Bannière Effy stand artibat

Comment augmenter la productivité des professionnels du bâtiment ? Réponse avec Sto

Par Rose Colombel

Le 14 octobre 2021

Pour leurs travaux d’Isolation thermique par l’extérieur (ITE), les Partenaires Effy se fournissent auprès de différentes marques parmi lesquelles Sto. Nous avons interrogé Pascal Lebel, Directeur régional des ventes – Région Ouest, présent à Artibat, pour en savoir plus sur les grands enjeux du secteur. Il évoque notamment le manque de main d’œuvre et revient sur les solutions développées par la société pour augmenter la productivité des professionnels du bâtiment.

L’Isolation thermique par l’extérieur (ITE) est un marché « porteur », commente Pascal Lebel. « Les ventes se sont envolées pendant la période COVID, et pas seulement dans la maison individuelle. Les chiffres sont également positifs en collectif ».

 

Mais si du côté des fabricants, la tendance est à la hausse, sur le terrain, la filière du bâtiment se confronte à une pénurie de main d’œuvre. « Les entreprises sont saturées ».

 

Ainsi, malgré les aides de l’Etat en faveur des travaux de rénovation énergétique, le secteur ne peut « accélérer ».

 

Pourquoi une telle situation ?

 

Les métiers de la façade sont « difficiles », insiste Pascal Lebel. « Il y a une pénibilité énorme ». Et les formations sont encore insuffisantes.

Faciliter le quotidien des professionnels du bâtiment

S’il n’existe pas de solution miracle pour pallier la pénurie de main d’œuvre, Sto s’attache à développer des produits qui permettent aux professionnels de travailler plus sereinement.

 

Le fabricant a par exemple lancé un système de collage d’isolant prêt à l’emploi : Sto-Turbofix Mini. Le produit promet « une bonne adhérence » seulement deux heures après la pose, et permet de cheviller le jour-même.

 

« Ces solutions ne permettent pas de réduire de 50% le temps de mise en œuvre d’une ITE, mais elles apportent plus de confort, et donc plus de productivité », estime Pascal Lebel.

 

Sto compte également sur des produits « hivernaux » pour permettre aux artisans de poursuivre leurs chantiers « le plus tard possible dans les saisons ». Il s’agit des technologies QuickSet (QS) et FastTrack (FT) qui rendent les gammes plus résistantes aux intempéries.

 

Pour accompagner la montée en compétences des entreprises artisanales du bâtiment, Sto organise des sessions de formation dans son centre de Bezons (95). Les modules de formation sont conçus pour faciliter l’assimilation des savoirs et savoir-faire, explique l’industriel.

 

L’industrialisation peut-elle augmenter la productivité des artisans ?

 

Pascal Lebel répond : « Le ministère du Logement a donné une impulsion pour aller vers l’industrialisation, pour faire des façades en ateliers. C’est une solution, mais ce n’est pas simple. Ça demande énormément d’études en amont, une logistique différente. C’est également une autre conception ».

 

L’industrialisation peut ainsi apporter une partie de réponse mais pas « une réponse globale. On n’en est qu’aux balbutiements », conclut Pascal Lebel. 

Rose Colombel

Journaliste pour Effy

Plus d’articles sur ce thème