Poele à bûches

Le chauffage au bois est-il vraiment polluant ?

Par Romane Saget

Les équipements de chauffage au bois sont souvent décriés pour leurs émissions de particules fines et la pollution qu’ils génèrent. Pourtant, les chaudières à granulés et les poêles à bois sont mis en avant dans la RE2020. Vous allez voir qu’en choisissant bien votre appareil et en l’utilisant correctement, le problème de pollution de l’air est déjà presque réglé !

 


 

Une pollution de l’air liée aux vieux équipements

En France, il existe deux types d'équipements qui émettent énormément de particules fines : les foyers ouverts et tous les appareils qui datent d’avant 2000.

“Si le parc d’installations était uniquement composé d’appareils récents, on n’entendrait pas parler de pollution de l’air à cause du bois.” explique Eric Vial, président du syndicat français des chaudiéristes biomasses.


Les équipements qui se font vieux ne sont pas capables d’offrir une combustion saine. Avant les années 2000, la qualité de l’air ne faisait pas partie des réflexions des fabricants de poêles et chaudière biomasse. Aujourd’hui, à l’inverse, 100 % des appareils de chauffage au bois présents sur le marché sont extrêmement performants et n’émettent que très peu de particules fines. Selon Eric Vial, la solution est donc toute trouvée.

“On règlera le problème de la pollution de l’air par le remplacement de tous les appareils de chauffage au bois anciens.” 

 


Une pollution de l’air liée à de mauvais usages

La limitation des émissions de particules dans l’air passe aussi par le bon usage de son poêle ou de sa chaudière à granulés. Eric Vial donne trois conseils simples à suivre pour diminuer l’impact du chauffage au bois sur la qualité de l’air :
 

  • Choisir un combustible de qualité et privilégier les granulés de bois à la bûche. 
  • Stocker son bois au sec et éviter de le recouvrir d’une bâche qui entraîne de la condensation.
  • Entretenir régulièrement son installation en la faisant ramoner.

 

Pour une utilisation optimale, n’hésitez pas à demander conseil à votre artisan. Par exemple, il saura vous indiquer les bonnes pratiques à suivre pour l’allumage de votre appareil. Un bon allumage et une bonne utilisation globale diminuent considérablement la quantité de particules fines émises.

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème