Protéger ma pompe à chaleur du givre

Votre pompe à chaleur givre ? Voici les solutions !

À l’approche de l’hiver et avec l’arrivée des faibles températures, il n’est pas banal que l’unité extérieure de votre pompe chaleur soit mise à rude épreuve. Elle peut se retrouver couverte de givre, mais pas de panique ! La plupart du temps, il n’y a rien d’alarmant. Voici comment dégivrer votre appareil de chauffage et détecter si tout va bien. 
 

Chez Effy, nous vous avons concocté une offre pompe à chaleur clé en main à partir de 1 500 €. Du matériel de qualité, des économies sur vos factures et un reste à charge minime, voici notre promesse. Découvrez si vous êtes éligible !
 

J'installe ma PAC

Demande gratuite et sans engagement

Pourquoi votre pompe à chaleur givre-t-elle ?

Les pompes à chaleur possèdent toujours une unité fixée à l’extérieur de votre maison. Alors, forcément, en hiver, votre équipement est soumis aux conditions climatiques de votre région. Les températures baissent, il pleut, il neige et le vent frais se lève. Dès que le temps devient humide, il n’est pas banal de voir se former de petites gouttes d’eau sur votre PAC : c’est de la condensation ! Le souci, c’est au moment où cette eau se rapprochent du liquide frigorigène de votre pompe à chaleur.


Environ 7 degrés plus froid que la température extérieure, le liquide crée un petit choc thermique qui transforme la condensation en givre. Plus il y a de condensation au départ, plus il y a de givre sur votre PAC.
 

Les risques pour votre pompe chaleur

La condensation et le givre sur l’unité extérieure n’est pas rare, mais faut-il s’en méfier ? En règle générale, tout est prévu pour que votre appareil résiste aux faibles températures. La plupart des pompes à chaleur sont d’ailleurs équipées d’un système de dégivrage automatique par défaut. C’est uniquement en cas de grande quantité de givre que des soucis peuvent arriver.


👉 Le risque principal est que votre PAC perde en performance, voire qu’elle s’éteigne complètement.

Le dégivrage d’une PAC

Il existe deux façons de se débarrasser du givre :


Le système de dégivrage


Presque toutes les pompes à chaleur possèdent un système de dégivrage automatique. Son but est de faire fondre le givre qui s’accumule sur l’unité. Il se met en marche dès que la quantité est trop importante. Ce système fonctionne en inversant le cycle du compresseur qui fait fonctionner la pompe à chaleur. Il se met alors à créer de la chaleur pour faire fondre le givre rapidement. Une fois l’action terminée, tout redevient normal.


Le pressostat


Il peut être utile d’installer un pressostat. Ce petit appareil a pour rôle de surveiller la température extérieure et de la comparer à la pression d’évaporation de la pompe à chaleur. Dès que celle-ci passe en dessous de la température extérieure, le dégivrage se lance dans les 5 minutes.

👉 À savoir

Dans les deux cas, le dégivrage de votre PAC vous oblige à vous passer de ses services le temps de l’action. Cela vous privera donc de chauffage quelques minutes. 


L’alternative méconnue


Le fait d’installer l’unité extérieure de votre pompe à chaleur sur la façade sud de votre maison peut être une bonne solution. L’apport plus généreux en soleil empêche le givre de s’installer et vous permet de réduire le nombre de cycle de dégivrage. Bien entendu, c’est une “solution” à anticiper dès l’installation de votre équipement avec votre artisan RGE.
 

Givre persistant : comment agir ?

Du givre récurrent et en quantité importante est probablement le signe d’un problème sur votre pompe à chaleur. Nous vous déconseillons de tenter quoique ce soit seul, au risque d’endommager votre appareil. En revanche, n’hésitez pas à contacter le service après vente de votre matériel ou l’artisan qui s’est chargé de votre installation. Vous avez un contrat d’entretien ? Encore mieux, le professionnel se chargera dans un premier temps de vérifier que le système de dégivrage fonctionne correctement !


Le problème peut venir de plusieurs choses simples :
 

  • un mauvais contact quelque part
  • un dysfonctionnement du thermostat
  • un souci de position de votre PAC : en étant trop exposée aux vents, le dégivrage est compliqué.

 

👉 À savoir

Givre ou pas, l’entretien de votre pompe à chaleur est primordial ! C’est même devenu une obligation légale. Depuis mars 2020, l’entretien des PAC est obligatoire tous les deux ans. La maintenance est différente selon la puissance de votre appareil : soit entre 4KW et 70 KW, soit supérieure à 70 KW.
 
Quant à elles, les pompes à chaleur qui produisent uniquement de l’eau chaude sanitaire échappe à ce décret.

conseiller effy

Parfois, une PAC qui se fait vieille vous fait subir des pannes à répétition auxquelles vous ne pouvez pas grand chose. Si vous souhaitez remplacer votre PAC, nous sommes là pour vous aider !
 

conseiller effy

Plus d’articles sur ce thème