Label Flamme Verte

La Commission européenne adopte son plan de rénovation énergétique des bâtiments

Mi-octobre, la Commission européenne a publié son plan de rénovation énergétique. Ce plan fait suite à la large concertation « Renovation Wave » menée du 11 mai au 8 juin dernier, il vise désormais à doubler les taux de rénovation au cours des dix prochaines années avec un focus important sur l’efficacité des travaux effectués. Effy vous présente les contours de ce plan.

Des objectifs clarifiés

Le cap est donné ! D’ici à 2030, 35 millions de bâtiments devront être rénovés au sein de l’Union Européenne. Les bâtiments européens représentent environ 40% de la consommation d’énergie de l’UE et 36% des émissions de gaz à effet de serre. Pour autant, chaque année, seul 1% du parc de bâtiment fait l’objet d’une rénovation énergétique. Un taux de rénovation énergétique bien insuffisant pour atteindre l’objectif de neutralité carbone européen d’ici 2050.

 

Pour accélérer la rénovation énergétique des bâtiments européen, la Commission européenne axe sa stratégie sur trois grands piliers : la décarbonation des systèmes de chauffage, la lutte contre la précarité énergétique ainsi que la rénovation des bâtiments publics (écoles, hôpitaux).

Un renforcement de la réglementation en vigueur

La Commission européenne compte bien se servir de la réglementation pour accélérer la rénovation énergétique des bâtiments. Pour se faire, en juin 2021, la Commission prévoit de réviser trois directives afin d’accélérer sur le sujet. La Directive sur l’efficacité énergétique et celle sur la performance énergétique des bâtiments qui ont été publiées en 2018. Ces directives prévoient respectivement d’atteindre au moins 32,5% d’efficacité en 2030 par rapport à 2012 et des émissions de COo2 réduites pour les bâtiments de 80% à 95% d’ici à 2050. La Commission européenne souhaite également mettre en place des normes de performances énergétiques minimales à respecter dans les logements. En d’autres termes, il s’agit là de la mise en place d’une obligation de rénovation énergétique pour les bâtiments les plus énergivores.

 

En juin 2021, la Commission européenne examinera également la révision de la directive sur les énergies renouvelables afin de réviser l’objectif de 32% d’EnR d’ici 2030 et d’introduire un niveau minimal d’utilisation d’EnR dans les bâtiments.

Des financements à définir

Pour atteindre la rénovation de 35 millions de bâtiments européens d’ici 2030, la Commission estime qu’un investissement de 275 milliards d’euros d’investissements supplémentaires par an seront nécessaires. Concernant les financements dédiés rien n’est tranché. La Commission doit examiner prochainement comment les recettes du système d’échange de quotas d’émission de l’UE pourraient être utiliser pour financer des programmes nationaux de rénovation énergétique pour les ménages en situation de précarité énergétique.

 

Cependant, dans le cadre du plan de relance européen, le Conseil européen de mobiliser 672,5 milliards d’euros, dont 37% seraient destinés aux dépenses liées au climat. Pour rappel, sur les 100 milliards d’euros du plan de relance, 40 milliards proviennent de l’UE.

Plus d’articles sur ce thème