Focus sur… Les cheminées

Par Amandine Martinet

C’est un système de chauffage apprécié pour son ambiance cosy, mais peu à peu délaissé au profit d’appareils plus modernes et respectueux de l’environnement. On vous donne toutes les informations indispensables sur la cheminée, pour que vous puissiez investir sans vous tromper !

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Une cheminée, qu’est-ce que c’est ?

Composants et principe de fonctionnement

 

Une cheminée est un système de chauffage au bois, qui comporte :

 

  • Un foyer ou une âtre — ouvert ou fermé —, dans lequel le combustible est brûlé afin de produire de la chaleur
  • Un conduit d’évacuation des fumées
  • Une structure décorative entourant le foyer, qui peut prendre plusieurs formes en fonction des modèles et être faite de matériaux divers : pierre, brique, bois, marbre…

 

insert

Cet appareil de chauffage peut être avec ou sans insert. L’insert d’une cheminée est un contenant doté d’une double paroi en fonte et d’une vitre, encastré dans le foyer de la cheminée. Cela permet la circulation de l’air ambiant autour de l’appareil, et donc le transfert de chaleur ainsi que sa concentration dans l’âtre. Non seulement vous évitez les incendies, mais le rendement de votre appareil augmente significativement : on passe d’environ 10% sans insert à jusqu’à 80% avec !

Bon à savoir 💡

La grande majorité du temps, même la plus performante des cheminées n’est pas suffisante pour chauffer toute une maison. Il s’agit donc plutôt d’un chauffage d’appoint, à coupler avec un autre appareil : chaudière, pompe à chaleur…

Petit historique

 

picto_calendrier

La cheminée est une installation très ancienne, déjà utilisée comme ornement à l’Antiquité. Elle devient ensuite très tendance et prisée par les ménages français au cours des années 1960. Ses attraits principaux ? Le côté réconfortant et chaleureux des flammes lors des longues soirées d’hiver, et l’aspect de plus en plus design qui en fait un objet de décoration à part entière, une véritable plus-value dans un logement.

 

Mais aujourd’hui, la cheminée traditionnelle à foyer ouvert est un système de chauffage en perte de vitesse en France : selon des chiffres de l’ADEME, elle ne représente plus que 17% des installations de chauffage au bois, soit deux fois moins qu’en 1999. Mis en cause, l’impact écologique négatif et le faible rendement de ces appareils. Selon la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Énergie (DRIEE), les cheminées à foyer ouvert “émettent huit fois plus de particules qu'un foyer fermé avec un insert performant” et “représentent plus de la moitié des émissions de particules fines dues au chauffage au bois”.

 

C’est pour cela que les cheminées à foyer ouvert vont être progressivement interdites dans plusieurs régions de France, comme en Haute-Savoie par exemple dès 2022. 

Les différents modèles existants

Vous l’aurez compris, il faut distinguer en premier lieu ces trois types de cheminées :

 

  • insert
    La cheminée à foyer ouvert : c’est le modèle traditionnel et ancien où les bûches crépitent sous vos yeux, certes de façon agréable mais avec un rendement très faible et une pollution importante
     
  • La cheminée à foyer ouvert avec insert : ici, on encastre un insert dans le foyer pour mieux faire circuler et garder la chaleur
     
  • La cheminée à foyer fermé : même principe que l’insert, sauf que l’appareil est fermé dès le départ, sans ajout d’un insert pour optimiser la chaleur Outre ces trois grandes familles de cheminées, vous pouvez trouver les différents modèles qui suivent.

La cheminée au gaz

 

Il s’agit d’une cheminée “artificielle” qui imite la cheminée traditionnelle mais n’en est pas une, avec des bûches en céramique et du gaz comme combustible au lieu du bois. Vous pouvez vous en servir comme de chauffage principal grâce à son bon rendement : jusqu’à 90% ! De plus, elles ont une esthétiques et un design intéressants.

 

La cheminée électrique

 

Même principe d’imitation de la cheminée classique, mais en fonctionnant à l’électricité, exactement comme un radiateur électrique. Son rendement y est d’ailleurs comparable et elle peut vous servir à chauffer ponctuellement de petites surfaces.

 

La cheminée au bioéthanol

 

Il s’agit de l’option la plus chère mais aussi généralement la plus design. Elle est notamment très prisée dans les restaurants ou les hôtels. Le bémol ? Il s’agit d’un appareil purement esthétique, car le foyer au bioéthanol ne produit pas de chaleur !

Quel investissement ?

L’entretien

 

L’entretien d’une cheminée n’est pas le même en fonction du modèle choisi.

 

outil

Pour les appareils qui fonctionnent au bois, un ramonage est nécessaire pour des raisons d’efficacité mais aussi de sécurité. En effet, cette opération évite l’encrassement de la cheminée en empêchant l’accumulation des dépôts de suie et de cendres pouvant conduire à des dysfonctionnements dangereux (incendies ou intoxication au monoxyde de carbone).

 

Une cheminée électrique doit elle aussi être nettoyée régulièrement : aspirez les bouches à air et dépoussiérez l’appareil pour qu’il fonctionne au mieux. Un même travail de nettoyage en surface, à l’eau et au savon, est demandé pour la chaudière à bioéthanol. Pour la cheminée au gaz, il faut laver le brûleur au minimum une fois par an.

Le prix

Là encore, tout dépend du modèle de cheminée choisi. Voici un tableau comparatif pour mieux vous y retrouver :

 

MODÈLE PRIX MOYEN PRODUIT
Foyer ouvert entre 1 000 € et 5 000 €
Foyer fermé entre 500 € et 5 000 €
Avec insert 500-1000€
Gaz entre 1 000 € et 3 000 €
Bioéthanol ou électrique 500-2000€

 

 

A savoir que pour le prix de la pose se situe généralement autour de 500€ si vous avez déjà un conduit d’évacuation. Si ce n’est pas le cas, l’installation s’élève plutôt entre 1000 et 2000€.

Des alternatives plus écologiques

Vous l’avez compris, la cheminée est un appareil de chauffage certes très agréable et design, mais c’est loin d’être le plus écologique ! A l’heure où le respect de l’environnement devient une priorité mondiale, voici plusieurs options plus “vertes” et tout aussi cosy.

 

Le poêle à bois

 

poele_bois

Le poêle à bois suit le même principe de fonctionnement que la cheminée, mais son insert fermé permet de limiter les émissions toxiques. Par ailleurs, rappelons que le bois est une énergie renouvelable et bon marché, dont la combustion est moins polluante que celle d’énergies fossiles comme le fioul, par exemple. D’autre part, cet appareil produit une chaleur très agréable et crée une ambiance chaleureuse comparable à celle d’une cheminée, et vous pouvez trouver des modèles très esthétiques et modernes qui iront parfaitement avec votre intérieur !

Le poêle à granulés

 

granules

Le poêle à granulés suit exactement le même principe que le poêle à bois. La seule différence est la forme du combustible, en pellets formés de sciure et de copeaux : ces derniers sont moins humides que les bûches et permettent donc un rendement constant et très efficace. Le poêle est donc un système qui allie les qualités de la cheminée tout en proposant un rendement généralement plus efficace, et vous permet de faire des économies d’énergie non négligeables : vous consommez moins de chauffage, vos factures baissent et les ressources de la planète sont préservées.

prime

Pour vous encourager à investir dans ce type d’appareil, il existe des aides financières et autres subventions pour l’achat d’un poêle à bois : la prime énergie, MaPrimeRénov’, le CITE, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à 5,5%, mais aussi les aides locales et régionales. Autant de dispositifs qui peuvent amortir tout ou partie de votre investissement !

conseil

Vous voulez changer votre système de chauffage ? Nos conseillers Effy sont là pour vous accompagner de A à Z : identification de vos besoins, mise en relation avec un artisan RGE près de chez vous, obtention de vos aides… N’hésitez pas à faire appel à nous !

conseil
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

 

Amandine Martinet

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème