Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout savoir sur le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Vous l'avez forcément rencontré lors de l’achat ou la location d’un bien immobilier : le Diagnostic de Performance Énergétique. Utilité, obligations, avantages, prix… On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le DPE.

Illustration d'une maison de campagne avec étiquette énergie classe D DPE

Réalisez un bilan énergétique gratuit en 5 minutes

Identifiez les travaux d'économies d'énergie adaptés à votre logement.

Détails et conditions

Illustration d'une maison de campagne avec étiquette énergie classe D DPE

Qu'est-ce qu'un DPE ?

Qu'est-ce qu'il contient ?

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) mesure les performance d'un logement. Il est matérialisé par un document donnant — entre autres — deux informations principales :
 

  • une étiquette indique le niveau d'émissions de gaz à effet de serre du logement, et son équivalent en kilomètres parcourus par une voiture
  • une étiquette énergie qui donne une estimation de la facture énergétique annuelle du logement

 

💡Le saviez-vous ? La classe D est la plus représentée en France. Sans être excellents, ces logements présentent une consommation et des émissions de gaz à effet de serre raisonnables. Elle est suivi par la classe E et la classe C.


Mais ce n'est pas tout ! Depuis la réforme de 2021, le DPE fournit de plus amples informations sur un bâtiment. Vous retrouverez aussi :
 

  • la répartition des déperditions thermiques
  • la qualité de l'isolation
  • des informations sur le confort en été dans le logement
  • des recommandations sur les travaux de rénovation énergétique à réaliser en priorité et dans quel ordre

En somme, vous obtenez les clés pour gagner des classes énergétiques.

👉 Qu'est-ce qu'une classe énergétique ?
La classe énergétique est une note qui va de A à G. Plus la note se rapproche de A, plus le logement est performant. A l'inverse, plus elle se dirige vers le G, plus le logement est énergivore. Les logements F et G, sont considérés comme des passoires thermiques.

 

Comment le DPE est-il calculé ?

Le DPE est calculé par un professionnel appelé le diagnostiqueur. Il suit la méthode 3CL pour tous les bâtiments depuis le 1er juillet 2021. Elle prend deux éléments en compte :

 

  • l'énergie primaire du logement
  • les émissions de gaz à effet de serre


L'évaluation sur facture, considérée comme imprécise, n'est plus du tout pratiquée.
 

 

Comment lire les étiquettes du DPE ?

Intéressons-nous au détail des étiquettes obtenues à la suite du calcul. Chacune d’entre elles comporte 7 classes différentes :

 

👉 De A pour la meilleure performance à G pour la moins bonne performance pour le volet énergie. Les données sont exprimées en kWh/m²/an : c’est-à-dire, la consommation énergétique annuelle du logement en énergie primaire rapporté à sa surface habitable. Plus le chiffre affiché est élevé, plus le bâtiment est énergivore.

 

👉 De A pour le moins polluant à G pour le plus polluant pour le volet émissions de gaz à effet de serre. L’unité utilisée est le kgCO2/m2/an : c’est-à-dire la quantité de CO2 émise par le bâtiment rapportée à sa surface. Plus elle est importante, plus ce dernier a un impact négatif sur l’environnement.

 

 

Notez que les logements avec un DPE E sont particulièrement énergivores, bien qu'ils ne soient pas considérés comme des passoires thermiques. Nous vous recommandons tout de même d'entreprendre des travaux de rénovation pour améliorer leur classe énergétique.

Conseiller Effy

Un logement trop énergivore ? Réalisez des travaux de rénovation énergétique grâce à Effy ! Nous vous accompagnons pour vos projets et vous aide à bénéficier des aides financières.

Conseiller Effy

Quand réaliser un DPE ?

Quand le DPE est-il obligatoire ?

Selon le type de bâtiment, et la situation, le DPE est devenu obligatoire au fil des années :
 

  • pour les ventes immobilières depuis le 1er novembre 2006
  • pour les locations immobilières et pour les constructions de biens immobiliers depuis le 1er juillet 2007
  • pour les bâtiments publics depuis le 2 janvier 2008
  • pour bénéficier d’aide financière telle que MaprimeRénov' depuis le 1er janvier 2024 pour tous les logements. À partir du 1er juillet 2024, pour les logements ayant une classe énergétique F ou G (passoires thermiques), il faudra effectuer un audit énergétique et non plus obtenir un simple DPE

 

Aujourd'hui, le DPE obligatoire pour toute transaction immobilière (vente, location, construction), et pour tous les types de logements. Seuls quelques cas sont exemptés de cette réglementation :
 

  • les biens destinés à être occupés moins de 4 mois par an
  • les bâtiments individuels de moins de 50m²
  • les bâtiments agricoles, artisanaux, industriels ou historiques
  • les logements qui ne disposent pas de chauffage fixe, en dehors d'une cheminée à foyer ouvert
  • les lieux de culte

 

Pas de DPE, on risque quoi ? 🤔
Un acquéreur peut saisir en justice un propriétaire ou un notaire qui n’aurait pas effectué le diagnostic ou fourni des informations mensongères. Les fautifs risquent jusqu’à 300 000€ d’amende et deux ans de prison !

 

Quand le DPE est-il utile ?

En dehors des obligations légales, vous pouvez aussi avoir besoin d'un diagnostic énergétique de votre logement dans d'autres situations. Par exemple, si vous réalisez des travaux de rénovation énergétique comme une isolation thermique et le remplacement de votre système de chauffage, il est utile de refaire un DPE pour apprécier l'évolution positive de votre classe énergétique


Sachez également qu'un DPE est valable 10 ans, sauf exceptions. Il n'est donc pas éternel et il est utile de le refaire pour vous rendre compte de l'évolution de votre logement.
 

 

DPE et interdiction de location

Depuis janvier 2023, les logements classés G avec une consommation d’énergie finale supérieure ou égale à 450 kWh par m² sont définitivement interdits à la location. Considérés comme indécents, ces appartements et maisons doivent donc gagner des classes énergétiques afin de pouvoir être remis en location.


Les propriétaires bailleurs de ces passoires thermiques sont tenus de réaliser des travaux de rénovation énergétique, puis un nouveau DPE qui atteste des progrès dans les performances. La réalisation de ce nouveau diagnostic n'a rien à voir avec une période de validité, il est nécessaire pour respecter la nouvelle réglementation.

A qui s'adresser pour réaliser un DPE ?

Pour effectuer un Diagnostic de Performance Énergétique, vous devez vous adresser à un professionnel certifié RGE, indépendant et ayant souscrit à une assurance. Ce diagnostiqueur se rendra chez vous pour étudier votre logement et vous remettre les documents de votre DPE.


Les résultats sont également transmis à l’Agence de la transition écologique (Ademe), qui lui attribue un code à 13 chiffres. Ce code atteste de la validité du DPE.

👉 Besoin d'aide pour trouver un professionnel ?
Le gouvernement met à votre disposition un site pour trouver un diagnostiqueur immobilier certifié.

Combien coûte un DPE ?

Le prix d’un diagnostic de performance énergétique va généralement de 100€ à 250€ environ. Il dépend de plusieurs facteurs :
 

  • Le type de logement (appartement, maison…)
  • La surface du logement
  • Les tarifs pratiqués par la société en charge du DPE 

🎬 DPE : quand le faire ? À qui s’adresser ? Combien ça coûte ? Réponses en images.

 

Comment se déroule un diagnostic de performance énergétique ?

Le DPE est établi par un professionnel certifié appelé diagnostiqueur. Depuis 2021, les diagnostiqueurs n'utilisent plus la méthode dite "sur facture", mais la méthode conventionnelle, aussi baptisée méthode 3CL, pour calculer un DPE. Avant d'établir le verdict final et le classement d'un bien, le professionnel passe par plusieurs étapes de récolte de données et de calcul.


La collecte d'informations

Avant de visiter le logement, le diagnostiqueur a besoin d'un certains nombre de données qui le caractérisent. Pour cela, il utilise une fiche de renseignements qu'il fait remplir au propriétaire. Voici les informations nécessaires à relever :
 

  • les superficies : murs, plafonds, planchers...
  • les ouvertures, leur orientation, leur type, leurs matériaux
  • le système de chauffage en place et son ancienneté
  • le système de production d'eau chaude sanitaire et son ancienneté
  • les autres systèmes de production d'énergie (solaire, éolien...)

 

 

L'étude du logement

Ensuite le diagnostiqueur se rend sur place pour étudier les lieux. Il procédera alors à une analyse du logement en effectuant des mesures, en étudiant les zone de perte de chaleur et surtout en examinant le système de ventilation. Le but est de tout connaître du bâtiment : équipements, matériaux, isolants, vitrages...
 

 

Le calcul 

Grâce à toutes les données récoltées, le diagnostiqueur peut enfin finaliser son étude et calculer une estimation de la consommation énergétique et des émissions carbone de la maison ou de l'appartement. Il fournit également une liste de pistes d'amélioration pour gagner en performance énergétique. 

Comment améliorer la classe énergétique d'un logement ?

Le DPE fournit une note entre A et G à un logement, c'est la classe énergétique. Les classes F et G sont les plus énergivores et sont considérées comme des passoires thermiques. Mais en règle générale, en dehors des habitations A, B et C, il est toujours possible de grimper dans le classement du DPE. Pour cela, il faut nécessairement passer par la case travaux de rénovation énergétique ! A noter que la classe DPE A et la classe DPE B sont les classes énergétiques les plus performantes. 


Vous ne savez pas par où commencer ? Le diagnostic de performance de votre logement vous fournit des pistes en fonction des points faibles de votre logement. Mais pour plus de précisions et un véritable plan d'attaque, il est recommandé de réaliser un audit énergétique.


Voici les travaux les plus efficaces pour améliorer la performance énergétique d'une maison ou d'un appartement :
 

  • l'isolation des combles perdus ou aménagés : elle évite que la chaleur ne s'échappe par la toiture
  • l'isolation des murs par l'extérieur (ITE) : elle fait barrage aux ponts thermiques dans la structure du logement
  • le remplacement des fenêtres par du double vitrage
  • l'installation d'un système de chauffage performant et économique : une pompe à chaleur air-eau, une chaudière biomasse, un poêle à granulés en appoint
Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème