insert foyer fermé

Quelle est la différence entre un foyer fermé et un insert ?

Vous voulez avoir une cheminée chez vous, tout en limitant les dépenses d’énergie et l’impact sur l’environnement ? C’est un foyer fermé ou un insert qu’il vous faut ! Mais de quoi s’agit-t-il exactement, quelles sont les spécificités de chacun ? Voici nos explications pour faire le bon choix.

Je change mon système de chauffage

Demande gratuite et sans engagement

Bien choisir sa cheminée

Une cheminée, oui, mais pas n’importe laquelle ! Les traditionnels foyers ouverts présentent certes l’avantage d’une ambiance cosy et chaleureuse en voyant les flammes crépiter sous vos yeux, mais il s’agit d’un équipement particulièrement énergivore, polluant et très peu performant. Quelle est donc la solution ?

 

Au lieu de laisser les fumées et la chaleur s’échapper, il est préférable d’opter pour un insert ou un foyer fermé, beaucoup plus efficaces pour chauffer votre logement : quand la performance moyenne d’un foyer ouvert est d’environ 10%, celle d’un foyer fermé peut aller jusqu’à 80% !

Insert et foyer fermé, kézaco ?

Des équipements proches

 

Visuellement, difficile de distinguer un foyer fermé d’un insert, puisqu’il s’agit sensiblement de la même structure métallique encastrée dans un foyer ouvert. Dans les deux cas, on y trouve une alternative intéressante au foyer ouvert, puisque les flammes restent visibles, et les designs proposés très variés peuvent constituer un éléments de décoration à part entière dans votre maison.

 

Pour ce qui est du principe de fonctionnement d’une cheminée à insert et à foyer fermé, il s’agit là encore du même : un contenant en fonte ou en acier permet de chauffer l’air par convection et rayonnement sur la vitre ou la porte de l’appareil. Ainsi, l’air circule à l’intérieur de la cheminée, pour ensuite être renvoyé dans la pièce de votre logement. C’est pour cela que le rendement est si important !

Quelles différences ?

 

En fait, la différence principale entre un foyer fermé et un insert, c’est la façon dont ils sont installés :

 

  • Le foyer fermé est prévu au moment de la construction de la cheminée, il fait partie intégrante de la structure et est pensé ainsi dès le départ
  • L’insert est un élément que l’on ajoute à une cheminée déjà existante, que l’on vient encastrer dans la structure. Le but est donc de transformer un foyer ouvert en foyer fermé.

 

C’est donc dans la conception et l’installation de ces deux appareils qu’intervient la distinction. Il est impossible de concevoir une cheminée à foyer fermé à partir d’une cheminée à foyer ouvert : en revanche, il est possible d’y inclure un insert, pour obtenir un fonctionnement et un rendement similaire.

Quelle solution choisir ?

 

C’est très simple : si vous avez déjà une cheminée à foyer ouvert chez vous, privilégiez le fait d’ajouter un insert pour augmenter la puissance de chauffe de votre équipement. Mais si vous comptez investir dans un nouvel appareil, vous pouvez directement vous tourner vers une cheminée à foyer fermé.

 

En fait, l’insert est une sorte de “solution de secours” pour ne pas avoir à acheter un nouveau système de chauffage. Mais si c’est ce que vous comptiez faire, autant vous tourner directement vers un foyer fermé, ou encore vers d’autres solutions écologiques telles qu’un poêle à bois ou un poêle à granulés, par exemple. 

artisan 500

Dans tous les cas, il est important de faire réaliser votre installation par un professionnel spécialiste de la rénovation énergétique : profitez de notre réseau de plus de 2000 artisans certifiés RGE dans toute la France !

artisan 500

Entretien et durée de vie

L’entretien d’une cheminée à foyer fermé ou avec insert est nécessaire pour que son fonctionnement soit optimal et durable. Voici la liste des opérations à réaliser :

 

🛠️Enlever l’excès de cendres en vidant régulièrement le cendrier en bas de l’appareil

🛠️Nettoyer les parois de la structure

🛠️Laver la vitre avec des produits spécifiques

 

En plus de ces actions rapides à réaliser fréquemment, des opérations de plus grande ampleur doivent être pensées au cours de l’année : par exemple, le ramonage de l’appareil est obligatoire deux fois par an. Si vous effectuez convenablement ces optimisations, vous pouvez espérer une durée de vie pour votre foyer fermé ou insert d’environ dix ans, voire plus !

Combien ça coûte ?

Là encore, les prix d’un insert et d’un foyer fermé sont semblables. Ils sont en revanche très variables en fonction du modèle choisi, des matériaux utilisés, de la performance et du rendement… On estime qu’en moyenne, votre investissement sera compris entre 3000€ et 7000€, pour le matériel et l’installation.

 

Sachez que vous pouvez bénéficier d’aides financières à la transition énergétique pour alléger ce coût. Les voici :

 

✔️La Prime Effy

✔️Le nouveau CITE

✔️L’éco-prêt à taux zéro

✔️MaPrimeRénov’

✔️La TVA à 5,5%

Nous sommes là pour vous aider ! 🙂

Plus de stress et de démarches administratives à rallonge ! Nos conseillers Effy vous proposent un accompagnement de A à Z dans l’obtention de vos subventions.

Je trouve mon aide financière

Demande gratuite et sans engagement

 

 

Amandine Martinet 

Plus d’articles sur ce thème