Etude DPE

Immobilier : les passoires thermiques peinent à se vendre

Par Romane Saget

Les passoires énergétiques n’ont pas la cote sur le marché de l’immobilier. Les derniers chiffres partagés par Se Loger montrent de grands écarts de prix entre les logements énergivores classés F et les logements exemplaires classés A. Preuve que la rénovation énergétique peut agir directement sur votre patrimoine immobilier !

 

 

Les passoires énergétiques en mal d’acheteurs

Sur 40 grandes villes françaises, Se Loger rapporte, dans une étude publiée le 15 novembre, que les mises en vente de logements énergivores ont explosé en 2021. Rennes est en tête : les mises en vente d’habitations classées E,F et G ont augmenté de 74 % par rapport à l’année dernière. Même constat pour Paris (72 %), Nantes (70 %) ou encore Lyon (42 %) et Lille (41 %). De nombreux types de villes et de régions sont touchées au même titre. 


La tendance s’accélère ces derniers mois et ne semble pas vouloir s’arrêter avec les échéances qui arrivent. Avec la loi Climat Résilience, plusieurs dates fatidiques approchent pour les logements les plus énergivores. Dès 2022, les loyers des passoires thermiques ne pourront plus être augmentés. À partir de 2023, les logements classés G ne pourront plus être mis en location. En 2028, ce sera au tour des logements classés F.

 


Rénover pour vendre plus cher

Dans son étude, Se Loger révèle que les logements considérés comme des passoires énergétiques sont compliqués à vendre. Dans certaines villes, les propriétaires sont contraints de revoir leur prix à la baisse de manière radicale. La notion de “valeur verte” prend alors tout son sens.


La performance énergétique d’un logement, liée à la qualité de son isolation thermique et la performance de son système de chauffage, agit directement sur son prix. Dans certaines villes françaises, les chiffres sont édifiants selon Se Loger. À Brest, une maison classée F se vend en moyenne 57 % moins cher qu’une maison classée A. À Limoges, elle perd 49 %, à Nîmes 55 %, et ainsi de suite dans de nombreuses localités. 

 

Décote des passoires thermiques

 

 

Vous souhaitez rénover votre logement trop énergivore ?

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème