apports gratuits en énergie

Risques de coupures d'électricité : nos conseils pour agir

Barbara Pompili a annoncé de potentielles coupures d’électricité cet hiver. En cause ? Des difficultés d’approvisionnement à cause de la crise Covid-19. Mais heureusement, nous pouvons tous agir, à notre petite échelle, pour éviter ces désagréments.

D’où vient le problème ?

Rien n’est acté, mais Barbara Pompili, la ministre de la transition écologique, a annoncé que la France allait peut-être connaître de légères coupures d’électricité durant l’hiver. En cause ? La crise sanitaire qui frappe le monde depuis quelques mois. 

 

En France, la majorité de la production d’électricité se fait grâce au nucléaire. Chaque année, les réacteurs entrent en maintenance pour être capable de fonctionner à plein régime tout au long de l’hiver. Mais les confinements à répétition entraînés par le Covid-19 ont retardé tout cela, si bien que tous les réacteurs ne seront pas actifs au complet pour février. 


 

Un blackout à l’horizon ?

Ce n’est pas prévu, assure la ministre de la transition écologique ! Le risque principal se situe en cas de grosse vague de froid et de surcharge du réseau électrique. Pour éviter le blackout total, il sera peut-être nécessaire d’occasionner de petites coupures temporaires et sans grand impact. 
 

Mais tout cela est évitable !

Agir pour réduire les risques de coupure

Adapter sa consommation d’électricité ⚡

 

Pour éviter une surcharge du réseau électrique, nous devons tous être au courant des périodes “à risque” dans la journée :
 

  • de 7h à 15h : au moment où les entreprises commencent à travailler et au moment du déjeuner.
  • de 18h à 20h : au moment où nous rentrons à la maison et allumons chauffage, télévision et appareils de cuisson pour le repas.

 

Nos conseils :

 

👉 Limiter l’utilisation de l’électroménager : sur les horaires chargés, il vaut mieux éviter de faire tourner une machine à laver ou un lave vaisselle dans la mesure du possible. 

 

👉 Ne pas abuser du chauffage : si vous vous chauffez à l’électricité, il vous suffit de vous stabiliser à 19 degrés. C’est la température recommandé pour se sentir bien chez soi, et faire des économies au passage !

 

👉 Cuisiner intelligemment : en heure de pointe, il est préférable d’éviter les cuissons longues au four ou l’utilisation de feux multiples pour cuisiner sur une plaque électrique.

 


Diversifier sa consommation d’électricité ⚡

 

À long terme, ce genre de problème ne se produirait plus si la France diversifiait sa production d’électricité. À la maison, cela passe par des modes de chauffage qui utilisent moins, voire zéro électricité !

 

Nos recommandations :

 

👉 Le poêle à bois ou à granulés : ces appareils de chauffage fonctionnent grâce à la combustion du bois. Aucune électricité n’est requise. C’est un chauffage d’appoint parfait pour réduire votre consommation d’électricité. 

 

👉 La pompe à chaleur air-eau : elle utilise une petite quantité d’énergie pour faire tourner son moteur, mais sa source principale d’énergie est l’air. 

 

👉 Les panneaux solaires photovoltaïques : en créant de l’énergie grâce au soleil, les panneaux solaires sont capables de couvrir une partie de vos besoins en électricité. C’est la meilleure manière pour vous affranchir du réseau électrique public !

 

👉 Une bonne isolation thermique : et oui, pour chauffer moins à la maison, tout commence par là. Une isolation performante de vos combles, de vos murs et de vos sols vous permet de garder la chaleur à l’intérieur et d’utiliser moins de chauffage. 

Artisan qui installe une pompe à chaleur

Avec Effy Sérénité, installez votre pompe à chaleur sans bouger le petit doigts. Nous nous occupons de tout, et vous réservons un prix avantageux. 

Artisan qui installe une pompe à chaleur

Plus d’articles sur ce thème