maison

Où y-a-t-il le plus de chaudières à fioul en France ?

A partir de 2022, il sera interdit d’installer ou de remplacer une chaudière à fioul chez soi. Une nouvelle loi qui ne touche pas toutes les régions de France de la même façon ! Nous vous proposons un petit tour d’horizon des lieux où l’on rencontre le plus de ce type d’équipements à ce jour.

Pour le nouveau gouvernement formé par Jean Castex en juillet 2020, la chasse aux énergies fossiles est lancée. En atteste l’une des mesures phares annoncées lundi 27 juillet à l’issue du conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron : à partir du 1er janvier 2022, les propriétaires seront obligés de “remplacer les chaudières au fuel ou au charbon qui sont en panne par une chaudière plus vertueuse”, et plus généralement interdits d’installer une chaudière à fioul ou au charbon chez eux. En revanche, ils ne seront pas obligés de remplacer leur chaudière au fioul si celle-ci est encore en bon état de marche.

 

Indéniablement, cette décision ne va pas toucher l’ensemble du territoire français de la même façon. En effet, le nombre de ménages ayant une installation de chauffage au fioul dans leur logement n’est pas le même en fonction des régions. C’est une étude de l’Insee qui date de 2015 qui nous donne cette information.

 

 

Selon cette enquête, c’est dans les zones rurales que le chauffage au fioul est le plus présent. En fait, la chaudière au fioul est majoritairement présente dans des foyers aux revenus plutôt modestes, vivant dans des logements anciens généralement mal isolés, et situés dans des régions aux hivers particulièrement rudes. Voici plusieurs exemples de spécificités selon les zones du territoire :

 

  • Les métropoles se chauffent historiquement plutôt au gaz ou à l’électricité
  • Des régions plutôt riches comme l’Alsace ou encore les zones frontalières avec la Suisse se chauffent au fioul principalement en raison de leurs hivers rudes
  • Les Landes s’alimentent beaucoup au bois
  • Le Nord reste encore assez subordonné à sa production historique de charbon
  • La Bourgogne-Franche-Comté, située dans la “diagonale du vide”, est la région de France qui se chauffe le plus au fioul. Cela est principalement dû à l’ancienneté du parc immobilier dans cette zone.

 

Comme l’explique Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et stratégies d'entreprise chez Ifop : “La France du chauffage au fioul est rurale. Une partie est pauvre, voire très pauvre : le long de la diagonale du vide s'étirant des Ardennes aux Cévennes”. La question du passage à un nouveau système de chauffage, forcément coûteux, prend donc un aspect politique et social non-négligeable. C’est notamment là qu’interviennent et prennent tout leur importance les aides financières de l’Etat. L’un des projets du gouvernement est notamment de les renforcer et les rendre accessibles au plus grand nombre, pour encourager la transition énergétique au niveau national. On pense notamment à MaPrimeRénov’, nouvelle subvention datant de janvier 2020, qui sera ouverte à tous les ménages de France dès 2021.

 

A ce jour, le fioul reste encore la troisième énergie de chauffage en France, derrière l’électricité et le gaz. Le chemin est encore long pour que cette ressource soit obsolète, mais l’intention du gouvernement est clairement affichée : à (court) terme, elle devra être totalement remplacée par des énergies plus durables et moins polluantes.

 

 

Amandine Martinet

Plus d’articles sur ce thème