Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Comment avoir une piscine sans consommer trop d’énergie ?

C’est l’été, il fait beau et chaud, et vous rêvez de vous prélasser dans l’eau : bien sûr, c’est une piscine qu’il vous faut ! Ce type d’installation étant plutôt gourmand en énergie, voici tous les conseils indispensables pour investir en étant éco-responsable.

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Piscine et consommation d’énergie

Les Français et les piscines

 

piscine

En période estivale et avec les grandes vacances, faire installer un bassin chez soi est bien tentant ! Selon une enquête menée par le cabinet Decryptis en 2018, on compte près de 2,5 millions de piscines privées sur le territoire. Cela représente environ 15% des foyers français possédant une maison individuelle. Ces chiffres sont en constante augmentation et placent la France en tête des pays ayant le plus de bassins en Europe, devant l’Espagne et l’Allemagne. Nous sommes même au second rang mondial, derrière les Etat-Unis ! Le marché hexagonal de la piscine privée est florissant, mais penchons nous sur la consommation d’énergie qu’il implique.

Quelle consommation d’énergie ?

 

Même s’il s’agit d’installations agréable, les piscines sont très énergivores, et cela a un coût autant pour votre porte-monnaie que pour l’environnement. Notamment à cause de ces différents facteurs :

 

👉Elles consomment beaucoup d’eau : à cause de l’évaporation, le niveau de l’eau de votre piscine diminue et vous devez sans cesse la réapprovisionner. A force, ce sont de grandes quantités qui sont requises ! On estime que pour un bassin de taille moyenne, il faut compter environ 50m3 d’eau, à renouveler d’un tiers chaque année. Le coût total des opérations se situe aux alentours de 200€.

 

👉Elles consomment beaucoup d’énergie : pour qu’elle soit agréable en tout temps, une piscine doit être chauffée et nettoyée.

 

👉Elles impliquent l’emploi d’appareils assez énergivores : pompe à filtration, réchauffeur, robot nettoyeur, éclairage… Tout cela représente un budget important !

 

👉Elles nécessitent des produits d’entretien qui peuvent être agressifs et polluants, notamment le chlore et ses dérivés.

Comment chauffer sa piscine à moindre coûts ?

Traditionnellement, on chauffe son bassin avec un réchauffeur électrique qui consomme beaucoup d’énergie. Mais il existe d’autres moyens de chauffe, au moyen d’énergies renouvelables, qui se montrent moins gourmands et plus respectueux de l’environnement.

La pompe à chaleur

 

icone_pompe-a-chaleur-pac

La pompe à chaleur utilise les calories de chaleur présentes dans l’air afin de les transmettre à votre piscine : la consommation en électricité, elle, est minime. Elle utilise donc une source énergétique naturelle et durable, qui n’émet que très peu de particules nocives. Par ailleurs, c’est un système facile à installer, et qui n’émet pas d’odeurs désagréables lors de son fonctionnement. Enfin, même si elle est relativement chère à l’achat, la pompe à chaleur de piscine présente un excellent rendement et est donc vite rentabilisée : vous n’aurez donc pas besoin d’en abuser pour avoir une température durablement agréable dans votre bassin. Que des avantages !

Les panneaux solaires

 

solaire

Voici une autre façon écologique de chauffer votre piscine : le solaire. Vous pouvez opter pour des capteurs qui peuvent prendre différentes formes (panneaux, dômes…), et vont absorber la chaleur des rayons du soleil pour les restituer en chauffage pour l’eau de votre bassin. C’est donc une énergie totalement gratuite et illimitée, et une solution vraiment économique qui n’agresse en aucun cas l’environnement. Seul hic : il ne s’agit pas de la solution la plus efficace et elle est soumise aux conditions météorologiques. La chaleur n’est donc pas garantie en continu, et est insuffisante pour une piscine de grande taille.

conseil

Vous voulez investir dans un système de chauffage à énergie renouvelable ? Faites appel à Effy ! Nous vous proposons des offres de travaux clés en mains avec un accompagnement de A à Z et des aides financières non négligeables.

conseil
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Nos conseils pour chauffer moins

 

En plus de choisir des systèmes de chauffage plus performants et/ou durables, il existe des petites astuces à connaître pour faire des économies :

 

✔️Couvrir votre bassin avec une bâche à bulles ou un volet roulant, qui va empêcher l’évaporation de l’eau, participer à son réchauffement et éviter que les saletés se déposent

 

✔️Choisir des LED plutôt que les ampoules traditionnelles pour éclairer votre piscine

 

✔️Bien étudier les besoins en énergie de votre bassin avant d’investir dans un système de chauffage : quelle surface, combien de personnes susceptibles de s’y baigner et à quelle fréquence, etc.

 

✔️Prendre en compte l’environnement et la localisation de votre piscine : les besoins ne seront pas les mêmes selon l’ensoleillement de la région où vous vivez, selon l’orientation et l’exposition au soleil, la végétation environnante, etc.

Vers des piscines naturelles

piscine naturelle

Le principe d’une piscine écologique est de laisser les mécanismes biochimiques des plantes aquatiques et des organismes naturellement présents pour filtrer l’eau dans laquelle vous vous baignez. Il n’y a aucun produit chimique, l’espace s’auto-régule. En fait, vous avez deux bassins : l’un où vous vous baignez, et l’autre contenant les plantes et organismes chargés de la régulation du premier. Cet espace s’aménage de la forme dont vous avez envie, vous pouvez par exemple lui faire prendre la forme d’un lac pour accentuer le côté nature.

 

Voici les divers avantages que les piscines naturelles peuvent offrir :

 

  • Elles sont très esthétiques, et peuvent se fondre parfaitement avec le décor de votre extérieur
  • Elles sont économiques : vous n’avez pas besoin d’investir dans tous les produits et artifices que nécessite un bassin traditionnel
  • Elles ne présentent aucun risque pour votre santé ni pour l’environnement
  • Elles permettent de faire se développer un véritable écosystème chez vous !
  • Elles ne nécessitent pas d’entretien très poussé car elles s’auto-régulent

 

bourse

Le seul inconvénient réside dans le coût d’installation de la piscine naturelle, environ 10% plus élevé que pour une artificielle. Enfin, un bassin naturel est généralement plus vaste, et vous avez donc besoin d’un espace conséquent chez vous pour en avoir un.

Doit-on investir ?

Prix et entretien

 

Difficile de donner un prix fixe pour l’installation d’une piscine. Vos frais seront très variables en fonction de la surface, les matériaux, les options, l’entreprise choisie… Pour un bassin hors-sol, cela peut aller de 500 à 12 000€, et en enterré, les prix peuvent aller de 5000 à 50 000€ environ ! A vous de demander un devis précis en fonction de votre situation et vos envies.

 

outil

Quant à l’entretien, il est quoi qu’il arrive plutôt minutieux si vous souhaitez avoir un bassin propre et agréable. Vous devez régulièrement vérifier que l’espace n’est pas encrassé, ou investir dans des systèmes de nettoyage performants pour ne pas avoir d’ennuis.

En conclusion

 

idée

Vous l’avez compris, une piscine n’est pas l’installation la plus écologique et économique qui soit. Mais il est possible de limiter l’impact sur l’environnement ainsi que vos dépenses en adoptant les bons gestes et en vous tournant vers les bons appareils et en pensant économies d’énergie !

 

 

Amandine Martinet

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème