux types de combles qu’on l’on isole de manières très différentes.

 

Les combles perdus

 

Les combles perdus, ce sont tous les espaces non-habitables qui se trouvent sous votre toiture. Si ces quelques mètres cubes de votre logement ne vous servent pas, autant les mettre à profit pour faire des économies d’énergie ! La méthode la plus fréquente sur ce type de projets consiste à souffler des flocons de matériaux isolants dans les combles jusqu’à ce qu’un volume suffisant protège votre maison du chaud et du froid.

Simple, efficace et pas cher !

Ce type d’isolation compte parmi les plus rentables. La technique du soufflage est en effet d’une efficacité redoutable et permet de réaliser la plupart des chantiers en une seule journée ! Les coûts de main d’œuvre sont donc réduits au minimum. La facture totale pour ces travaux varie entre 20 et 35€/m2 (seulement !)

Les combles habitables

 

👉 On appelle combles habitables les combles qui ne sont pas encombrés par la charpente et ont une hauteur sous plafond suffisante pour s’y tenir debout et s’y déplacer confortablement. Ce type d’espace habitable est généralement isolé à l’aide de « rampants », c’est-à-dire des rouleaux ou des plaques de matériaux isolants que l’on fixe sur l’intérieur du toit.

 

Un investissement pour avoir une pièce en plus

 

Selon le matériau utilisé, l’isolation de combles habitables vous coûtera entre 50€ et 200€ par m² et le chantier pourra durer plusieurs semaines. C’est donc un projet bien plus coûteux qu’une isolation de combles perdus, mais c’est également un moyen de faire d’une pierre deux coups. Non seulement la température de votre logement est régulée mais celui-ci compte également une pièce habitable supplémentaire ! Peu encombrants, les isolants laissent en effet suffisamment d’espace pour aménager une chambre, un bureau ou encore un espace de jeu pour vos enfants. Vous gagnez donc doublement en confort !

L’isolation des sous-sols

 

Dans la plupart des logements, environ 10% des pertes de chaleur se font par le sol. Froids, humides et souvent en contact direct avec l’extérieur, les sous-sols mal isolés risquent parfois d’endommager le reste de la maison. Et pourtant leur isolation est trop souvent négligée au moment de la construction. Si votre cave est une vraie passoire énergétique, il donc temps d’y remédier !

 

Pour un sous-sol habitable

 

Si vous voulez profiter de ces travaux pour rendre votre sous-sol habitable ou simplement l’assainir pour y stocker des objets en toute sécurité, il vous faut isoler ses murs et son plancher.

👷 Isoler le plancher de son sous-sol

Pour isoler le plancher d’un sous-sol, on pose d’abord un pare-vapeur ou un enduit d’étanchéité pour empêcher l’humidité de remonter puis on installe des plaques isolantes que l’on recouvre d’une chape et d’un revêtement de sol (carrelage, parquet, revêtement en PVC., etc.). Un véritable mille-feuille isolant dans lequel chaque couche a son rôle à jouer. Cette technique implique cependant d’importants désagréments : il est parfois nécessaire de refaire entièrement le plancher de la maison à isoler !

👷 Isoler les murs de son sous-sol

Si une partie des murs de votre sous-sol se trouvent au-dessus de la surface, vous pouvez choisir de les isoler par l’extérieur. Une technique très efficace mais aussi relativement coûteuse (entre 60€ et 100€ le mètre carré) qui consiste à recouvrir les murs porteurs de panneaux rigides de matériaux isolants puis d’un revêtement de finition. En dehors de ce genre de situations, on procède à une isolation par l’intérieur, légèrement moins efficace mais aussi plus économique (entre 50€ et 90€ le mètre carré).

👷 Isoler le plafond de son sous-sol

Si les économies d’énergie sont votre seul objectif, pas d’hésitation : vous devez isoler en priorité le plafond de votre sous-sol. On pose alors une couche d’isolant entre les fondations et les parties habitées. Une opération qui à elle seule engendre en moyenne 7 % d’économies d’énergie et qui ne vous reviendra qu’à environ 30 € par m² si vous optez pour le polystyrène extrudé. Une très bonne affaire énergétique !

L’isolation des murs

 

Après la toiture, les murs d’un logement sont la deuxième principale source de perte d’énergie. Environ 20% des déperditions énergétiques d’une maison y passent. Ce n’est donc pas un chantier à négliger. En fonction des avantages pratiques et des possibilités techniques, deux méthodes complètement différentes peuvent être utilisées : l’isolation par l’extérieur et l’isolation par l’intérieur. Voici un court comparatif pour faire votre choix.

Par l’intérieur

 

Pour ce type d’isolation, vous avez le choix entre trois stratégies :

 

👉 L’isolation sous ossature métallique : on fixe des rouleaux d’isolant (souvent de la laine de verre) sur le mur et on les maintient avec des montants métalliques. On recouvre ensuite le tout d’une plaque de parement qui correspond à vos goûts en matière de décoration !

 

👉 L’isolation par doublage collé : on colle l’isolant sur une plaque de plâtre que l’on fixe ensuite au mur avec un mortier adhésif. Un procédé très efficace qui demande cependant que vos murs soient parfaitement plats, ce qui est loin d’être toujours le cas !

 

👉 L’isolation par lame d’air : on crée un vide d’air d’une largeur de deux centimètres maximum entre la paroi et l’isolant en posant des tasseaux de bois. C’est une méthode parfaite pour les murs poreux mais qui doit être utilisée avec beaucoup de précautions car elle rend plus difficile l’élimination des ponts thermiques.

Les ponts thermiques : la bête noire de l’isolation

L’une des tâches principales d’un chantier d’isolation est de faire la chasse aux « ponts thermiques ». C’est ainsi que l’on appelle tous les endroits où il y a discontinuité entre les différents matériaux isolants. Ces points faibles de l’isolation se trouvent généralement aux jonctions des murs et des planchers, des façades et des toitures et autours des ouvrants (portes, fenêtres, loggias, etc.). En hiver, il suffit que vous oubliez votre écharpe pour avoir froid, de la même manière, votre maison doit bénéficier d’une couverture intégrale pour être réellement protégée de l’extérieur ! 💡

Les plus + et les - de l'isolation par l'intérieur

✔️Plus économique : entre 40€ et 80€ le mètre carré
✔️Plus confortable : l’acoustique des pièces est améliorée et l’effet « paroi froide » est supprimé
✔️Plus rapide : le chantier est beaucoup plus court qu’en cas d’isolation extérieure et aucune déclaration préalable de travaux en mairie n’est nécessaire

❌L’espace habitable est légèrement réduit
❌La décoration intérieure est à refaire
❌Les pièces à isoler ne sont pas habitables le temps de travaux

Par l’extérieur

 

L’isolation des murs par l’extérieur obéit à un principe simple : pour protéger votre maison de l’extérieur, on l’enveloppe d’une couche isolante et protectrice. C’est une méthode relativement coûteuse mais le jeu en vaut la chandelle puisque c’est aussi la plus efficace contre les ponts thermiques.

 

Là encore vous avez le choix entre trois techniques :

 

👉L’isolation par panneaux d’enduits : comme son nom l’indique, cette technique consiste à coller ou visser des panneaux isolants sur les façades avant de les recouvrir d’enduit. C’est la formule la plus classique et la plus économique.

👉L’isolation sous ossature : on fixe des panneaux isolants à des montants qui sont fixés aux murs et on les recouvre d’un bardage extérieur. Cela permet ménager une lame d’air entre l’extérieur et l’isolant. C’est une technique dont l’efficacité est variable car elle peut parfois faire apparaître de nouveaux ponts thermiques, mais elle a l’avantage de s’adapter à tous les types de murs y compris les plus récalcitrants comme les crépis à fort relief.

👉L’isolation par vêture : c’est la méthode la plus simple. On habille votre logement avec des parements directement associés à des matériaux isolants.

Les plus + et les - de l'isolation par l'extérieur :

✔️L’aspect des façades est modernisé
✔️Le logement reste totalement habitable pendant la durée des travaux
✔️La valeur patrimoniale du logement augmente
✔️L’isolation est sensiblement plus efficace qu’en passant par l’intérieur

❌Le coefficient d’occupation au sol augmente
❌Les travaux sont plus chers : entre 100€ et 200€ par mètre carré

L’isolation des vides sanitaires

 

Les vides sanitaires, ce sont ces espaces qu’on trouve sous le plancher de nombreuses maisons anciennes mais aussi de certaines nouvelles constructions et qui servent parfois de cave ou de débarras. Ils sont souvent petits mais une fois isolés ils permettent de faire de grosses économies d’énergie !

 

👷 Si le vide sanitaire est suffisamment spacieux pour qu’un professionnel puisse y accéder et y travailler, celui-ci ira y poser des matériaux isolants sur le plafond.

 

👷 Si le vide sanitaire est trop étroit pour y accéder, on applique la même méthode que pour les combles perdus : on remplit partiellement le vide d’un isolant léger (des granulés en polystyrène expansé par exemple). Facile, rapide et efficace !

Quels matériaux isolants choisir ?

 

Le choix des matériaux isolants, c’est LE moment déterminant de votre projet. Il dépend de votre budget mais aussi de vos priorités en termes de confort, de sécurité et d’impact écologique. Pour que ce choix ne soit pas un casse-tête, nous avons réuni ici tous les critères qui doivent entrer en ligne de compte 🙂

 

Chaque isolant a sa spécialité

 

La plupart des matériaux isolants sont spécifiquement dédiés à certains chantiers, ils ont en quelque sorte leur spécialité. Le polystyrène expansé et les laines minérales sont ainsi les matériaux privilégiés pour l'isolation des murs tandis que la laine de verre est l’isolant le plus couramment utilisé pour les combles (elle équipe 75% des foyers français). Pour connaître les isolants les plus adaptés à votre type de chantier, n’hésitez pas à contacter nos équipes, elles se feront un plaisir de vous aiguiller dans ce choix si déterminant !

 

Les critères techniques

 

💡 Si chacun a sa spécialité, plusieurs isolants peuvent convenir à un même type de chantier. Le choix se fait alors à partir de critères techniques qui influent directement sur le confort et la sécurité : la densité, la résistance au feu, la contribution à l’isolation acoustique. Pour vous aider à vous y retrouver, nous avons classé les principaux isolants selon ces trois critères et dans un même tableau.

J'isole ma maison pour 1€ !

Demande gratuite et sans engagement

Isolant Densité (Kg/m3) Classification au feu Isolation acoustique
Laine de chanvre 40 Inflammable Bonne
Laine de coton 15 Inflammable Bonne
Laine de bois 40 Inflammable Bonne
Laine de mouton 15 Inflammable Bonne
Laine de verre 20 Incombustible Bonne
Laine de roche 20 Incombustible Bonne
Ouate de cellulose 35 Difficilement inflammable Très bonne
Polystyrène 15 Fumées nocives Mauvaise
Liège 15 Inflammable Bonne
Lin 30 Inflammable Bonne
Polyuréthane 30 Inflammable Moyenne

Combien ça coûte ?

 

Il n’y a évidemment pas que les critères techniques qui comptent, le prix a aussi son rôle à jouer dans votre décision. Pour bien comparer les prix des isolants, il faut le faire à niveau d’isolation égale. Nous avons donc classé dans ce tableau le prix des principaux isolants pour un coefficient de transmission thermique (aussi appelé valeur U) de 0,20 W/m².K (ce qui représente une bonne isolation).

 

Type d'isolant Epaisseur en cm Coût par m² pour 1 cm d'épaisseur Coût par m² pour l'épaisseur totale
Laine de bois 19,75 1,75 € 34,56 €
Laine de verre 20,5 0,51 € 10,39 €
Chanvre 20,75 1,28 € 26,56 €
Polystyrène expansé 17 0,93 € 15,87 €
Polyuréthane 12,5 3,17 € 39,58 €
Liège expansé 19,25 2,62 € 50,44 €
Ouate de cellulose (panneau) 19,75 1,82 € 35,90 €
Textile recyclé 19,5 0,94 € 18,33 €
Laine de mouton 20 1,54 € 30,80 €
Paille 32,5 0,19 € 6,19 €
Laine de roche 21,5 0,61 € 13,01 €

Les aides à la rénovation énergétique

 

L’isolation à 1€ tout compris !

 

Ça semble trop beau pour être vrai et pourtant, avec Effy, une grande partie de vos travaux d’isolation peuvent être réalisés pour 1€ seulement ! C’est le cas notamment de l’isolation des combles perdus, des sous-sols, des vides sanitaires et des garages (s’ils sont situés sous les pièces chauffée). Une offre exceptionnelle permise notamment grâce au dispositif « coup de pouce économies d’énergie » du ministère de la transition écologique. N’attendez pas pour en profitez et découvrez vite si vous êtes éligible !

 

Êtes-vous éligible ?

 

Vous êtes éligible à notre offre d’isolation à 1€ si vous répondez à ces quatre critères :

 

✔️ Vous êtes propriétaire ou locataire d'une maison individuelle construite il y a plus de deux ans.
✔️ Vous résidez en France métropolitaine (hors Paris intramuros et Corse).
✔️ Vous respectez les plafonds de revenus fiscaux établis (voir tableau ci-dessous).
✔️ Vous disposez d'une surface minimum à isoler de 30m² pour les combles perdus et de 35m² pour les sols.

 

Quels sont les seuils de revenus à ne pas dépasser ?

 

Si votre revenu annuel est inférieur aux plafonds indiqués dans ce tableau, c’est votre jour de chance !

NOMBRE DE PERSONNES DANS VOTRE FOYER HABITATION EN ILE-DE-FRANCE HABITATION DANS UNE AUTRE RÉGION
1 25 068 € 19 074 €
2 36 792 € 27 896 €
3 44 188 € 33 547 €
4 51 597 € 39 192 €
5 59 026 € 44 860 €
Par personne supplémentaire +7 422 € +5 651 €

La prime Effy

 

La prime Effy fait partie du dispositif des CEE et de la prime énergie. Il s'agit d'une aide versée sous la forme d’un chèque bancaire dont la valeur peut atteindre 5000€. Elle peut vous aider à financer des travaux d’isolation de murs et de combles mais aussi l’installation d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière. Un bon plan pour une rénovation énergétique intégrale et des économies maximales ! Pour savoir si vous êtes éligible et évaluer le montant de votre prime, profitez vite de notre simulateur en ligne ci-dessous. Vous aurez la réponse en deux minutes. Pour financer votre isolation, vous n’êtes pas seul !

L’isolation à 1€ et la prime Effy sont deux aides proposées par Effy, mais nous ne sommes pas les seuls à pouvoir vous aider. Vous pouvez également profiter d’un crédit d’impôt (le CITE), de la TVA à 5,5%, du dispositif MaPrimeRenov’, des aides de l’Agence Nationale pour l’Habitat (ANAH) et d’Action Logement ou encore de coups de pouce offerts par vos collectivités locales

conseil

Si vous vous sentez un peu perdu face à toutes ces aides, ne vous inquiétez pas ! Nos conseillez Effy, spécialistes de la rénovation énergétique, sont là pour vous aider. Ils vous donneront les meilleurs conseils pour vous faire bénéficier de coups de pouces financiers avantageux ! 

conseil

Plus d’articles sur ce thème