DPE déterminant pour tout projet d'achat

Eco-PTZ : où en est l’aide à la rénovation ?

Par Romane Saget

Alors qu’il devait s’éteindre au 31 décembre prochain, l’Eco-prêt à taux zéro dédié aux travaux de rénovation énergétique a été prolongé de deux ans suite à l’adoption d’un amendement lors de l’examen du projet de loi de finances. Bilan d’une année 2020 d’éco-PTZ et focus sur les évolutions attendues en 2022.

Retour sur l'année 2020

En 2020, 42 107 prêts ont été distribué aux particuliers. Ce fameux prêt au taux d’intérêt nul pour le demandeur a connu une augmentation depuis 2 ans grâce à l'ouverture aux demandes mono-travaux, mais toujours à décoller. Que finance-t-il, à quelle hauteur et qui le demande ? 

 


Qui a bénéficié de l’éco-PTZ en 2020 ?

L’éco-prêt à taux zéro est éligible à tous les propriétaires occupants et bailleurs en résidence principale, quelle que soit leur catégorie de revenus. Dans les faits, les chiffres de la Société de Gestion des Financements et de la Garantie de l’Accession Sociale à la propriété (SGFGAS) montrent que seulement 7 % des emprunteurs étaient des ménages modestes (4 premiers déciles) en 2020. Ce sont finalement les ménages les plus aisés qui ont bénéficié du prêt en majorité.


 

Ménages qui ont bénéficié de l'éco-PTZ

La quasi-totalité des prêts concernaient des maisons à 95,5 %. Ce sont les propriétaires occupants de maisons qui ont le plus bénéficié de l’éco-PTZ à 96,3 %.


Combien d’éco-PTZ ont été distribués ?

 

Nombre eco-ptz 2020


En 2020, un total de 42 107 prêts ont été accordés par les banques. Parmi tous les prêts distribués (hors assainissement), 70,6 % concernent des mono-actions, 10,9 % correspondent à des bouquets de deux travaux et 10,9 % à des bouquets de 3 travaux et plus. Tous travaux confondus, l'éco-PTZ a permis de réaliser un total de 56 500 travaux.
 

 

 

Quels sont les travaux financés par l’éco-PTZ ?

Un, deux, trois, ou plus ? L’éco-PTZ peut aider au financement de nombreux travaux de rénovation énergétique dont des travaux d’isolation thermique et de remplacement de chauffage. Il est accordé pour la réalisation d’un travaux seul ou d’un bouquet de travaux de 2 et plus. En 2020, les mono-actions sont largement en tête avec 67,2% des demandes, suivies par les bouquets de deux actions à 17,6% et les bouquets de 3 actions et plus à 10,4 %.


Les travaux financés par l’éco-PTZ concernent principalement l’isolation thermique des logements (sols, murs, toiture…) et l’installation de systèmes de chauffage performants (pompe à chaleur, chaudière à condensation…).


Voici le podium des travaux les plus financés* en 2020 :

Podium des travaux financés par l'éco-ptz en 2020


*Nombre de travaux financés pris individuellement - l’Eco-PTZ finance des mono-actions et des bouquets de travaux.


Combien ont obtenu les Français ?

 

ecot ptz moyen 2020

 

Pour une seule opération, le montant de l’éco-PTZ peut grimper jusqu’à 15 000 €, il atteint 25 000 pour deux opérations et jusqu’à 30 000 € pour 3 travaux et plus. En moyenne, les emprunteurs ont obtenu 12 561 € en 2020. Cela correspond à un total de 528,9 millions d’euros prêté sur une année.
 

 


Quelles banques distribuent l’éco-PTZ ?

L’obtention d’un éco-PTZ n’est possible qu’auprès d’une banque signataire d’une convention avec l’Etat. En 2020, comme en 2019, un total de 15 banques* font partie du dispositif , les voici : 
 

  • Banque BCP
  • Banque Chalus
  • Banque Populaire
  • BNP Paribas
  • Caisse d’Epargne
  • CIC
  • Crédit Agricole
  • Crédit du Nord
  • Crédit Mutuel
  • Domofinance
  • La Banque Postale
  • LCL
  • Natixis
  • Société Générale
  • Société Marseillaise de Crédit

 

*Ministère de la Transition écologique - Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

En 2022, que se passe-t-il pour l’éco-PTZ ?

Un dispositif prolongé jusqu’en 2023

Initialement prévu jusqu’au 31 décembre 2021, l’éco-prêt à taux zéro est finalement prolongé jusqu’au 31 décembre 2023. L’amendement a été adopté le 12 novembre dans le cadre de la première lecture du projet de loi de finances 2022.

 

Un plafond augmenté pour l’éco-PTZ “performance énergétique globale”

Plafonné à 30 000 € jusqu’à présent, le dispositif de l’éco-PTZ pousse son plafond à 50 000 €. Le délai maximal de remboursement est également augmenté et poussé à 20 ans, à la place de 15 ans. Ces modifications des conditions du dispositif concernent uniquement les éco-PTZ “performance énergétique globale”, dédiés au travaux qui apportent un gain énergétique minimum de 35 % et permettent de sortir un logement du statut de passoire énergétique.

 

Un cumul simplifié avec MaPrimeRénov’

Dès le 1er juillet 2022, le cumul de MaPrimeRénov’ avec un éco prêt à taux zéro deviendra plus simple pour les particuliers. La notification d’attribution de prime de l’Anah servira directement de preuve justificative auprès de la banque pour l’obtention d’un éco-prêt à taux zéro. La demande est donc plus simple et rapide auprès des établissements bancaires.

 

Sources : tous les chiffres de cet article sont issus du Bilan de production EPTZ – SGFGAS – 2021 //Annexe au projet de loi de finances 2022 - Projet Annuel de Performance - Missions Cohésion des territoires

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème