Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 8h à 19h
(prix d'un appel local)

Crise des matériaux : quelles solutions pour pallier les pénuries ?

Par Rose Colombel

Publié le 19/04/2022 à 09h22

Une étude réalisée par la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes revient sur les difficultés rencontrées par les entreprises artisanales du bâtiment et les solutions mises en place pour faire face à la crise des matériaux et de l’énergie. Retour sur les principaux enseignements.

Pénurie de matériaux

Crise des matériaux : la Capeb AURA mène l'enquête ©Shutterstock

Selon une étude menée par la Capeb AURA, 31% des entreprises artisanales interrogées ne pourront pas faire face aux difficultés engendrées par le contexte économique et géopolitique au-delà d’un an.

Quelles sont les principales difficultés rencontrées ?

  • L’augmentation du prix des matériaux (95%)
  • La hausse du prix du carburant (90%)
  • L’augmentation des délais de livraison (71%)
  • Les difficultés d’approvisionnement (70%)
  • Un retard dans les délais de livraison (46%)

 

Les professionnels sondés évoquent également une pénurie de main d’œuvre (42%), une rupture de stock des matériaux utilisés, une évolution des conditions de commandes chez les fournisseurs (32%), un ralentissement de l’activité (20%) et même un arrêt de chantier (8%). A noter que le vol sur chantier et/ou en entreprise ainsi que le vol de carburant sont cités à 7% et 4% respectivement.

 

25% des entreprises artisanales du bâtiment signalent un abandon des travaux par les particuliers

Quels sont les matériaux les plus touchés par les pénuries et les hausses de prix ?

Tous les matériaux sont concernés : acier, bois, isolants, consommables (visserie, quincaillerie…), carrelage, tuiles, menuiserie alu et PVC, composants électroniques/électriques, etc.

 

70% des interrogés indiquent avoir subi des variations de prix entre le devis signé et la facture mais 18% seulement disent avoir répercuté cette hausse.

 

49% des entreprises sont mises en difficulté par la hausse du prix du carburant mais seules 10% ont déployé des mesures pour pallier l’augmentation.

Quelles sont les conséquences de cette crise sur les entreprises ?

Sans surprise, la crise des matériaux impacte la marge des entreprises (85%) et la rentabilité des chantiers (65%). Le moral des chefs d’entreprises est également mis à mal (52%) et 50% déclarent avoir perdu confiance en l’avenir.

 

30% pointent des difficultés de trésorerie, 27% une baisse des commandes ou une baisse du chiffre d’affaires, et 22% une perte de chantiers. 3% signalent un refus des salariés de se déplacer pour venir travailler.

 

Lire aussi : Difficultés d’approvisionnement : quel impact sur la santé financière des entreprises artisanales du bâtiment ? 

Quelles solutions pour faire face à la crise ?

Les artisans du bâtiment disent :

 

  • Avoir diminué le délai de validité des devis (77%)
  • Essayer de stocker des matériaux (63%)
  • Négocier avec les fournisseurs / distributeurs (45%)
  • Allonger les délais de réalisation des chantiers (39%)
  • Aménager des plannings de chantiers (33%)

 

Lire aussi : Vers la création d'un ministère de la construction durable ? 

 

Les entreprises interrogées ont aussi partagé d’autres pratiques :

 

  • Se tourner vers des producteurs locaux
  • Diminuer l’activité et réduire le personnel
  • Mettre en place des conditions de revalorisation des devis
  • Répercuter les hausses sur les prix de vente
  • Négocier les augmentations avec les clients
  • Commander sur internet à prix fort

Rose Colombel

Journaliste pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis près de sept ans. Convaincue que valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière, je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité avec enthousiasme et humilité.

Plus d’articles sur ce thème