Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 9h à 18h
(prix d'un appel local)

Audit énergétique : les qualifications pour votre activité

Depuis 2018, l'audit énergétique est éligible au Crédit d'Impôt pour la Transition énergétique (CITE), désormais remplacé par MaPrimeRénov'. Si vous êtes auditeur, voici les qualifications requises pour faire bénéficier vos clients des aides de l'Etat. 

 

 

Les différentes qualifications pour un audit énergétique

Il existe différentes qualifications pour réaliser des audits énergétiques et permettre à vos clients de bénéficier de MaPrimeRénov'. 
 

 

Organisme de qualification  Qualifications
Cerqual Qualitel Certification NF Habitat RGE
NF Habitat HQE RGE
LNE Qualification des prestataires d'audits énergétiques - Domaine Bâtiment
AFNOR 01 A : Audit énergétique dans le domaine des bâtiments
Certibat Offre globale de rénovation énergétique
Qualibat 8731 (uniquement pour la maison individuelle)
OPQIBI 1905 (uniquement pour les copropriétés)
1911 (uniquement pour la maison individuelle)
ITE Effy Artisan FB

En tant que professionnel RGE, Effy vous propose trois niveaux de service pour une gestion de prime simplifiée, des rendez-vous qualifiés ou encore des chantiers clés en main. Nous avons pensé des outils pour faciliter votre quotidien et booster votre activité. Découvrez-les sans plus attendre. Inscription gratuite et sans engagement. 

ITE Effy Artisan FB

Les conditions de qualification pour réaliser un audit énergétique

Le décret du 30 mai 2018 définit les conditions de qualification des auditeurs réalisant l'audit énergétique éligible aux aides à la rénovation

 

L'auditeur doit :

 

  • Soit être titulaire d’un signe de qualité : il peut s'agir d'un prestataire externe titulaire d'un label délivré par un organisme de qualification agréé par le COFRAC ou d'un personnel interne à l'entreprise ;
  • Soit être inscrit à l’ordre des architectes et avoir suivi une formation spécifique d’au moins 4 jours. 

Lex exigences pour être qualifié auditeur énergétique

Pour devenir auditeur énergétique, tout prestataire doit répondre à un certain nombre d'exigences. Il doit tout d'abord désigner un référent technique (thermicien ou responsable de travaux) qui aura pour rôle de produire et valider des audits. 

 

Eco d'énergie 350


Le référent technique doit justifier d'une expérience en matière de rénovation énergétique

 

  • D’un titre ou diplôme de niveau I dans le domaine de la maîtrise de l’énergie est d’un an ;
  • D’un titre ou diplôme de niveau II ou III dans le domaine de la maîtrise de l’énergie est de trois ans.
  • D’un autre titre ou diplôme est de cinq ans.

 

Il doit également avoir suivi une formation pour développer les compétences suivantes : 
 

  • Se familiariser avec la méthodologie de l'audit
  • Recueillir et analyser les informations pour comprendre le fonctionnement du bâtiment dans sa globalité et connaître la sinistralité associé aux travaux d'efficacité énergétique
  • Préparer la visite sur site et évaluer l'état des systèmes (chauffage, refroidissement, ventilation, éclairage...) 
  • Prendre en compte les besoins en confort des occupants
  • Recoller l'analyse des factures avec l'évaluation des consommations théoriques du bâtiment faite sur logiciel de calcul autre que réglementaire 
  • Identifier les usages énergétiques à fort impact pour prioriser les travaux et els chiffrer

 

Pour réaliser un audit, l'auditeur doit disposer de moyens matériels : Wattmètre, Equipement de mesure des températures de l'air et de surface, Logiciel d'évaluation énergétique des bâtiments d'habitation, Vitromètre, Lasermètre.

 

💡 Pour les architectes, la formation vise plusieurs objectifs :
 
Etre capable d'intégrer les problématiques d'une enveloppe performante
- Connaître les solutions les plus performantes et adaptées au projet de rénovation
Reconnaître les risques de surchauffe et/ou de pathologies
- Choisir l'outil d'aide au projet de rénovation adéquat
- Formuler des scénarios appropriés selon différents paramètres (besoin du client, financement, diagnostic, valeur patrimoniale...)
- Définir la typologie des systèmes installés dans le bâtiment
- Avoir connaissance des aides disponibles et savoir orienter le particulier

Plus d’articles sur ce thème