banniere bien chez soi

Quelles sont les différences entre la prime énergie et le chèque énergie ?

Effy vous propose un petit passage en revue des distinctions entre deux coups de pouce financiers à la rénovation énergétique : la prime énergie et le chèque énergie. A quelle aide êtes-vous éligible ? Quel montant pouvez-vous obtenir ? Toutes les réponses ici !

Je calcule ma Prime Effy

Demande gratuite et sans engagement

Rénovez, vous êtes aidés !

 

En engageant des travaux de rénovation tels que l’isolation thermique ou le changement de votre système de chauffage dans votre logement, vous augmentez l’efficacité énergétique de votre maison et agissez ainsi à votre niveau pour la transition énergétique en France. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place des subventions dans le but de réduire les frais de tels projets, et ainsi vous encourager à sauter le pas.

 

Mais dans le grand bain des aides à la rénovation énergétique, il n’est pas toujours facile d’y voir clair. Surtout quand deux dénominations sont très proches ! C’est le cas de la prime énergie et du chèque énergie, qui sonnent pareil mais sont pourtant bien distincts. Voici un petit guide pratique pour bien comprendre et ne plus vous tromper.

La prime énergie, la subvention pour tous

Ça vient d’où ? La prime énergie, que nous appelons également Prime Effy, a été créée en 2005 par le biais du dispositif des Certificats d'Économie d’Énergie. Ce système impose à des acteurs du secteur énergétique (fournisseurs d’énergie et vendeurs de carburant) appelés les “obligés” un quota d’économies d’énergie à atteindre tous les trois ans environ. Pour y parvenir, ces entreprises ont plusieurs recours. L’un d’entre eux est d’encourager les particuliers à réaliser des travaux d’économies d’énergie chez eux en leur versant une aide financière : cette aide s’appelle la prime énergie.

 

Ainsi, tout le monde est gagnant : les obligés rendent compte à l'État des économies d’énergie réalisées grâce à la prime versée — et évitent de lourdes pénalités financières —, et les ménages obtiennent une subvention qui leur permet de couvrir une partie de leurs frais.

Qui peut l’obtenir ?

 

C’est bien simple : presque tout le monde ! Il n’existe pas de conditions de revenus pour bénéficier de la prime énergie, et tous les travaux de rénovation énergétiques sont éligibles, de l’isolation à l’installation d’un nouveau système de chauffage. Locataires, propriétaire occupant, propriétaire bailleur, tous sont concernés. Il existe néanmoins ces uniques prérequis :

 

Les partenaires Effy 👷

Nous avons plus de 2000 artisans certifiés RGE dans notre réseau, répartis sur toute la France. Vous pouvez confier vos travaux à ces professionnels en toute confiance !

Quelle somme obtient-on ?

 

Le montant de la Prime Effy est variable en fonction de plusieurs critères :

 

  • Le type de travaux et de matériel installé
  • Le lieu de réalisation des travaux
  • Le type de logement (maison ou appartement)
  • L’énergie de chauffage principale du logement
  • La surface chauffée / isolée, ou le nombre de fenêtres posées
  • Vos revenus

 


Ce dernier critère est important : en effet, la prime énergie fonctionne de sorte que les ménages aux revenus les plus faibles soient privilégiés et obtiennent des montants de subvention plus élevés pour leurs travaux.

Quelles démarches ?

 

Grâce à Effy Liberté, votre prime est garantie et nous nous aidons à gérer vos démarches administratives ! Découvrez la marche à suivre  pour faire votre demande :

 

Le chèque énergie, le coup de pouce annuel de l’Etat


Le chèque énergie a été instauré en 2018 par le gouvernement pour remplacer les tarifs sociaux de l’énergie (gaz, électricité...), c’est à dire des tarifs préférentiels pour les foyers français aux revenus les plus faibles.

 

C’est tout simplement un chèque nominatif envoyé une fois par an par courrier aux ménages éligibles, au mois d’avril. Il peut être utilisé pour régler vos factures d’énergie ou encore pour financer des travaux de rénovation énergétique réalisés par un artisan RGE. Attention, il n’est valable que pendant un an et donc utilisable jusqu’au 31 mars de l’année suivant son obtention.

Qui peut l’obtenir ?

 

Vous l’aurez compris, il existe des conditions de revenus pour pouvoir recevoir son chèque énergie. C’est l’administration fiscale qui fixe les seuils à respecter pour le revenu fiscal de référence du ménage. A ce jour, ils sont de 10 700 € pour une personne seule et 16 050 € pour un couple (puis ajouter 3 210 euros par personne en plus dans le foyer). Mis à part ces conditions de revenus, il n’existe pas d’autres prérequis pour toucher votre chèque.

Combien obtient-on ?

 

En 2020, le montant du chèque énergie est compris entre 48€ et 277€ TTC. Là encore, la variable dépend non seulement du niveau de revenus du ménage, mais aussi de la composition du foyer. Voici le détail des barèmes établis :

 

NOMBRE D'UC RFR/UC < 5600 € 5600 € < RFR/UC< 6700 € 6700 € < RFR/UC < 7700 € 7700 € < RFR/UC < 10700 €
1 UC 194 € 146 € 98 € 48 €
1<UC<2 240€ 176€ 113€ 63€
2 UC OU PLUS 277€ 202€ 126€ 76€

 

 

👉 UC : la composition de votre foyer, quantifiée en Unité de Consommation

Quelles démarches ?

 

Une bonne nouvelle, vous n’avez aucune démarche particulière à faire pour obtenir ce chèque ! Il s’agit juste de remplir consciencieusement sa déclaration d’impôts chaque année. Ainsi, l’administration fiscale pourra déterminer si vous êtes éligible et se chargera de vous envoyer votre aide financière. C’est tout simple !

Alors, quelles différences ?

Vous l’avez compris, la prime énergie et le chèque énergie n’ont rien à voir ! Il s’agit de deux aides à la rénovation énergétique qui sont bel et bien différentes. Voici un petit récapitulatif de ce qui les distingue principalement :

 

  • Le chèque énergie n’est distribué qu’aux ménages aux plus faibles revenus, contrairement à la prime énergie
  • La prime énergie s’obtient ponctuellement au moment de réaliser ses travaux, tandis que le chèque énergie est envoyé automatiquement chaque année à la même période
  • Le montant du chèque énergie est fixe pour toutes les dépenses, tandis que la prime énergie varie en fonction des travaux
  • Vous pouvez utiliser le chèque énergie pour payer vos factures d’énergie, ce qui n’est pas le cas pour la prime énergie
  • Vous n’avez aucune démarche à faire pour obtenir votre chèque énergie, tandis que vous devez monter un dossier en ligne pour avoir la prime énergie
conseiller 500

Vous voulez de l’aide pour vous y retrouver parmi toutes les subventions existantes ? Nos conseillers experts en rénovation énergétique sont là pour vous aiguiller !

conseiller 500

 

Amandine Martinet 

Plus d’articles sur ce thème