Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Installation pompe à chaleur géothermique : Tous nos conseils

Vous pouvez réaliser jusqu’à 60% d’économies sur le montant de votre facture en remplaçant le chauffage électrique par une pompe à chaleur géothermique. Découvrez le fonctionnement de cette installation, son prix et les aides disponibles pour financer votre projet.

 

Simulez le montant de vos aides en 2 minutes, chrono. Économies garanties !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Comprendre le fonctionnement d’une pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique est un système très performant, car elle utilise une source de chaleur stable même en hiver.

 

Principe de la PAC géothermique

Le fonctionnement de la pompe à chaleur géothermique repose sur le principe suivant : l’appareil capte les calories présentes dans le sol ou la nappe phréatique afin de chauffer l’intérieur d’une habitation.

 

Tout d’abord, les capteurs enfouis vont recueillir les calories présentes sous la terre. Cette chaleur est transportée par le liquide caloporteur qui est le plus souvent de l’eau mélangée au glycol. Ce liquide se met alors à chauffer, puis s’évapore.

 


Sous cet état gazeux, il passe par le compresseur de la pompe à chaleur. Il devient donc chaud et sous haute pression. Cette chaleur est ensuite transmise à l’eau de chauffage.

 

Fonctionnement PAC géothermique

 


D’un côté, le gaz se condense et sa température diminue. D’autre part, l’eau chauffée va intégrer le circuit de chauffage afin de distribuer la chaleur à travers les radiateurs ou le plancher chauffant.

 


La pompe à chaleur géothermique présente un *rendement très intéressant, avec un coefficient de performance (COP) supérieur à 4. Cela signifie que pour 1 kWh d’électricité consommée, elle peut en produire 4 kWh.

*Le rendement énergétique désigne le rapport entre l’énergie nécessaire à un équipement pour fonctionner (l'énergie absorbée) et sa capacité à produire lui-même de l’énergie (l'énergie utile).

Différence entre PAC géothermique et aérothermique

Si la géothermie utilise les calories présentes dans le sol, l’aérothermie consiste à capter les calories qui sont dans l’air. La principale différence entre ces deux types de systèmes réside donc dans la source de chaleur utilisée.

 


👉 Et en raison de cette différence de source, l’efficacité n’est pas la même. La température sous le sol est beaucoup plus stable que celle de l’air. Ainsi, les pompes à chaleur géothermiques sont plus efficaces pour le chauffage en hiver.

 

En revanche, les deux types de PAC permettent les mêmes usages. Il est possible de chauffer la maison et de produire de l’eau chaude sanitaire avec la PAC géothermique. Vous pouvez également bénéficier de ces fonctionnalités avec l’aérothermie, mais il faut choisir dès le début le type de système à installer :

 

  • La PAC aérothermique air-air sert uniquement pour le chauffage en distribuant l’air chaud à travers les ventilo-convecteurs. Il ne fonctionne pas avec les radiateurs à eau classiques.
schéma fonctionnement pac air-air Effy

 

  • La PAC aérothermique air-eau sert en même temps à alimenter le circuit de chauffage central et à produire l’eau chaude pour divers usages dans la maison.
comment fonctionne une PAC air-eau

 

Enfin, l’autre différence entre géothermie et aérothermie réside dans le coût. Sachant que la PAC géothermique nécessite d’importants travaux de terrassement ou de forage pour installer les capteurs, elle coûtera plus cher.

 

La pompe à chaleur géothermique réversible : qu’est-ce que c’est ?

Certains types de pompes à chaleur géothermiques peuvent également servir à rafraîchir la maison en été. Ce sont les PAC réversibles. La même pompe à chaleur permet donc de produire du chaud ou du froid selon la saison. Il suffit d’activer le mode approprié pour en bénéficier, grâce à un échangeur.

 

devis

La pompe à chaleur géothermique réversible est à la fois économique et écologique. La chaleur récupérée dans le logement en été est restituée dans le sol. Celui-ci peut alors accumuler davantage de chaleur en prévision de l’hiver. Grâce à ce mode de fonctionnement, il est possible de réduire la taille de l’installation.

👉 De nombreux critères entrent en compte dans le choix d'une pompe à chaleur. Sa dimension est l'un des plus importants ! Jamy vous explique pourquoi :

 

 

Le processus d’installation d’une pompe à chaleur géothermique

Pour installer une PAC géothermique, vous devez disposer d’un jardin facile d’accès.

 

Les étapes clés de l’installation d’une pompe à chaleur géothermique

 

étape 1

Les capteurs doivent être enfouis dans le sol. L’installateur effectue une visite préalable pour observer l’état du sol et étudier la faisabilité du projet.

 

étape 2

 Selon le plan local d’urbanisme (PLU) de la zone où vous vous trouvez, vous pourriez avoir besoin de demander une autorisation avant d’installer votre PAC géothermique. Il est donc important de se renseigner auprès de votre mairie une fois que le projet est confirmé.

 

étape 3

Si vous installez une PAC avec des capteurs verticaux, il faudra effectuer un forage profond. Il est donc indispensable d’effectuer une demande préalable auprès de la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE).

 

étape 4

 

 

Après la réalisation des diverses formalités, l’installateur procédera aux travaux. Il s’agit de :

 

 

 

 

  • Effectuer les travaux de forage ou de terrassement nécessaires ;
  • Mettre les capteurs en place ;
  • Installer l’unité intérieure de la PAC et le circuit du fluide frigorigène ;
  • Installer les unités intérieures de distribution de chaleur (radiateurs ou ventilo-convecteurs) ;
  • Procéder à la mise en service.

 

Même si les pompes à chaleur géothermiques sont compatibles avec les radiateurs à eau classiques, il est recommandé de les remplacer par des appareils basse température. Cela permet d’optimiser l’efficacité énergétique de la PAC et de faire encore plus d’économies.

 

Comment trouver le meilleur installateur pour sa PAC géothermique

Il faut faire installer votre PAC géothermique par une entreprise RGE (reconnu garant de l’environnement). Le professionnel ainsi qualifié est assuré d’avoir les compétences et les moyens nécessaires pour installer une PAC.

 

La qualification RGE la plus courante concernant les pompes à chaleur est la certification QualiPAC délivrée par l’organisme Qualit’Enr. Les artisans et prestataires disposant de cette qualification ont tous signé les 10 points de la charte QualiPAC, garantissant ainsi une intervention de qualité.

personnes se serrant la main


Par ailleurs, vous devez choisir un professionnel RGE afin d’obtenir les aides financières pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique, dont l’installation d’une PAC. Le recours à un prestataire RGE est obligatoire, qu’il s’agisse des subventions du gouvernement ou des primes proposées par les entreprises dans le cadre des CEE (certificats d’économie d’énergie).
Ainsi, en consultant les annuaires, privilégiez les entreprises RGE de votre région.

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite en 2 minutes

Coût et financement de l’installation d’une PAC géothermique en 2023

L’installation d’une pompe à chaleur géothermique est coûteuse, mais rentable sur le long terme. Ce type d’appareil représente un investissement durable pour améliorer le confort et la performance énergétique de votre maison.

 

Le prix moyen d’une installation de pompe à chaleur géothermique

Le prix moyen d’une PAC géothermique varie entre 14 000 et 18 000 €. La pose coûte entre 1 500 et 4 000 €.

 

La PAC doit faire l’objet d’un entretien annuel. Le prix de ce service varie entre 100 € et 300 € par an.

 

picto_thumbsup

Il est possible de réduire le budget de l’installation de la PAC grâce aux aides fournies par le gouvernement et les fournisseurs d’énergie.

 

 

Toutes les aides disponibles pour l’installation d’une PAC géothermique

L’installation d’une PAC géothermique est éligible à plusieurs aides financières.

 

Il y a tout d’abord MaPrimeRénov'. Cette aide remplace le crédit d’impôt pour la rénovation énergétique (CITE), elle est octroyée par l’Anah. Le montant de l’aide dépend des revenus du ménage bénéficiaire :

  • Ménages très modestes : 11 000€ ;
  • Ménages modestes : 9 000€ ;
  • Ménages intermédiaires : 6 000€.

 

Les ménages aux hauts revenus ne peuvent pas solliciter MaPrimeRénov pour une installation géothermique.

 

En revanche, presque tout le monde peut recevoir la prime Effy proposée dans le cadre des certificats d’économie d’énergie (CEE). Aucune restriction de revenus ou de situation n’est imposée ; que vous soyez propriétaire occupant, bailleur ou locataire, vous pouvez en bénéficier. De plus, votre logement peut être une résidence principale secondaire. L’unique condition est qu’il ait été construit il y a plus de deux ans à la date de commencement des travaux. Le montant de cette aide est aujourd’hui fixée à 5 560€ même pour les foyers à hauts revenus.

🎬 La prime énergie par Effy : c'est quoi ? Comment l'obtenir ?

 

aide

Outre ces primes, vous pouvez bénéficier de la TVA réduite pour votre équipement de géothermie. Puisqu’il s’agit de travaux permettant d’optimiser la performance énergétique, l’installation d’une PAC géothermique peut faire l’objet d’une TVA à 5,5 % au lieu des 10 % habituels pour la rénovation. Cette remise s’applique directement sur la facture.

 

Ces différentes aides sont disponibles uniquement pour les travaux réalisés par des prestataires RGE. Pour obtenir MaPrimeRénov, il faut que la maison concernée soit âgée de plus de 15 ans (métropole) ou 2 ans (outre-mer). La prime Effy pour sa part est accessible pour tous les logements construits depuis plus de 2 ans. Les propriétaires occupants et bailleurs peuvent prétendre à ces aides.

 

Prime

Et si vous souhaitez mettre en place une PAC géothermique sans toucher à votre épargne, vous pouvez solliciter l’éco prêt à taux zéro (éco PTZ). Il s’agit d’un emprunt sans intérêt dédié à la rénovation énergétique allant de 15 000 € à 30 000 €. La durée du remboursement est de 20 ans.
 

Quels sont les différents types de pompes à chaleur géothermiques ?

Les pompes à chaleur géothermiques peuvent se différencier par leur mode de fonctionnement et leur installation.

 

Pompe à chaleur géothermique eau-eau

Ce type d’appareil est équipé de capteurs avec un liquide caloporteur, souvent de l’eau glycolée. Cette eau transporte donc les calories captées dans le sous-sol, puis transmet cette chaleur à l’eau du circuit de chauffage. L’installation d’une pompe de type eau-eau peut se faire par captage vertical ou horizontal.

 

Pompe à chaleur géothermique sol-sol

Également appelée pompe à détente directe, la PAC géothermique sol-sol utilise du fluide frigorigène qui circule en circuit fermé. Ce fluide passe dans les capteurs et la pompe à chaleur, puis dans les circuits de distribution de chaleur de la maison. Le système utilise donc une grande quantité de fluide frigorigène. Par conséquent, il nécessite un entretien plus méticuleux, car cette substance est nocive pour l’environnement et la santé en cas de fuite.

Exemple d'installation de pompe à chaleur en Essonne (91)

 

Département 91 Essonne

En 2023, notre client souhaite remplacer son ancienne chaudière gaz énergivore par une pompe à chaleur air-eau afin de diminuer le montant de sa facture d'énergie.

Ses revenus annuels sont inférieurs à 22 461 €. Notre client peut donc cumuler les montants maximaux de la Prime Effy et de MaPrimeRénov'.

 

Prestation Effy : dépose de l’ancienne chaudière gaz + fourniture et pose d’une pompe à chaleur air-eau (chauffage et eau chaude sanitaire - 11 kw – monophasé – bibloc).

 

Montant des travaux

12 290 €

Prime Effy - 4 450 €
MaPrimeRénov' - 5 000 €
Reste à payer  2 840 €

 

Économies annuelles

 

800 €*

 

*soit une diminution du montant de la facture d'énergie de l'ordre de 50 %.

Installation verticale ou horizontale : laquelle choisir ?

Le captage horizontal consiste à installer les capteurs à une faible profondeur (60 cm à 1,2 m). En revanche, il faut de l’espace. La surface dédiée au captage doit représenter au moins 1,5 ou 2 fois la surface à chauffer. Les tubes des capteurs doivent être placés à une distance bien déterminée et éloignés de tout obstacle.

 

Check

L’installation d’une PAC géothermique à captage horizontal est donc indiquée pour les terrains relativement vastes qui ne comportent pas de plantes importantes. En effet, les racines profondes sont à éviter. Ce type de projet est intéressant pour les nouvelles constructions et les maisons disposant d’un jardin spacieux.

 

Le captage vertical consiste à effectuer un forage qui peut dépasser 100 m de profondeur afin de placer les capteurs. Cette installation ne nécessite pas beaucoup d’espace et s’avère particulièrement efficace, car la température reste stable en profondeur. Elle est également adaptée pour capter la chaleur au niveau de la nappe phréatique.

 

Check

Il est donc possible d’installer une pompe à chaleur géothermique à captage vertical dans une propriété où l’espace est assez restreint. Mais à condition que la profondeur du sol soit adaptée. Si le terrain s‘y prête, l’installation verticale est idéale dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique.

 

Encore plus d’économies ! Cumulez la Prime Effy avec MaPrimeRénov'

Je calcule ma prime PAC

Simulation gratuite en 2 minutes

Plus d’articles sur ce thème