Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Découvrez les évolutions de MaPrimeRénov’ pour la nouvelle année

Par Amandine Martinet

Publié le 05/01/2022 à 16h07, mis à jour le 04/02/2022 à 15h21

Au 1er janvier 2022, plusieurs modifications sont effectives pour l’aide financière MaPrimeRénov’, distribuée par l’Anah. Critères d’éligibilité, montants… On fait le point.

Un décret et un arrêté parus au Journal officiel le 30 décembre 2021 ont modifié plusieurs modalités d’éligibilité à MaPrimeRénov’ pour la nouvelle année, ainsi que de nouveaux montants pour certains travaux. Voici les modifications majeures confirmées par les textes, en vigueur depuis le 1er janvier 2022 :

 

  • Seuls les logements construits depuis au moins 15 ans (à compter de la date à laquelle la prime vous est accordée ou non) sont désormais éligibles à MaPrimeRénov’. L'objectif est d’encourager les rénovations des biens les plus anciens et les plus énergivores.
     
  • Une exception cependant : si vos travaux concernent un remplacement de chaudière au fioul accompagné d’une demande de dépose de cuve à fioul, tous les logements construits depuis plus de 2 ans restent éligibles. A savoir que l'installation de nouvelles chaudières au fioul sera interdite en France (sauf exceptions) à partir de juillet 2022. 
     
  • Pour rappel, MaPrimeRénov’ concerne les logements occupés à titre de résidence principale. Avec le décret paru le 31 décembre, un bien est aujourd’hui considéré comme une résidence principale s’il est occupé au minimum 8 mois par an, contre 6 mois par an auparavant.
     
  • Autre changement, en tant que propriétaire, vous devez vous engager à occuper votre logement à titre de résidence principale dans un délai d'un an à compter de la demande de solde de la prime. Ce délai était auparavant de 6 mois à compter de la date de paiement du solde de la prime.
     
  • Pour ce qui est du délai d’achèvement de vos travaux, il double ! Vous avez 2 ans au lieu d’un an pour les terminer (à partir du moment où la décision d'attribution de la prime a été fixée), et 1 an au lieu de 6 mois lorsqu’une avance a été versée.
     
  • Bonne nouvelle ! Pour lutter contre les cheminées à foyer ouvert, énergivores et polluantes, les montants accordés pour l’installation d’un insert ou d’un foyer fermé augmentent : 2500 € pour les ménages aux revenus très modestes (contre 2 000 € en 2021), 1 500 € pour les ménages aux revenus modestes (contre 1 200 € en 2021), et 800 € pour les ménages aux revenus intermédiaires (contre 600 € en 2021). Les ménages aux revenus supérieurs n’ont pas de prime pour ce type de travaux, comme l’an passé. 

 

En 2022, MaPrimeRénov’ connaît donc plusieurs transformations. Ce dispositif, lancé le 1er janvier 2020, ne cesse de séduire les ménages Français pour leurs travaux de rénovation énergétique : 685 000 primes ont été distribuées l’an passé, et l’Anah compte accompagner la rénovation de pas moins de 800 000 logements cette année, avec un budget de 2 milliards d’euros. Autant de signaux encourageants pour réduire les frais de vos travaux !

À quelles aides financières êtes-vous éligible pour vos travaux ?

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème