ecs

Quel équipement pour votre eau chaude sanitaire ?

Vous faites construire ? Vous réalisez des travaux de rénovation ? Choisissez avec soin votre équipement de production d’eau chaude sanitaire ! Chauffe-eau électrique, thermodynamique ou solaire : en fonction de l’énergie utilisée pour chauffer votre eau, le montant de vos factures varie… Effy vous explique vos différentes options, pour des économies visibles !

Je rénove mon logement

Demande gratuite et sans engagement

L’eau chaude sanitaire, c’est quoi ?

Vous utilisez de l’eau chaude sanitaire (ECS) au quotidien : pour vous laver les mains, prendre une douche, faire la vaisselle ou encore faire fonctionner votre lave-linge. Mais comment est-elle produite ?

 

  1. Votre maison est raccordée au réseau public d’eau : de l’eau arrive dans votre logement via un système de canalisations… mais elle arrive froide !
  2. Pour combler vos besoins en eau chaude sanitaire, l’eau froide est chauffée par un équipement dédié installé chez vous.
  3. De l’eau chaude peut alors couler de vos robinets (éviers, lavabos, douche, machines…) sur commande.

Zoom sur vos dépenses en eau 🧐

Votre consommation d’eau est facturée à 2 niveaux :

- Vous payez tout le volume d’eau (froide et chaude) que vous consommez auprès de votre fournisseur.
- Vous payez l’énergie utilisée pour chauffer votre eau à un fournisseur distinct… sauf si vous utilisez une énergie gratuite, comme l’énergie de l’air ou du soleil !

Équipement de production d’ECS : quels enjeux ?

 

Au moment d’équiper votre maison en système de production d’eau chaude sanitaire, vous devez faire plusieurs choix.

 

👉 Le type d’équipement :

 

Vous avez le choix entre un ballon d’eau chaude à accumulation ou un chauffe-eau instantané.

 

  • Le ballon ECS : de l’eau froide arrive dans le cumulus, elle est chauffée et maintenue à température. Quand vous commandez de l’eau chaude à un robinet, votre robinet puise dans ce stock. Lorsque la réserve du cumulus diminue, un nouveau volume d’eau froide arrive pour y être chauffé.
  • Le chauffe-eau instantané : il fonctionne comme une bouilloire ou une machine à café ! Quand vous ouvrez un robinet d’eau chaude, votre chauffe-eau se met en marche : de l’eau froide arrive, elle est chauffée puis vient alimenter votre robinet.
  Ballon d’eau chaude à accumulation Chauffe-eau instantané
Avantages Vous disposez d’une réserve permanente d’eau chaude : vous pouvez prendre une douche pendant qu’une machine à laver est en marche, sans variation de température.

Vous pouvez faire chauffer l’eau la nuit en heures creuses et la consommer le jour. Vous économisez sur vos factures d’électricité !
Pas de stock d’eau chaude : vous consommez moins d’énergie

Appareil compact, idéal pour les petites surfaces

Entretien limité
Inconvénients Une fois la réserve d’eau chaude épuisée, il faut du temps pour chauffer un nouveau volume d’eau. Mais si vous choisissez une capacité de ballon adaptée à vos besoins, aucun problème ! La quantité d’ECS disponible à un instant T est limitée : si votre enfant se lave les mains alors que vous prenez une douche, par exemple, la température de l’eau de votre douche et/ou le débit baissera subitement.

Comment choisir entre les 2 systèmes ? En fonction de la composition de votre foyer ! En famille nombreuse, le ballon d’eau chaude à accumulation est recommandé. A condition de bien dimensionner l’équipement, votre eau chaude sanitaire est disponible immédiatement et en permanence : vous vous offrez un meilleur confort à l’utilisation. Ce système équipe d’ailleurs la plupart des logements…

👉 Les fonctionnalités du système :

 

Certains équipements remplissent une double fonction de chauffage central et de production d’eau chaude sanitaire. C’est le cas des chaudières hybrides, de certaines pompes à chaleur et des systèmes solaires combinés (SSC). Vous installez ainsi un équipement unique pour chauffer votre logement et votre eau !

👉 L’énergie utilisée pour chauffer l’eau :

 

Pour chauffer votre eau, vous pouvez utiliser de l’électricité ou une énergie renouvelable. Les chauffe-eau électriques ont longtemps été privilégiés. Mais à l’heure de la transition énergétique, le chauffe-eau thermodynamique et le chauffe-eau solaire gagnent du terrain… L’eau chaude sanitaire représente environ 10 % de vos dépenses énergétiques : votre consommation se répercute sur vos factures… et sur la planète ! Pour réduire les coûts et l’impact environnemental, les énergies renouvelables représentent une solution de choix.

Chauffe-eau électrique, thermodynamique ou solaire ?

Parmi les équipements de production d’eau chaude sanitaire, choisissez votre énergie !

 

Le chauffe-eau électrique utilise de l’électricité. Une résistance électrique, en contact direct avec l’eau, chauffe votre ECS. Votre fournisseur d’énergie vous facture l’électricité consommée pour chauffer votre eau.

