Comparaison entre poêle à bois et pompe à chaleur air-air

Poêle à granulés ou pompe à chaleur ? Le match !

L’un comme l’autre présente d’intéressantes façons de vous chauffer grâce aux énergies renouvelables. Mais lequel de ces systèmes de chauffage offre le plus d’économies d’énergie ? Et, surtout, lequel est le plus adapté à votre logement ? On vous dit tout.

 

Avec Effy Sérénité, l’installation d’une pompe à chaleur air-eau est simplifiée. Nous nous occupons de tout jusqu’à la déduction des aides de votre facture finale. Vous n'avez rien à avancer !

J'installe ma pompe à chaleur

Demande gratuite et sans engagement

PAC VS poêle à granulés : le fonctionnement

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-air ?

 

La pompe à chaleur air-air se sert de l’aérothermie pour chauffer votre maison. Elle utilise les calories présentes dans l’air extérieur pour les transformer en chaleur. Pour cela, la PAC se compose de deux blocs :

  • Un bloc à l’extérieur de votre logement qui se charge d’aspirer l’air.
  • L’air monte en température grâce à la pompe à chaleur et est envoyé vers l’intérieur.
  • La chaleur est diffusée dans votre logement grâce à des ventilo-convecteurs situés dans chaque pièce.


👉 En été, vous avez la possibilité d’inverser le système pour créer de l’air frais. Il s’agit alors d’une PAC réversible.

Une installation assez simple

Il vous suffit de disposer d’un espace extérieur pour installer le module d’aspiration de l’air. Des ventilo-convecteurs sont ensuite installés dans chaque pièce. Chacun d’entre eux est réglable individuellement.

 

Comment fonctionne un poêle à granulés ?

Le poêle à granulés se trouve au cœur de votre maison. Il sert à la fois de producteur et d’émetteur de chaleur : il peut donc être utilisé sans système de chauffage central ni réseau hydraulique. Tout son système repose sur la combustion des granulés, à base de sciure de bois.

👉 Comment sont fabriqués les granulés de bois ? Jamy vous explique tout !


 

 

Son fonctionnement est très simple :

  1. Des granulés de bois, ou pellets, entrent en combustion grâce à une arrivée d’air dans le foyer.
     
  2. La chaleur produite se diffuse dans la pièce par convection puis rayonnement.
     
  3. Le combustible est stocké dans un réservoir et acheminé automatiquement vers votre poêle. Vous avez seulement besoin de remplir le silo de temps en temps.

 

 

 


 

Une installation en un clin d’oeil

Le seul prérequis pour la pose d’un poêle à granulés est la présence d’un conduit d'évacuation de fumée aux normes. Le poêle s’installe dans une pièce de vie suffisamment ventilées, et le tour est joué !

 

Ce qu’il faut retenir

  La PAC Le poêle
La source d’énergie L’air Le bois
Les émetteurs de chaleur Des ventilo-convecteurs Le poêle en lui-même
Chaleur Par convection : l’air chaud monte et peut provoquer des courants d’air. Par rayonnement : homogène et confortable.
Besoin à l’installation Un espace extérieur accessible. Un conduit de fumée tubé aux normes.

 

Les avantages et inconvénients : qui gagne ?

Chacun des deux équipements possède ses propres avantages et inconvénients. Le tout est de choisir celui qui se rapproche le plus de ce que vous souhaitez et de choisir en connaissance de cause.


Les grands avantages 👍

La PAC air-air Le poêle
Possibilité de l’utiliser en climatisation en été

Peu d’entretien

Aucun combustible à acheter ou stocker

Bon pour l’environnement
Adapté à tous les climats avec un bon confort thermique en hiver

Côté cosy et confortable du chauffage au bois

Combustible le moins cher du marché

Bon pour l’environnement

De nombreuses aides à la rénovation énergétique



Les inconvénients 👎

La PAC air-air Le poêle
Nécessité d’un chauffage d’appoint et peu adapté aux hivers rudes

L’unité extérieure peut être bruyante

Le liquide frigorigène qu’elle contient est mauvais pour l'environnement

Peu d’aides à la rénovation énergétique
Nécessité d’un chauffage d’appoint dans les pièces les plus éloignées

Nécessité d’un espace pour stocker les granulés

Un entretien au quotidien

Combien ça coûte ?

Au moment du choix, le prix peut être décisif. Et c’est bien normal ! C’est un argument important et le système de chauffage que vous installez doit rentrer dans votre budget. Il faut savoir que le prix final d’un équipement varie en fonction de sa taille, sa puissance, sa marque et ses fonctionnalités. Mais voici des fourchettes de prix observés sur le marché :
 

  • La pompe à chaleur air-air : entre 5 000 € et 11 000 €
  • Le poêle à granulés de bois : entre 4 000 € et 6 500 €


👉 Si vous pouvez tout à fait trouver des prix équivalents, il faut également prendre en compte les aides financières associées à chacun de ces équipements

 

 

Les aides à la rénovation énergétique


Pour la pompe à chaleur air-air

La PAC air-air n’est pas la plus écologique des pompes à chaleur. En conséquence, elle est éligible à peu de subventions : 
 

particuliers

Dans la famille des PAC, le pompe à chaleur air-eau est une option beaucoup plus intéressante. Elle est éligible à toutes les aides et peut vous faire économiser jusqu’à 1 000 € sur vos factures de chauffage.


Chez Effy, la PAC air-eau est à partir de 1 500 € tout compris !

particuliers

Pour le poêle à granulés

Le poêle à granulés a un très bon impact sur l'environnement. À la fois écologique et économique, son installation est récompensée par de nombreuses aides financières intéressantes : 
 

  • La Prime Effy : jusqu’à 1 000 €
  • MaPrimeRénov’ : jusqu’à 3 000€
  • L’éco-PTZ et la TVA à 5,5 %
     

Plus d’articles sur ce thème