Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quels sont les travaux dans le cadre d’une rénovation globale ?

La rénovation globale consiste à réaliser en une seule fois, un ensemble de travaux de rénovation dans un logement. Découvrez lesquels réaliser et dans quel ordre pour que vos travaux soient performants.

 

Simulation gratuite : estimez le montant de vos primes en quelques clics !

Qu’est-ce qu'une rénovation globale ?

La rénovation globale consiste à réaliser un ensemble de travaux de rénovation nécessaires à l’amélioration des performances énergétiques de votre logement. Dans ce cadre-là, vous pouvez réaliser des travaux d’isolation, de chauffage, de production d’eau chaude et de ventilation en une seule fois. 

 

La rénovation globale consiste à réaliser au moins un travaux d’isolation thermique et un travaux de chauffage.

Rénovation globale : l’importance de l’audit énergétique

Pourquoi réaliser un audit énergétique ?

Pour savoir comment optimiser les performances énergétiques de votre logement, il est nécessaire de savoir quels en sont ses points faibles. Pour cela, il est nécessaire de réaliser un audit énergétique.

 

Ce diagnostic permet d’analyser les performances énergétiques de votre logement, et de proposer des points d’amélioration possibles. Il porte ainsi sur la structure de votre logement, l’état de son isolation thermique, les performances du système de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, de ventilation et d’éclairage.

 

Audit énergétique

 

 

Réaliser un audit énergétique vous offre ainsi deux informations capitales : 

 

  • il permet une vision précise et globale de la santé de votre maison ;
  • il vous donne des pistes concrètes d’amélioration pour optimiser les performances énergétiques de votre logement.

👉 Jamy vous explique l'importance de l'audit énergétique dans votre projet de rénovation. C'est une étape clé dans vos travaux !

 

 

Quel est le prix d’un audit énergétique ?

Le prix de l’audit énergétique varie selon plusieurs facteurs comme la superficie de votre maison, votre zone géographique ou encore l’entreprise à laquelle vous faites appel. En règle générale, comptez entre 500 et 1 000 €.

 

👉 L’audit énergétique est éligible au dispositif MaPrimeRénov’. Selon vos revenus, vous pouvez recevoir jusqu’à 500€ de subvention.

Dans quel ordre réaliser les travaux d’une rénovation globale ?

1e étape : les travaux d’isolation thermique

Une isolation thermique vétuste impacte fortement les performances énergétiques de votre logement. Il est donc important de bien la soigner, d’autant plus que ces travaux vous permettent de faire jusqu’à 65 % d’économies sur vos factures.

 

Isolation des combles perdus

 

Dans le cadre de la rénovation globale, vous pouvez isoler :

 

  • vos combles : qu’ils soient perdus ou aménagés, il est important de bien les isoler puisqu’ils représentent 30 % des déperditions thermiques de votre logement ;
  • vos murs : 20 % des pertes de chaleur se font par les murs. Vous pouvez les isoler par  l’intérieur ou par l’extérieur ;
  • vos sols : ils représentent 10 % des ponts thermiques.

 

👉 Les travaux d’isolation concernent également vos fenêtres. Les surfaces vitrées représentent en effet, 15 % des déperditions de chaleur de votre logement. Veillez donc à remplacer vos fenêtres simple vitrage par du double voire du triple vitrage.

 

Le coût des travaux d’isolation varie en fonction de la surface à isoler, des matériaux et techniques utilisés. En règle générale, comptez : 

 

  • entre 25 € / m² et 60 € / m² pour l’isolation des combles perdus 
  • entre 50 € / m² et 90 € / m² pour l’isolation des combles aménagés ;
  • entre 40 € / m² et 60 € / m² pour l’isolation des sols ;
  • entre 40 € et 80 € par m² pour l'isolation des murs par l’intérieur ;
  • entre 110 € / m² et 180 € / m² pour l’isolation des murs par l’extérieur par enduit ;
  • entre 140 € / m² et 230 € / m² pour l’isolation des murs par l’extérieur par bardage.

 

fenetre

En ce qui concerne les fenêtres, leur prix varie en fonction de l’encadrement choisi, de leur taille, du nombre de surfaces vitrées, du type d’ouverture (fenêtre coulissante ou à battant) et du modèle (double ou triple vitrage). Comptez : 

 

  • entre 400 € et 800 € pour des fenêtres en PVC ;
  • entre 500 € et 1 200 € pour des fenêtres en bois ;
  • entre 150 € et 2000 € pour des fenêtres en aluminium.

2e étape : l’installation d’un système de ventilation performant

VMC

Dans le cadre de la rénovation globale, une attention toute particulière doit être portée à la ventilation de votre logement. Pour l’optimiser, nous vous conseillons d’installer une ventilation mécanique contrôlée double-flux. Son rôle : elle renouvelle l’air ambiant et améliore la qualité de l’air.

 

L’installation d’une VMC double-flux vous permet de faire jusqu’à 15% d’économies d’énergie !

 

Pour cela, elle fonctionne grâce à deux flux d’air :  

 

  • une entrée d’air se fait par le toit vers les pièces de vie sèches ;
  • l’air vicié des pièces humides est évacué par le toit ;
  • ces deux flux se croisent dans un échangeur, ce qui permet à l’air sortant de préchauffer l’air entrant. Résultat : vous réduisez votre consommation de chauffage !

 

Le prix d’une VMC double-flux varie en fonction de plusieurs facteurs. Comptez en moyenne entre 3 500 € et 5 500 € pour ce système.

3e étape : le remplacement de votre système de chauffage

Exit votre ancienne chaudière énergivore ! Dans le cadre de la rénovation globale, vous pouvez installer un système de chauffage performant, économique et/ou qui fonctionne aux énergies renouvelables comme :

 

  • la pompe à chaleur : elle utilise l’air, la terre ou l’eau à proximité de votre logement pour produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Grâce à elle, vous pouvez faire jusqu’à 1 000 € d’économies sur vos factures annuelles.
  • la chaudière gaz à condensation : cet équipement récupère les fumées de combustion pour les transformer en vapeur d’eau, et donc créer de la chaleur. Ce système ingénieux vous permet de faire jusqu’à 30% d’économies sur vos factures.
  • la chaudière biomasse : elle fonctionne à l’aide d’un combustible naturel et donc renouvelable, comme des granulés de bois ou des bûches. Cet équipement est très intéressant puisqu’il vous permet de faire jusqu’à 30 % d’économies sur vos factures.
  • les poêles à granulés de bois ou à bois : les poêles à granulés de bois présentent un rendement moyen de 85 %. Parfait pour faire le plein de chauffage sans dépenser des mille et des cents.

 

Pompe à chaleur

 

Les tarifs de ces équipements varient en fonction de leur puissance et de leur marque. Comptez : 

 

  • entre 3 000 € et 7 000 € pour une chaudière à condensation ;
  • entre 2 000 € et 10 000 € pour la chaudière à bûches ;
  • entre 10 000 € et 15 000 € pour une chaudière à granulés ;
  • entre 500 € et 10 000 € pour un poêle à bûches ;
  • entre 4 000 € et 7 000 € pour un poêle à granulés ;
  • entre 10 000 € et 16 000 €pour une pompe à chaleur air-eau
  • entre 10 000 € et 20 000 € pour une pompe à chaleur géothermique.

4e étape : le remplacement de votre système de production d’eau chaude sanitaire

Votre système de production d’eau chaude sanitaire peut être très énergivore. Le remplacer par un système utilisant des énergies renouvelables vous permet donc de réaliser d’importantes économies :

 

  • un ballon thermodynamique : il utilise les calories de chaleur présentes dans l’air pour fonctionner ;
  • le chauffe-eau solaire individuel : couplé à des panneaux solaires thermiques, ce système utilise la chaleur du soleil pour fonctionner et vous fait faire jusqu'à 75 % d’économies.

 

Chauffe-eau

 

Le prix de votre système de production d’eau chaude sanitaire varie en fonction de l’équipement choisi : 

 

  • entre 2 500 € et 4 500 € pour un ballon thermodynamique ;
  • entre 3 000 € et 7 000 € pour un chauffe-eau solaire individuel.

Quelles aides financières pour une rénovation globale ?

La prime Coup de pouce Rénovation performante d’une maison individuelle

Cette prime repose sur le système des Certificats d’économies d’énergie. Pour bénéficier de la prime Coup de pouce Rénovation performante, plusieurs conditions doivent être réunies : 

 

  • les travaux réalisés vous permettent un gain énergétique de 55 % minimum pour les maisons, et 35 % pour les bâtiments collectifs ;
  • vous passez d’une énergie carbone à une énergie renouvelable, qui doit fournir au moins 50 % de la chaleur de votre logement ;
  • vous réalisez au moins un travaux d’isolation thermique : combles, murs, sols ;
  • un audit énergétique avant travaux est requis.

 

aide financiere

 

MaPrimeRénov’ : jusqu'à 7000€ pour vos travaux

Cette subvention de l’Anah propose depuis le 1er octobre 2020, un forfait rénovation globale calculé en fonction de vos revenus. Selon votre situation, cette prime peut atteindre la somme de 7000€.

 

Prime

Pour bénéficier de MaPrimeRénov', l’ensemble des travaux réalisés doit permettre une réduction de plus de 55 % de votre consommation énergétique. Un bonus BBC est même attribué pour les logements dont l’étiquette énergétique atteint la note de B ou A.

MaPrimeRénov’ Sérénité, adaptée au financement des bouquets de travaux

MaPrimeRénov' Sérénité est un nouveau dispositif  à destination des ménages modestes et très modestes, qui permet de financer un bouquet de travaux. Cette prime lancée en janvier 2022, remplace l'aide Habiter Mieux Sérénité. Son montant varie selon vos revenus.

 

👉 Pour en bénéficier, vos travaux doivent permettre de réaliser un gain énergétique de 35% minimum. 

 

L’éco-prêt à taux zéro pour emprunter sans frais

Pour vous aider à financer vos travaux, vous pouvez souscrire à un éco-prêt à taux zéro qui vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € sur une période de 20 ans. Pour en bénéficier, il vous suffit de faire une demande de prêt directement auprès de votre établissement bancaire.

 

La TVA réduite à 5,5 %

Les travaux de rénovation énergétique sont éligibles à un taux de TVA réduit à 5,5 %. Appliqué directement sur votre facture par votre artisan RGE, il vous permet de réduire le montant de vos travaux.

 

👷 Faites appel à un artisan RGE pour vos travaux
Attention : pour obtenir vos primes, vos travaux de rénovation globale doivent être réalisés par un artisan qualifié Reconnu Garant de l’Environnement. Cette certification, gage de qualité, est l’une des conditions sine qua non pour obtenir vos primes. 

Rénovation globale : quel retour sur investissement ?

Economies

La rénovation globale est un investissement financier important, mais qui est rapidement rentabilisé. Grâce aux nombreuses aides à la rénovation dont vous pouvez bénéficier, vous réduisez dans un premier temps, le coût de vos travaux. En plus, en faisant réaliser un bouquet de travaux en une seule fois, vous réduisez les “frais annexes”, à savoir les frais liés à la réalisation de vos travaux (montage d’un échafaudage etc.).

 

Par ailleurs, en réalisant des travaux de rénovation énergétique, vous réduisez le montant de vos factures. Une maison bien isolée et un chauffage adapté réduisent ainsi vos besoins énergétiques… et ça se ressent sur vos factures !

 

Enfin, en faisant une rénovation globale de votre habitation, vous pouvez changer de classe énergétique et donc, augmenter la valeur patrimoniale de votre bien.

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème