Observatoire de l’innovation dans le BTP : une deuxième étude riche d’enseignements

Sommaire

La deuxième édition de “l’Observatoire des tendances d’innovation dans le BTP” vient de paraître, trois ans après la première. Le CCCA-BTP, l’OPPBTP et Impulse Partners se sont associés pour faire l’état des lieux des dynamiques du secteur, interrogeant notamment plus de 300 start-up. L’objectif ? Informer les entreprises du bâtiment pour qu’elles tirent parti des innovations. Effy fait le tour des sujets qui comptent.

 🔎 Qui sont le CCCA-BTP, l’OPPBTP et Impulse Partners ?
● Le CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l'apprentissage du bâtiment et des travaux publics) est une association qui organise le développement de la formation professionnelle, notamment l’apprentissage, dans les métiers du bâtiment.
● L’OPPBTP est l’Organisme de prévention des branches professionnelles du BTP, composé d’experts qui accompagnent les entreprises du secteur dans la prévention des risques.
● Impulse Partners est un cabinet de conseil spécialisé.

 

 

Trois axes se dégagent parmi les multiples innovations dans le secteur : 

  1. Accroître la productivité des entreprises, 
  2. Améliorer la qualité des ouvrages
  3. Renforcer la sécurité sur les chantiers

En toile de fond, les solutions pour répondre aux enjeux de décarbonation sont nombreuses et s’imbriquent souvent avec les 3 axes ci-dessus.
 

La productivité, le nerf de la guerre

Dans un secteur qui souffre d’une productivité en berne depuis 20 ans, la majorité des solutions innovantes est concentrée sur ce sujet.

Ces solutions concernent principalement la maîtrise des coûts (foncier, matières premières, main-d’œuvre, frais généraux) ainsi que la réduction des coûts d’usage. La digitalisation des tâches permet de notamment de faire face aux réglementations de plus en plus nombreuses dans le secteur.

 

En tête des outils plébiscités : 

  • Les solutions de métré ou études simplifiées, en progression de +200% depuis 2021
  • Les outils facilitant l’édition de devis et factures, en progression de +167% depuis 2021
  • Les robots qui assistent les opérateurs pour réduire la pénibilité et le temps de chaque tâche 

 

Par ailleurs, le sujet de la productivité ne peut pas faire l’impasse sur les enjeux environnementaux, qu’ils soient réglementaires ou non. On observe donc de nombreuses innovations dans les outils de simulation énergétique et environnementale.

 

L’étude souligne ainsi la multiplication des acteurs innovants investissant dans de nombreux dispositifs réglementés comme les logiciels de calcul réglementaires, les outils de simulation thermique dynamique, les outils de bilan environnemental/carbone ou les capteurs IoT pour mesurer et réguler la qualité de l’air, la température, etc.

Qualité des ouvrages : une exigence croissante et multifacteurs 

La qualité des nouveaux bâtiments est scrutée à travers de nouveaux critères : au respect habituel du cahier des charges s’ajoutent désormais d'autres critères de performance (durée, sobriété, nuisances, etc.). 

 

Cela ouvre des perspectives d’innovation pour le secteur, avec notamment des nouveautés côté matériaux

  • Matériaux neufs réalisés à partir du recyclage de déchets ou de matériaux anciens
  • Panneaux isolants phoniques
  • Peinture d’origine naturelle permettant d’améliorer la qualité de l’air intérieur
  • Ciments à faible poids carbone et nouvelles formules de bétons


L'observatoire note aussi que le sujet du réemploi est en pleine structuration avec la naissance de plateformes physiques et de plateformes digitales pour développer la logique d’économie circulaire : un challenge majeur pour le secteur de la construction, poussé par les contraintes législatives.

 

Enfin, la réduction de l’impact des chantiers est également à l’honneur avec de nombreuses start-ups ou groupes qui développent des dispositifs pour limiter les externalités négatives de la construction.

 

Figurent ainsi parmi les innovations des projets de station d'épuration mobile pour traiter l’eau sur place, d’électrification des engins et de montée en puissance des biocarburants, de nouveaux générateurs ou d’unités de stockage qui intègrent l’hydrogène ou le recyclage de batterie, etc.

Sécurité sur les chantiers : un enjeu crucial qui bénéficie lui aussi de nombreuses innovations 

La prévention et la limitation des risques sont des sujets ultra sensibles dans le secteur du bâtiment, et il n’est donc pas étonnant qu’ils tirent parti d’avancées technologiques ces dernières années. 

 

Les outils de formation en amont bénéficient désormais des usages de la réalité augmentée qui permet une sensibilisation plus efficace des collaborateurs.

 

Sur les chantiers, les nouveautés ne manquent pas non plus : 

  • EPI (équipements de protection individuelle) connectés pour réduire les accidents grâce à des alertes en temps réel
  • dispositifs de prévention des accidents (capteurs, robots caméras, analyse de photos en temps réel par l’intelligence artificielle…)

 

Même si l’observatoire note sans surprise que sur cet axe, aucune innovation ne remplacera la vigilance humaine ! 

 


Pour lire l’intégralité de l’Observatoire, et découvrir en détails les nombreuses innovations par thématique ainsi que des cas d’usage, c’est par ici

Ceci peut aussi vous intéresser