Cheminée : tout savoir sur le récupérateur de chaleur

Par Romane Saget

Malgré le charme des flammes, du bois qui crépitent et la douce odeur du bois qui brûle, la cheminée est loin d’être la championne des économies d’énergie. Alors si vous ne souhaitez pas renoncer à ses services, nous vous conseillons d’opter pour un récupérateur de chaleur. Il améliore ses performances, sans la dénaturer. On vous dit tout !

 

Pour transformer votre cheminée en foyer fermé, et réaliser encore plus d’économies d’énergie, pensez à la Prime Effy. Elle vous donne un coup de pouce financier dans vos travaux. 
 

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Pourquoi utiliser un récupérateur de chaleur ?

Des jambes avec des chaussettes et un plaid devant les flammes d'une cheminée

Une cheminée à foyer ouvert classique, aussi récente soit-elle, ne vous fait profiter que d’un très faible rendement. Et oui, une cheminée à foyer ouvert ne renvoie que 10 à 20 % de la chaleur qu’elle produit. Pourtant, la cheminée continue d’attirer avec son charme authentique et son esthétique unique. Il faut dire qu’elle est capable de rendre votre intérieur cosy et chaleureux en un clin d’œil. 

 

C’est ici que le récupérateur de chaleur entre en scène ! Ce dispositif s’ajoute directement sur votre cheminée pour en améliorer ses performances. Voyons voir comment cela fonctionne.
 

Le récupérateur de chaleur en bref

Le récupérateur de chaleur, ou répartiteur, est un kit que vous pouvez ajouter à votre cheminée. Il permet :

  • une meilleure diffusion de la chaleur que vous créez
  • moins de pertes inutiles 

 

Ce type d’équipement existe sous de nombreuses formes, et pas seulement pour les foyers ouverts. Les poêles à bois et les inserts peuvent également voir leurs performances augmenter grâce à un récupérateur de chaleur.

Zoom sur les récupérateurs pour cheminée

Si vous possédez une cheminée classique à foyer ouvert, voici vos options.

 

Les récupérateurs de chaleur à air

 

Le chenet soufflant 

C’est le système le plus simple à mettre en place. Il se compose d’un serpentin posé dans l’âtre de la cheminée reliée à deux bouches d’aération. Le tout est raccordé à un petit moteur pour créer un mini système de ventilation de l’air chaud. 

 

👉 Ce système peut augmenter le rendement de votre cheminée à 40 %. Ce n’est toujours pas optimal, mais c’est un début !

 

La trappe de récupération

Ce dispositif s’installe sous le foyer de votre cheminée. Lorsque le bois brûle, cette trappe récolte les braises et les cendres de combustion chaudes. La chaleur ainsi récoltée est ensuite restituée dans la pièce.

 

👉 Ce système améliore le rendement, mais n’est efficace que pour la pièce dans laquelle se trouve la cheminée. 

 

Combien ça coûte ? 💸

Un récupérateur de chaleur à air revient entre 150 et 800 €.

 

Les récupérateurs de chaleur à eau

 

Feu de cheminée

Le système hydraulique est plus complexe mais également plus efficace. La combustion dans la cheminée réchauffe de l’eau qui passe dans des tuyaux. Cette eau chaude est ensuite envoyée dans votre circuit de chauffage central, puis jusqu’à vos radiateurs ou votre plancher chauffant.

 

L’installation demande plus de travail puisqu’il faut relier des tubes dans votre cheminée au réseau d’eau de votre logement. D’ailleurs, c’est une solution possible uniquement si vous possédez un circuit de chauffage central.

 

Combien ça coûte ? 💸

Plus compliqué à mettre en place, ce genre de système hydraulique peut coûter entre 600 et 1 500 €.

Zoom sur les récupérateurs pour inserts et foyers fermés

En termes de rendement et d’économies d’énergie, l’insert vous fait déjà passer au niveau supérieur. Et pour optimiser encore plus ses performances, il existe aussi des récupérateurs de chaleur adaptés à cet équipement.

 

Le système à prélèvement direct

 

L’air chaud est prélevé directement dans la hotte de votre cheminée. Il circule dans une gaine et est diffusé dans les pièces de votre maison. Chaque pièce que vous souhaitez chauffer doit être équipée d’une bouche d’aération prévue à cet effet.

 

L’échangeur à air

 

Ce système se compose d’un moteur, installé dans vos combles pour réduire les nuisances sonores, de gaines et d’un échangeur. Le moteur capte l’air chaud dans le conduit de la cheminée pour le diffuser dans les différentes pièces grâce à des bouches d’aération. 

 

👉 Ces deux types de récupérateur peuvent faire grimper le rendement de votre foyer fermé jusqu’à 70 %.

 

Combien ça coûte ? 💸

Il y en a pour tous les budgets ! Vous pouvez trouver ce genre de dispositif entre 300 et 500 € mais pour un système plus élaboré et de grande qualité, cela peut atteindre 1 500 €.

particulier_canape

Toutes ces histoires de flammes vous ont donné envie d’installer un poêle à la maison ? Ca tombe bien, car avec Effy Liberté, nous vous accompagnons dans l’obtention de votre prime énergie. Touchez jusqu’à 1 000 € pour l’installation d’un poêle à bois ou à granulés.

 

particulier_canape

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème