famille particuliers parts

Un an et demie de MaPrimeRénov’ : les chiffres clés d’Ipsos

Par Amandine Martinet

Une enquête menée par l’institut de sondage Ipsos donne de précieux renseignements sur l’une des dernières venues en matière d’aides financières à la rénovation énergétique : MaPrimeRénov’. Travaux les plus demandés, typologie des bénéficiaires… Voici les informations principales que nous avons retenues.

MaPrimeRénov’ est une aide financière à la rénovation énergétique distribuée par l’Anah depuis le 1er janvier 2020. Le dispositif rencontre un grand succès auprès des ménages Français, avec près de 800 000 demandes prévues pour l’année 2021. Une enquête menée par Ipsos nous en dit davantage sur cette subvention qui a le vent en poupe !

Qui demande MaPrimeRénov’ ?

Voici un portrait-type du demandeur de MaPrimeRénov’, réalisé à partir des données récoltées par Ipsos :

 

  • Un particulier de 50 ans et plus (57% des interrogés)
  • Vivant dans un foyer aux revenus modestes (entre 1 200 € et 3 000 € mensuels pour 69% des interrogés)
  • Vivant hors des villes (milieu périurbain pour 40% des interrogés, rural pour 23%, en banlieue pour 20%)
  • Principalement au Nord de la France (28% au Nord Ouest, 23% au Nord Est)
  • Dans une maison individuelle isolée (68% des interrogés)
  • Plutôt ancienne (construite depuis plus de 20 ans pour 35% des interrogés)

 

On retient donc le profil généralement senior, rural et aux ressources modestes des particuliers qui demandent des aides financières à la rénovation énergétique.

Pour quels travaux ?

L’enquête d’Ipsos nous renseigne également sur les travaux les plus demandés par les bénéficiaires de MaPrimeRénov’. Les voici :

 

  • Pose d’un poêle à granulés : 25%
  • Pose d’une chaudière gaz THPE : 19%
  • Isolation thermique : 19%
  • Pose d’un autre type de chauffage ou de chauffe-eau : 19%
  • Pose d’une pompe à chaleur air/eau : 18%
  • Pose d’un système de ventilation : 1%
  • Réalisation d’un audit énergétique : <0,5%

 

On constate donc une prédominance des travaux liés au chauffage ou à l’isolation, tandis que la ventilation et l’audit énergétique sont largement moins demandés. En effet, bien qu’il s’agisse d’une opération importante pour une rénovation énergétique efficace dans un logement, une bonne ventilation permet un gain d’énergie généralement moins important que les autres travaux.

Quel taux de satisfaction ?

D’après les résultats de l’enquête, il semblerait que les ménages soient globalement très satisfaits des travaux permis par MaPrimeRénov’. En effet :

 

  • Pour 97% d’entre eux, le confort post-travaux est satisfaisant
  • Pour 95% d’entre eux, le rapport-qualité-prix l’est aussi
  • Pour 94% d’entre eux, les rapports avec l’entreprise qui a réalisé les travaux étaient bons
  • Pour 74% d’entre eux, une baisse des dépenses de chauffage a été constatée
  • Enfin, 73% indiquent qu’ils n’auraient probablement pas réalisé ces travaux sans avoir bénéficié de MaPrimeRénov’.

 

Cela souligne donc encore une fois l’importance des aides financières à la rénovation pour augmenter l’efficacité énergétique du parc immobilier en France.

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème