Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 9h à 18h
(prix d'un appel local)

Rénovation énergétique : activité en hausse de 5,5% au 3e trimestre 2021

Par Rose Colombel

Publié le 04/11/2021 à 13h15, mis à jour le 01/03/2022 à 09h08

Tous les voyants sont au vert pour l’artisanat du bâtiment ! L’activité enregistre une hausse de 4% au troisième trimestre par rapport à la même période l’an dernier. Sur douze mois cumulés, la tendance s’élève à + 12,2%. La dynamique se doit principalement à l’entretien-amélioration, en progression de 5% (contre + 2,5% pour le neuf), et plus particulièrement à la rénovation énergétique des logements (+ 5,5%).

L’artisanat du bâtiment devrait enregistrer une croissance à deux chiffres en 2021, annonce la Capeb dans sa note de conjoncture du 3e trimestre 2021. Le secteur connaît en effet « un retour d’activité supérieure au niveau d’avant la crise sanitaire ». 
 

  • Pour l'activité globale : + 4% par rapport au 3T2020 et + 2,2% comparé au troisième trimestre 2019 (année de référence)
  • + 2,5% dans le neuf (vs + 1,5% un an auparavant)
  • + 5% pour l’entretien-amélioration (contre une croissance nulle au même trimestre l’année dernière)

La rénovation énergétique booste l’activité

L'entretien-amélioration est fortement dynamisé par la rénovation énergétique qui affiche la progression la plus importante, + 5,5% ce trimestre (contre + 0,5% au 3T2020).

 

« Ce segment continue de bénéficier d’un stock important de chantiers ainsi que d’une demande forte des ménages qui profitent du dispositif MaPrimeRénov’ et de l’épargne accumulée pendant les confinements », explique la Capeb. 

L’ensemble des métiers et des régions en croissance

Le volume d’activité progresse pour l’ensemble des métiers :

 

  • + 4,5% pour la menuiserie-serrurerie
  • + 4% pour la maçonnerie et la couverture-plomberie-chauffage
  • + 3,5% pour l’électricité et l’aménagement-décoration-plâtrerie

 

Qu’elles emploient 10 à 20 salariés ou moins de 10 personnes, les entreprises s’inscrivent dans cette tendance haussière (entre + 4 et + 4,5%).

 

Par région, tout le territoire national est en progression avec notamment une hausse de 5,5% dans les Hauts-de-France et de 5% en Bretagne et en Centre-Val de Loire. L’Ile-de-France se situe un peu en retrait avec une hausse de 3%.

💡 Les carnets de commande représentent 103 jours de travail au 3e trimestre 2021, soit 31 jours de plus qu’un an auparavant.

L’emploi au beau fixe

L’emploi progresse de 3,8% sur 12 mois, soit 54 200 postes supplémentaires entre le 2e trimestre 2020 et le T2 2021. « Nous estimons que le secteur de l’artisanat du bâtiment devrait créer environ 26 000 emplois cette année », déclare Jean-Christophe Repon, président de la Capeb. 

 

14% des entreprises pensent embaucher des salariés, des intentions qui concernent aussi bien des remplacements qu’un surcroît d’activité. Et Seulement 1% des chefs d’entreprises envisagent de licencier ou de ne pas renouveler les contrats au second semestre 2021.

Les besoins en trésorerie diminuent

La trésorerie des entreprises reste à un niveau supérieur à sa moyenne de long terme. Elle se dégrade cependant pour 14% des entreprises.

 

10% des chefs d’entreprises artisanales font état de besoins de trésorerie contre 29% au même trimestre de l’année précédente, dont 44% déclarent un besoin supérieur à
10 000 €.

 

Le montant moyen des besoins en trésorerie atteint ainsi 14 000 € contre 20 000 € il y a un an.


Enfin, en termes de créations d'entreprises, les chiffres sont en hausse (+ 49,9%) au même titre que les défaillances (+ 39,9%).  

 

« Je me félicite de la santé du secteur qui profite de la reprise (...). Nous restons cependant attentifs à l’augmentation des prix des matériaux et sommes régulièrement en contact avec le ministère de l’Economie pour ce qui concerne les difficultés d’approvisionnement que nous rencontrons depuis plusieurs mois », conclut Jean-Christophe Repon. 

Rose Colombel

Journaliste pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis près de sept ans. Convaincue que valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière, je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité avec enthousiasme et humilité.

Plus d’articles sur ce thème