Tout ce qu'il faut savoir sur le chèque énergie

Par Romane Saget

En 2020, près de 5,5 millions de ménage ont bénéficié du chèque énergie pour améliorer les performances énergétique de leur logement... Mais pas que ! Montant, utilisation, bénéficiaires, découvrez toutes les spécificités de cette aide financière. 

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Le chèque énergie, c'est quoi ?

Effy verse la prime CEE
icone_prime-versement-cheque


Depuis 2018, le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de l’énergie comme le gaz et l’électricité. Il se matérialise sous la forme d’un simple chèque nominatif, distribué une fois par an et par foyer.

 

👉 Zoom sur les tarifs sociaux de l’énergie

Jusqu’au 1er janvier 2018, les ménages aux revenus modestes pouvaient bénéficier de tarifs spéciaux sur le gaz et l’électricité. Le tarif de première nécessité (TPN) pour l’électricité et le tarif spécial de solidarité (TSS) pour le gaz naturel aidaient ces foyers à réduire leur facture. Aujourd’hui, ils sont supprimés au profit du chèque énergie.

En revanche, les critères d’attribution du chèque énergie sont différents de ceux des tarifs sociaux. Si vous avez déjà pu bénéficier des tarifs sociaux, il est donc possible que le chèque énergie vous soit refusé.


Quelles dépenses pour votre chèque énergie ?

 

Votre chèque énergie peut vous servir de deux manières différentes :

 

  • Comme les tarifs sociaux, vous pouvez vous en servir pour régler vos factures d’énergie. Mais cela ne s’arrête pas au gaz et à l’électricité, utilisez le sans problème pour payer votre bois, fioul ou tout autre combustible destiné au chauffage ou à la production d’eau chaude sanitaire.
  • Certains travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre logement peuvent aussi faire partie des dépenses : des travaux d’isolation, d’équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire... Pour cela, vous devez faire appel à un artisan RGE.


Consultez ici la liste complètes des travaux éligibles !

particulier

Que ce soit pour vous accompagner, vous conseillers ou vous mettre en contact avec un artisan RGE, les conseillers Effy répondent présents. N'hésitez pas à les contacter au 08 06 70 11 11 du lundi au vendredi de 9h à 18h !

particulier

Comment bénéficier du chèque énergie ?

1 - Vérifiez votre éligibilité

 

L’éligibilité au chèque énergie dépend simplement de vos ressources et de la composition de votre foyer. Tous les ans, c’est l’administration fiscale qui établit la liste des bénéficiaires en fonction de ces deux critères. Dernier point, votre logement doit être imposable à la taxe d’habitation. Vous en êtes exonéré ? Cela ne pose pas de problème dans l’obtention de votre chèque. N’hésitez pas à vérifier votre éligibilité sur le site du gouvernement.

🧐 Bon à savoir : 

En 2021, le plafond de ressources pour pouvoir bénéficier du Chèque énergie a été augmenté de 100 €, pour encore plus de ménages éligibles ! Il s'élève aujourd'hui à 16 200 €, ou 10 800 € par unité de consommation.


2 - Pensez à faire votre déclaration d’impôts !

 

L’obtention du chèque énergie ne demande aucune démarche particulière de votre part. Si vous respectez les plafonds, il vous est envoyé automatiquement à l’adresse indiqué sur votre déclaration d’impôts. Alors même si vous ne payez pas d’impôts, il est important de la remplir.

Le montant du chèque énergie

Si vous êtes éligible, le montant de votre chèque est calculé en fonction de :

 

  • Votre niveau de revenus, soit votre revenu fiscal de référence : RFR
  • La composition de votre foyer, quantifiée en Unité de Consommation : UC

 

En 2021, le montant du chèque énergie s’étend de entre 48€ et 277€ TTC. Voici les barèmes établis :

 

Nombre d'UC RFR/UC < 5600 € 5600 € < RFR/UC < 6700 € 6700 € < RFR/UC < 7700 € 7700 € < RFR/UC < 10800 €
1 UC 194 € 146 € 98 € 48 €
1<UC<2 240 € 176 € 113 € 63 €
2 UC ou plus 277 € 202 € 126 € 76 €

👉 Sa validité

Chaque année, les chèques énergie sont envoyés par voie postale tout au long du mois d’avril. À sa réception, il est valide jusqu’à la fin du mois de mars de l’année suivante. Ne tardez pas pour l’utiliser !


Cumulez votre chèques aux autres aides

Dans le cas de travaux de rénovation énergétique, le montant de votre chèque énergie ne suffira probablement pas à couvrir vos dépenses. Alors n’hésitez pas à l’utiliser en complément de différentes aides financières :

particuliers

En faisant appel à un artisan RGE, vous pouvez profiter de la Prime Effy. Son montant dépend de votre situation et du type de travaux que vous entreprenez. Elle peut atteindre le montant non négligeable de 4 400 € !

particuliers

Quelques questions pratiques

Comment utiliser un chèque énergie pour payer ses dépenses en énergie ?

Si vous choisissez de régler vos factures de gaz et d’électricité, vous pouvez le faire de deux manières :

  • Vous envoyez directement votre chèque énergie à votre fournisseur. Pensez à l’accompagner d’une copie d’un document qui précise vos références client (une facture, un échéancier de paiement).
  • Si vous n’avez pas de facture en cours, vous pouvez quand même l’envoyer à votre fournisseur d’énergie, son montant sera déduit de votre prochaine dépense.

 

Comment payer des travaux de rénovation énergétique à l’aide du chèque énergie ?

Dans le cas ou vous souhaitez réaliser vos travaux avant le 31 mars de l’année suivant la réception de votre chèque, il vous suffit de payer directement votre artisan avec. En revanche, vous pouvez également conserver la valeur de votre chèque pour des travaux qui auront lieu plus tard. Il vous suffit de contacter le service client chèque énergie avant sa date de fin de validité afin d’échanger votre chèque. Un nouveau chèque valable deux ans vous est alors délivré !

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème