Panneaux solaires photovoltaïques

Panneaux solaires : quelles sont les dernières innovations en date ?

Par Amandine Martinet

Panneaux sur l’eau, sur une voiture, dans l’espace… Les nouveautés se succèdent dans le secteur de l’énergie solaire, qui a décidément le vent en poupe. Petit passage en revue de plusieurs technologies solaires qui ont vu le jour ces derniers mois.

L’énergie solaire se développe partout dans le monde et séduit un nombre toujours plus important de foyers. D’autant plus qu’on n’arrête pas le progrès en la matière ! Aujourd’hui, il est désormais possible de…

Poser des panneaux solaires dans l’espace

Et si l’avenir du solaire se trouvait au-delà de la surface de la Terre ? En effet, plusieurs expérimentations de panneaux solaires spatiaux ont déjà été menées avec succès. En mai 2020, l’armée américaine a envoyé un drone dans l’espace abritant un panneau solaire, chargé de convertir la lumière du soleil et la rediriger ensuite vers la Terre. Des antennes captent alors l’énergie transmise et la transforment en électricité utilisable.

 

espace 350

 

L’atout majeur du solaire dans l’espace ?

 

L’énergie produite est bien plus puissante qu’au sol et elle est constante, puisque la lumière captée l’est également (elle n’est pas filtrée par l’atmosphère ou les nuages, il n’y a plus d’alternance jour/nuit, etc.) On comprend donc pourquoi les projets s’affolent autour de cette idée. La Chine par exemple souhaite créer d’ici 2050 une ferme solaire en orbite autour de la Terre, qui serait capable d'alimenter une ville entière ! Affaire à suivre.

Faire rouler une voiture avec des panneaux solaires

C’est une des dernières tendances dans le secteur, qui se développe de plus en plus : recharger des véhicules électriques grâce à des panneaux solaires. Le principe est simplement d’intégrer des panneaux photovoltaïques sur le toit de la voiture, qui grâce aux rayons du soleil vont nourrir sa batterie.

 

Selon des estimations de divers fabricants automobiles, cette solution permet environ 5 kilomètres d’autonomie pour une voiture chaque jour. Des modèles plus récents et performants ont même affiché il y a peu des résultats impressionnants allant jusqu’à 70 kilomètres d’autonomie en une journée, et jusqu’à presque 600 kilomètres parcourus en une seule charge ! Avec de surcroît une consommation électrique moindre.

 

info

Bien entendu, toutes ces données dépendent de l'ensoleillement, de l'emplacement du véhicule, de sa propreté… Toujours est-il qu’il s’agit d’une avancée technologique intéressante qui prouve que le solaire peut avoir des usages multiples et n'est pas cantonné à un emploi domestique. 

Installer des panneaux solaires sur l’eau

Pour vous, des panneaux solaires sont certainement posés uniquement sur un toit ou au sol. En effet, c’est communément ce que l’on a l’habitude de voir ! Mais saviez-vous qu’à certains endroits du globe, il y a des panneaux solaires flottants sur l’eau ? C’est notamment le cas à Singapour, par exemple.

 

panneaux solaires flottants 350

L’utilité réside surtout dans le fait d’exploiter un espace disponible pour ce type d’installation dans de petits pays qui n’ont pas beaucoup de surface libre. D’autre part, plusieurs études affirment que le rendement de ces panneaux solaires flottants serait meilleur que celui des panneaux terrestres, car cet environnement aquatique permet aux équipements de ne pas surchauffer et ainsi ne pas perdre en efficacité.

Découper des panneaux solaires avec un fil

L’un des enjeux liés à l’énergie solaire reste le recyclage des panneaux. Contrairement à certaines idées reçues, la majorité des matériaux composant ces équipements peuvent avoir une seconde vie et même être largement revalorisés (aluminium, verre, cuivre…) La principale difficulté réside dans le fait de réussir à séparer correctement les différentes couches du panneau solaire pour recycler chaque matériau indépendamment. Et une invention récente pourrait bien faciliter cela !

 

Une sorte de fil à couper le silicium a été créé, permettant de découper facilement les panneaux solaires en fin de vie. En plus du côté pratique de ce nouvel outil, c’est une méthode de recyclage à l’empreinte carbone moindre. Tout pour plaire, donc ? Reste à voir si cette technologie va séduire à grande échelle ou non.

Fabriquer des panneaux solaires dans les déserts

Le saviez-vous ? L’un des éléments permettant de construire des panneaux solaires n’est autre que du sable commun que l’on trouve sur nos plages. En effet, on y trouve du silicium, l’un des principaux composants des équipements solaires actuels.

 

désert 350

Depuis plusieurs années, des projets ont donc vu le jour avec pour objectif d’implanter des usines ou des machines directement dans un désert tel que le Sahara, pour fabriquer des panneaux solaires à partir de deux uniques éléments : du sable et de l’électricité. Une solution qui pourrait notamment permettre de réduire les coûts de production et avoir un bilan carbone de fabrication moins élevé.

 

 

Et bientôt…

Des panneaux solaires autocollants

C’est une production française qui devrait bientôt débuter pour être commercialisée en 2022. Il s’agit d’un nouveau format de panneaux solaires, plus léger et surtout adhésif, que l’on peut “coller” directement sur un toit. L’intérêt serait notamment de pouvoir fixer ces équipements sur des toits qui d’ordinaires ne peuvent pas supporter le poids de panneaux solaires classiques, et donc de pouvoir équiper un plus grand nombre de foyers.

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème