Effy réalise vos travauxEffy améliore votre confortEffy réduit vos factures d’énergieEffy valorise votre logement

+15 ans d'expérience

+1 million de foyers accompagnés

Zone climatique de France : impact sur la consommation de chauffage et la prime énergie

Sommaire

Vivez-vous dans une région froide l’hiver et chaude l’été ou plutôt douce toute l’année ? Connaître la zone climatique de France où vous résidez permet de mieux appréhender vos besoins d’isolation et de chauffage. Découvrez si vous habitez en H1, H2 ou H3 et comment ce résultat impacte le montant de la Prime Effy qui peut atteindre 5 560€ pour financer vos travaux de rénovation!

 

Isolez votre logement selon la météo de votre région et gagnez en confort de vie !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Quelles sont les zones climatiques de France ?

La France compte 3 zones climatiques définies sur base des températures hivernales et estivales des régions qui les composent :

 

  • la zone climatique H1 est la zone la plus étendue. C’est là que sont relevées les températures les plus froides. L’hiver y est long. Les pluies sont fréquentes. Elle couvre toute la moitié nord-est de la France et descend jusqu’à Lyon ;
  • la zone climatique H2 correspond au reste de la France, de la zone nord-ouest à sud-ouest, à l’exception du bassin méditerranéen. Les températures y sont plus douces et l’hiver moins marqué. Les pluies peuvent être importantes tout au long de l’année ;
  • la zone climatique H3 constitue une bande sur le pourtour méditerranéen du sud-est de la France. C’est la zone avec les températures les plus chaudes et un hiver très doux. Les pluies y sont rares et brèves. Elle englobe également les DOM-TOM.

 

🌍 Zone climatique et climat, quelle différence ? Vous avez toujours cru que la France appartenait au domaine tempéré avec 5 climats : climat océanique, climat océanique dégradé, climat semi-continental, climat méditerranéen et climat montagnard. C’est totalement juste ! Les fiches standardisées de l’Ademe ont été élaborées sur base des données du climat de chaque région pour créer 3 grandes zones climatiques.

 

Chaque région obtient un coefficient de "rigueur climatique" qui est utilisé pour calculer les besoins énergétiques d’un bâtiment.

 

Comme ces trois zones sont très étendues, de nombreuses variations de climat peuvent y être observées. Ainsi, les zones climatiques sont sous-divisées en zone thermique par région, de la plus chaude à la plus froide. Pour les distinguer, la lettre "a" correspondant à la plus froide et "d" à la plus chaude est utilisée :

 

  • zone climatique H1 est divisée en H1a, H1b, H1c ;
  • zone climatique H2 est découpée en H2a, H2b, H2c, H2d ;
  • zone climatique H3 sans sous-divisions, car suffisamment restreinte pour bénéficier d’un climat homogène.
l-isolation-des-murs-par-l-exterieur-permet-de-diminuer-le-montant-de-sa-facture-de-chauffage

Grâce à l’isolation des murs par l’extérieur, votre facture de chauffage diminue de l'ordre de 25%. Et parce que votre satisfaction nous est précieuse, nous déduisons les aides financières du montant total de votre devis.

l-isolation-des-murs-par-l-exterieur-permet-de-diminuer-le-montant-de-sa-facture-de-chauffage

Comment se répartissent les départements dans les zones climatiques françaises ?

Si vous vivez dans une région frontière entre deux zones climatiques de France, découvrez avec précision dans laquelle grâce à ce tableau récapitulatif :

 

Zone climatique H1 Zone climatique H2 Zone climatique H3
01 Ain     
02 Aisne
03 Allier
05 Hautes-Alpes
08 Ardennes
10 Aube
14 Calvados
15 Cantal
19 Corrèze
21 Cote d’or
23 Creuse
25 Doubs
27 Eure
28 Eure-et-Loir
38 Isère
39 Jura
42 Loire
43 Haute-Loire
45 Loiret
51 Marne
52 Haute-Marne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse
57 Moselle
58 Nièvre
59 Nord
60 Oise
61 Orne
62 Pas-de-Calais
63 Puy-de-Dôme
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
69 Rhône
70 Haute-Saône
71 Saône-et-Loire
73 Savoie
74 Haute-Savoie
75 Paris
76 Seine-Maritime
77 Seine-et-Marne
78 Yvelines
80 Somme
87 Haute-Vienne
88 Vosges
89 Yonne
90 Territoire de Belfort
91 Essonne
92 Hauts-de-Seine
93 Seine Saint-Denis
94 Val-de-Marne
95 Val-d’Oise
975 St Pierre-et-Miquelon
04 Alpes-de-Haute-Provence 
07 Ardèche
09 Ariège
12 Aveyron
16 Charente
17 Charente-Maritime
18 Cher
22 Côtes-d’Armor
24 Dordogne
26 Drome
29 Finistère
31 Haute-Garonne
32 Gers
33 Gironde
35 Ille-et-Vilaine
36 Indre
37 Indre-et-Loire
40 Landes
41 Loir-et-Cher
44 Loire-Atlantique
46 Lot
47 Lot-et-Garonne
48 Lozère
49 Maine-et-Loire
50 Manche
53 Mayenne
56 Morbihan
64 Pyrénées-Atlantiques
65 Hautes-Pyrénées
72 Sarthe
79 Deux-Sèvres
81 Tarn
82 Tarn-et-Garonne
84 Vaucluse
85 Vendée
86 Vienne
06 Alpes-Maritimes
11 Aude
13 Bouches-Du-Rhône
20 Corse
30 Gard
34 Hérault
66 Pyrénées-Orientales
83 Var
971 Guadeloupe
972 Martinique
973 Guyane
974 La Réunion
976 Mayotte

 

Isolez votre logement en fonction des contraintes climatiques de votre département !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Comment les zones climatiques impactent-elles le montant de la prime énergie ?

Rappel indispensable sur le dispositif des certificats d’économies d’énergie CEE

Prime

La prime énergie accordée dans le cadre des certificats d’économies d’énergie est impactée par la zone climatique de France dans laquelle sont réalisés les travaux.

 

Les obligés que sont les fournisseurs d’énergie et leurs délégataires, comme Effy, ont un objectif chiffré d’économies d’énergie à réaliser sur une période donnée en fonction du volume d’énergie produit ou vendu. 

 

Une unité d’économie d’énergie correspond à 1 kilowattheure Cumac ou 1 kWc, autrement dit pour 1 kWhc économisé, un CEE est attribué. À l’inverse, si les obligés ne remplissent pas leurs objectifs, ce sont eux qui doivent payer 0,015€ par kWhc manquant à l’État.

 

Pour atteindre leurs objectifs, les obligés incitent leurs clients à réaliser des économies d’énergie à travers des travaux de rénovation ou d’isolation. Pour alléger la facture, ils offrent une prime énergie à leurs clients pour racheter les CEE obtenus grâce aux économies d’énergie faites chez eux !

 

Isolez votre maison et recevez une Prime Effy pouvant atteindre 5 560€ !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Pondération de la prime énergie avec la zone climatique

C’est là que les zones climatiques entrent en jeu, car elles influencent le nombre de kWhc obtenus sur certains travaux d’isolation et de remplacement d’équipements techniques. Plus le nombre de kWhc est élevé, plus les économies sont grandes et plus la prime est élevée.

 

Pour s’y retrouver dans la législation complexe qui entoure les certificats d’économies d’énergie, le gouvernement a mis en place des fiches d’opérations standardisées en collaboration avec l’Ademe. Elles listent les travaux éligibles à la prime énergie et donne une valeur forfaitaire au kWhc pour chaque travaux de rénovation énergétique réalisé.

 

Un catalogue de 218 fiches reprend tous les travaux possibles pour récupérer des kWhc et intègrent les zones climatiques dans ce calcul. Ces travaux concernent aussi bien les particuliers que les professionnels. En tant que propriétaire d’une maison, vous pourrez être concerné par exemple par :

 

  • la fiche BAR-EN-101 qui s’applique à l’isolation des combles ou de la toiture ;
  • la fiche BAR-TH-101 pour l’installation d’un chauffe-eau solaire individuel ;
  • la fiche BAR-TH-129 pour la mise en place d’une pompe à chaleur air-air ;
  • etc.

👉 Grâce à Jamy, découvrez toute l'importance de l'isolation des murs par l'extérieur !

 

 

Vous accédez à ce catalogue en ligne sur le site web ecologie.gouv.fr "Opérations standardisées d’économies d’énergie". Découvrez ensuite chaque fiche individuelle selon les travaux que vous souhaitez engager.

 

Dans le cas de la fiche BAR-EN-101, le barème suivant est appliqué :

 


Montant en kWh cumac par m² d’isolant en fonction de la zone climatique

Zone climatique H1


Zone climatique H2


Zone climatique H3

1700  1400 900

 

La valeur correspondant à votre zone climatique est à multiplier par la surface d’isolant poser.

 

Vous constaterez que comme la période pendant laquelle les habitants de la zone H1 du nord de la France consomment du chauffage est plus longue, les économies de chauffage réalisées grâce aux travaux d’isolation seront mieux valorisées que sur le pourtour méditerranéen.

 

Bon à savoir : les zones climatiques impactent le montant de la prime énergie, mais chaque obligé décide de fixer le plafond de ces primes comme il le souhaite. Dans le cas de la Prime Effy, vous pouvez prétendre à une prime maximum de 5 560€ selon les travaux engagés et votre zone climatique.

Quel est l’impact de la zone climatique sur la consommation d’énergie ?

Comme vous l’aurez compris, le dispositif des certificats d’économies d’énergie vise à valoriser les économies réalisées. Ainsi, vivre en zone climatique H1 permet de bénéficier de subventions plus intéressantes, car les économies réalisées lors de travaux de rénovation impactent fortement la consommation d’énergie.

 

😡 La zone climatique, un système injuste ? Non, car pour obtenir un confort thermique et des factures d’énergie identiques, une maison en Lorraine devra être beaucoup mieux isolée qu’une villa à Marseille. Les frais engagés dans les régions plus froides pour rénover une habitation et réduire la consommation d’énergie sont plus importants. Ainsi, en toute logique, une aide plus conséquente est accordée à ces ménages.

 

une-maison-plus-confortable-grace-a-l-isolation-des-murs-par-l-exterieur

Comment économiser de l’énergie dans une zone climatique froide ?

Economies

Réaliser des économies d’énergie est plus difficile dans une zone climatique de France froide ou venteuse. De plus, les aléas météorologiques ont également un impact sur la durée de vie des équipements. Par exemple, une menuiserie en bois restera en bon état plus longtemps sous un climat sec et doux que sous une météo pluvieuse et froide.

 

Pour économiser de l’énergie dans une zone climatique de France rude, veillez à isoler les éléments de votre maison qui sont source de pertes d’énergie ou qui présentent des ponts thermiques (murs, toiture, dalle de sol et menuiseries).

 

En vous équipant avec un système de chauffe économe et fonctionnant sur base d’une énergie renouvelable, comme la pompe à chaleur ou le poêle à bois, vous ferez des économies sur vos factures d’énergie et vous agirez en faveur de l’environnement.

 

🙄 Pas besoin d’économiser de l’énergie dans le Sud ? Eh non, ce n’est pas si simple ! Les régions les plus douces et tempérées sont de mauvaises élèves en matière de gaspillage énergétique, principalement l’été avec les climatisations. Ainsi, une bonne isolation de votre habitation reste une mesure indispensable pour réduire le montant de vos factures d’énergie et votre impact sur la planète !

 

Optez pour une bonne isolation de vos murs et économisez de l’énergie toute l’année.

J'isole ma maison

Simulation gratuite en 2 minutes

Ceci peut aussi vous intéresser