Plan de relance banniere

Plan de relance : Effy salue l’impulsion donnée à la rénovation énergétique mais réclame stabilité et contrôle

Le Gouvernement a présenté ce matin son plan de relance de l’économie. Sur les 30 milliards d’euros dédiés à la relance verte, 7 milliards seront consacrés à la rénovation énergétique des bâtiments dont 2 à la rénovation des logements individuels. Effy salue ce plan qui vient donner un nouvel élan à la filière mais regrette que la majeure partie du budget (5 milliards d’euros) soit fléchée sur les bâtiments publics au détriment des logements individuels. Par ailleurs, pour s’assurer de l’efficacité de ce plan, Effy réclame stabilité et contrôle.

Frédéric Utzmann, président d’Effy : « Le plan de relance présenté ce matin par le Gouvernement devrait donner un nouveau souffle à la rénovation énergétique. Il ouvrira de nouvelles opportunités aux particuliers qui souhaitent réaliser des travaux en rendant les aides plus lisibles, plus rapidement accessibles et cumulables entre elles. Par ailleurs, en donnant la priorité à la rénovation énergétique, le Gouvernement envoie un signal fort aux artisans qui devraient voir leurs carnets de commandes rapidement se remplir. Toutefois, je m’étonne que que sur les 7 milliards d’euros alloués à la rénovation énergétique, 5 soient fléchés sur les bâtiments publics contre seulement 2 pour les 20 millions de logements individuels ! Par ailleurs, pour s’assurer que ce plan soit gagnant à la fois pour les consommateurs et les acteurs de la filière, stabilité et contrôle seront de rigueur. »

 

Stabilité et contrôle : les préconisations d’Effy pour un déploiement efficace du budget alloué à la rénovation énergétique

 

 

➡️ STABILITÉ 

 

L’augmentation de l’enveloppe budgétaire allouée à la rénovation énergétique doit aller de paire avec une stabilisation des mécanismes ainsi qu’un pilotage rigoureux des dépenses. À défaut, cela créera de l’inefficacité, de la déception, de l’opportunisme et de la défiance. Effy recommande donc d’assurer une transparence régulière sur l’utilisation du budget pour éviter les « stop and go » qui découragent la filière et créent de la désillusion chez les particuliers.

 

➡️ CONTRÔLE 

 

Si le plan de relance devrait permettre de dynamiser le secteur de la rénovation énergétique, il risque aussi de faire le jeu des margoulins. Il est donc indispensable de prévoir les systèmes de contrôle associés aux travaux aidés ainsi que les sanctions adaptées en cas d’arnaque. Effy demande la mise en place de contrôles réguliers dès maintenant, sans attendre les dérives.

 

Plus d’articles sur ce thème