Vacances d’été : pourquoi il ne faut surtout pas éteindre vos appareils

Sommaire

C’est bon, les vacances sont là ! Pourtant, alors que le départ se prépare, se pose la question de vos différents appareils de chauffage et de production d'eau chaude (pompe à chaleur, chaudière, radiateurs, chauffe-eau, etc.) : faut-il les éteindre pendant votre absence ? Quels sont les bons gestes à avoir pendant l’été ? Effy fait le point sur les idées reçues.

 

Avant de partir en vacances, il est important de prendre quelques précautions pour économiser de l'énergie et protéger vos équipements. Voici quelques conseils essentiels pour vous aider à bien préparer votre départ !

Il est déconseillé d’éteindre sa pompe à chaleur

Il est déconseillé d’éteindre sa pompe à chaleur, même pendant une longue absence due aux vacances d’été !

 

Un arrêt prolongé entraîne une hausse de la consommation d’électricité au moment de son redémarrage. En effet, une pompe à chaleur en veille consomme moins d’énergie qu’une pompe à chaleur éteinte qui redémarre.



Cela augmente aussi les risques de dysfonctionnements de certains composants comme le fluide frigorigène, qui doit circuler en continu, ou le compresseur qui doit fonctionner en permanence pour ne pas s’encrasser.

 

En outre, les pompes à chaleur ne se mettent en marche que lorsqu'elles détectent une température ambiante inférieure à la consigne. Vous n’avez donc qu’à indiquer une température consigne assez basse pour que votre pompe à chaleur ne fonctionne pas.

 

À lire aussi : La qualité de l’eau : le secret pour une pompe à chaleur durable

Couper sa chaudière est une mauvaise idée

À l'approche des vacances d'été, vous pourriez penser qu'éteindre complètement votre chaudière pendant votre absence pour économiser de l'énergie est une bonne idée. Ce n'est pas toujours le cas !

 

En effet, les chaudières modernes sont équipées de systèmes de configuration sophistiqués, tels que la programmation ou la régulation, et de paramètres hydrauliques. Éteindre votre chaudière pour une période prolongée peut entraîner la perte de ces réglages.

 

De plus, les chaudières disposent souvent d'une fonction “dégommage de pompe” qui empêche la formation de dépôts autour des pompes de circulation. En mode veille, ces pompes fonctionnent quelques minutes par jour pour éviter l'encrassement et le blocage. De même, lorsque la chaudière est éteinte, le gaz ou le fioul peuvent stagner dans les canalisations, altérant leur pouvoir d'inflammation après une longue période.

 

Enfin, contrairement à ce que l'on pourrait penser, les chaudières modernes ne consomment pratiquement pas d'énergie en mode veille, ce qui limite la consommation énergétique. Le mode été est ainsi conçu pour les périodes où le chauffage n'est pas nécessaire. Il indique à la chaudière de désactiver le système de circulation du chauffage, tout en maintenant la production d'eau chaude sanitaire.

 

Selon le modèle de votre chaudière, le passage entre les modes été et hiver peut être automatique ou manuel. Les modèles récents de chaudières passent automatiquement entre les modes grâce à des capteurs de température extérieure. Pour les chaudières plus anciennes, le changement de mode doit être effectué manuellement : il est parfois désigné sous l’appellation “mode eau chaude sanitaire”.

 

Pour aller plus loin : Info ou intox : plus d'aides pour changer de chauffage en 2024 ?

Selon le modèle, on peut éteindre son chauffe-eau

Si vous partez au-delà de quatre jours, il est recommandé d’éteindre votre chauffe-eau. Cela permet de réaliser des économies d'énergie significatives, mais aussi de pallier d’éventuels risques sécuritaires liés à une possible défaillance de l’appareil, comme des fuites de gaz ou des courts-circuits.

 

Avant de le couper, pensez donc bien à vérifier qu’il n’y a pas de fuites et que la température est bien réglée pour éviter tout désagrément à votre retour. Un entretien régulier, comme le détartrage, garantit une performance optimale et une consommation énergétique maîtrisée.

 

Certains modèles intelligents, comme le chauffe-eau thermodynamique solaire, disposent quant à eux d’un système de programmation. Avec les modes “vacances” ou “absences”, il n’y a plus qu’à couper l’arrivée d’eau et de programmer l’arrêt de la consommation pendant les dates de vos vacances. Ils se remettront en marche automatiquement à votre retour pour produire de l’eau chaude.

 

En revanche, pour les appareils disposant d’un dispositif ACI (anticorrosion intégrale), l’arrêt électrique n’est pas recommandé. En effet, le système protège le ballon de la corrosion grâce à l’électricité.

Privilégier le mode hors-gel pour les radiateurs

Quant aux radiateurs, plutôt que d'éteindre les modèles électriques, pensez à les mettre en mode hors-gel pour les absences de plus de 48 heures. Cela empêche une consommation inutile et protège les composants électroniques des surtensions éventuelles.

 

Pour les radiateurs à eau, baissez le thermostat au minimum ou activez le mode hors-gel. Cela maintient une température suffisante pour éviter le gel des conduites sans consommer trop d'énergie. Vous pouvez également vérifier qu'aucun radiateur ne présente de fuite ou de problème de pression.

 

Sur le même sujet : Pilotage du chauffage pièce par pièce : un coup de pouce pour les thermostats connectés

Voilà, vous êtes prêt pour partir l'esprit tranquille ! En adoptant ces gestes simples, vous ferez des économies d'énergie et prolongerez la durée de vie de vos équipements. En plus, ces gestes permettent de réduire votre empreinte écologique, contribuant ainsi à la préservation de l'environnement.

Valentin Germain

Rédacteur - Responsable de contenus pour Effy

Décrypter les actualités réglementaires, promouvoir les bonnes pratiques et présenter les dernières innovations en matière de rénovation énergétique… Voici ma mission chez Effy !

Ceci peut aussi vous intéresser