Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 8h à 19h
(prix d'un appel local)

Le Mondial du bâtiment, un rendez-vous pour accélérer les transformations

Par Rose Colombel

Publié le 09/09/2022 à 08h39, mis à jour le 22/09/2022 à 08h05

L’édition 2022 du Mondial du bâtiment est fortement attendue. Repoussé d’une année, cet événement qui réunit trois salons (Batimat, Interclima, Idéobain) fait son grand retour à Paris Expo – Porte de Versailles du 3 au 6 octobre. Pour en savoir plus sur les grandes tendances du secteur, nous avons interrogé Guillaume Loizeaud, directeur du Mondial du bâtiment et de Batimat. Nous vous partageons sa vision et analyse d’un secteur en mouvement.

Dans un contexte de mutations, quel est l’enjeu d’un salon comme Batimat ?

Guillaume Loizeaud

Guillaume Loizeaud - ©Mondial du bâtiment

 

BATIMAT reste un rendez-vous majeur de référence pour le secteur. Le monde du bâtiment ne cesse d’évoluer et c’est un défi permanent de se tenir au courant des changements, de les comprendre, de les analyser et de les adopter tout en développant une entreprise.

 

BATIMAT, et tout ce que nous développons en termes de conférences, ateliers, outils digitaux, etc., apporte aux visiteurs comme aux exposants une aide précieuse pour décrypter ces évolutions, savoir comment les aborder, voire les anticiper. Cela est valable durant les 4 jours du salon mais aussi tout au long de l’année avec les rendez-vous récurrents que nous avons mis en place : Batiradio, le blog Batiadvisor, les Observatoires Construction Tech®. Les professionnels ont ainsi à disposition un panel d’outils pour les accompagner.

Quelles sont les grandes tendances observées ?

L’une des grandes tendances qui se confirme, notamment à travers les Awards, est la prise en compte des impacts environnementaux et climatiques dans le développement des produits et des solutions proposés par les entreprises. C’est une transformation que nous avions observé lors de la dernière édition en 2019 mais qui s’est véritablement renforcée. Aujourd’hui, les fabricants ne prennent plus seulement en compte les aspects environnementaux dans l’usage de leurs produits mais l’intègrent dès la conception et la fabrication. Et c’est une approche qui se généralise.

 

Je pourrais citer le cas de Bat’IPAC. La démarche de cette entreprise est particulièrement intéressante en ce sens qu’elle intègre une logique vertueuse complète. Elle fabrique un matériau isolant à base de carton 100 % recyclé et totalement recyclable, produit en France et en employant des salariés en situation de handicap.
 

IPAC par BAT'IPAC

L'IPAC par BAT'IPAC  ©Frédéric Lechat

Revenons sur les Awards de l’innovation. Un produit vous a-t-il particulièrement marqué ?

Il est difficile de ne retenir qu’un produit tant les exposants qui ont participé aux Awards se sont investis et ont proposé des innovations remarquables. En complément de cette préoccupation environnementale majeure qui incite les entreprises à repenser leurs modes de production et à développer de nouveaux produits, comme par exemple des matériaux biosourcés, nous avons noté plusieurs tendances fortes.

 

Awards de l'innovation

 

Ainsi la réduction de la pénibilité sur les chantiers reste un enjeu fort avec le développement de solutions qui vont de l’aide au port de charge jusqu’à la localisation des outils pour gagner du temps. Procurer plus de confort à l’utilisateur final du bâtiment est aussi un élément important. Le confort thermique et acoustique sont ainsi très souvent traités.

Quel est selon vous le principal enjeu que doivent relever les entreprises du bâtiment actuellement ?

Les enjeux sont multiples ! Les changements climatiques, les conflits, les pénuries de matériaux et bien sûr les difficultés de recrutement sont les grands marqueurs des difficultés auxquelles est confronté le monde de la construction. Je dirais que la décarbonation est tout de même l’enjeu fort que les entreprises doivent impérativement prendre en compte pour répondre aux exigences réglementaires bien sûr mais aussi à une prise de conscience plus générale des usagers et des habitants.

 

Nous ne nous y sommes pas trompé en lançant cette année sur le salon un tout nouvel espace Low Carbon Construction pour promouvoir les solutions émergentes autour de la décarbonation. La tournée que nous avons menée dans 13 pays, au Sénégal, Cameroun, Italie, Tunisie… nous a par ailleurs démontré qu’il s’agit d’un sujet partagé au niveau mondial.

On parle beaucoup de l’importance de la rénovation énergétique. Sentez-vous une effervescence du secteur à ce sujet ?

L’enjeu est de taille ! Je dirais même que le sujet est sous-tendu dans une grande partie des solutions et produits proposés par les industriels. Le développement des matériaux isolants biosourcés est un excellent exemple. Sur Interclima, nous avons un secteur entier dédié au photovoltaïque. Et la biomasse est mise à l’honneur ainsi que les premières solutions hydrogène des acteurs du chauffage. On le voit, la rénovation énergétique est au carrefour de tous les secteurs tant sur les solutions que sur les sujets de formation.

Un salon, c’est aussi l’occasion de faire passer des messages. Si on devait en retenir un de cette édition 2022, quel serait-il ?

Batimat Interclima Idéobain

 

C’est tout d’abord le plaisir de se retrouver, enfin, sur un salon après la longue interruption due à la crise sanitaire ! Mais c’est surtout l’absolue nécessité d’engager des actions concrètes au plus vite pour répondre aux objectifs de 2050 en termes de réduction carbone dans le secteur du bâtiment. Ce salon entend jouer son rôle et accompagner les professionnels dans cette voie. Il nous semble que l’envie est présente, que des solutions émergent et se développent. Nous souhaitons que cette édition soit véritablement fédératrice autour de ce sujet. Aider à accélérer ces transformations, c’est là que nous sommes utiles !

Rose Colombel

Journaliste - Responsables de contenus B2B pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis sept ans. Valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière. C'est avec enthousiasme et humilité que je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité.

Plus d’articles sur ce thème