 

Le ballon thermodynamique (CET) utilise les calories de l’air. Il est composé de 2 éléments : une pompe à chaleur (PAC) air/eau et un ballon ECS. Le système de CET est toujours à accumulation. Le ballon thermodynamique nécessite un appoint, pour prendre le relais lorsque l’énergie gratuite de l’air ne suffit pas à produire votre eau chaude sanitaire. Une résistance électrique dans le ballon vient donc compléter le système, mais le recours à l’électricité est minime.

 

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) utilise la chaleur du soleil. Il fonctionne avec des panneaux solaires thermiques, couplés à un ballon d’eau chaude. Le CESI couvre jusqu’à 50% de vos besoins en ECS, un appoint prend le relais en plein hiver.

 

Thermique vs photovoltaïque : quelles différences ? 🤔

Les panneaux solaires photovoltaïques captent la lumière du soleil et la transforment en électricité. Les panneaux solaires thermiques captent la chaleur du soleil puis la transmettent à un fluide caloporteur, qui arrive dans le cumulus pour chauffer votre eau. 

Quel équipement pour votre logement ?

 

  Chauffe-eau électrique Chauffe-eau thermodynamique ou solaire
Avantages Installation rapide

Moins cher à l’achat
Energie renouvelable : vous contribuez à l’effort écologique !

Energie gratuite : vous chauffez votre ECS à moindre coût (appoint minime en électricité).

Vous bénéficiez d’aides pour financer vos travaux.
Inconvénients Plus cher au fonctionnement : vous payez de l’électricité pour chauffer votre eau.

Vous ne bénéficiez d’aucune aide financière à l’achat.
Plus cher à l’achat, mais : Les aides éligibles permettent de réduire le coût.

Vous rentabilisez votre investissement grâce à vos économies d’énergie.

 

La plupart des logements anciens sont encore équipés de chauffe-eau électriques. Transition énergétique oblige, les équipements qui utilisent des énergies renouvelables ont aujourd’hui le vent en poupe ! Dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique, misez sur une énergie gratuite pour produire votre eau chaude sanitaire, économies considérables à la clé…

 

  Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau solaire individuel
Economies d’énergie Le chauffe-eau thermodynamique utilise 3 fois moins d’énergie qu’un chauffe-eau électrique : vos factures diminuent considérablement ! Le chauffe-eau solaire couvre 50 % de vos besoins : vos factures sont réduites de moitié !
Conditions d’installation Lorsque la PAC utilise l’air intérieur de votre logement : vous devez disposer d’une pièce de 10 m2 minimum, non chauffée. Les panneaux solaires thermiques sont installés sur une surface de toit de 6 m2 minimum pour un ballon de 300 L. Votre toiture ne doit pas être orientée plein Nord. Les panneaux sont fixés sur un pan de toit en pente.
Entretien Aucune obligation d’entretien annuel Nettoyage de l’évaporateur recommandé, tous les ans ou tous les 2 ans Détartrage du ballon recommandé, tous les 18 mois Aucune obligation d’entretien annuel Nettoyage périodique des capteurs solaires Possibilité de souscrire un contrat de maintenance
Durée de vie 20 ans environ 20 ans environ

Prix d’achat et aides financières : votre budget à la loupe

Le prix compte parmi les critères de choix au moment de revoir votre installation d’eau chaude. Comptez 2 000 à 4 000 € pour un chauffe-eau thermodynamique. Prévoyez 4 000 à 6 000 € pour un chauffe-eau solaire.

 

En remplaçant votre ancien chauffe-eau par un système plus performant, vous faites des économies sur le long terme : vous utilisez une énergie gratuite, vos factures diminuent ! Vous contribuez en outre à préserver la planète… C’est pour cette raison que vous bénéficiez d’aides pour financer votre nouvelle installation d’eau chaude ! Les voici :
 

 

  • Profitez du crédit d’impôt CITE et déduisez 400 € au moment de votre déclaration d’impôt.
     
  • Votre artisan vous facture la TVA à taux réduit : quel que soit votre niveau de ressources, vous bénéficiez de la TVA à 5,5 % au lieu de 10 %. Les économies sont flagrantes.
     
  • Demandez l’éco-prêt à taux zéro : vos travaux de rénovation énergétique vous permettent d’emprunter à taux zéro.

 

Pour recevoir vos aides financières, veillez à choisir un artisan certifié RGE.

Votre installation d’eau chaude avec Effy !

 

Effy vous met en relation avec son réseau d’artisans RGE pour réaliser vos travaux d’installation de chauffe-eau : faites votre demande de devis directement en ligne ! Vous hésitez entre un ballon thermodynamique et un chauffe-eau solaire ? Nos experts vous conseillent en fonction de la configuration de votre logement, de vos objectifs et de votre budget. Vous envisagez vos travaux de rénovation énergétique de manière globale ? Vous pouvez opter pour un système qui combine chauffage central et production d’eau chaude sanitaire. Les chaudières hybrides (fioul ou gaz), les pompes à chaleur aérothermiques (air/eau) et géothermiques, et les systèmes solaires combinés remplissent cette double fonction. Demandez conseil à nos experts, et faites-vous accompagner dans toutes vos démarches !

Je rénove mon logement

Demande gratuite et sans engagement

Les astuces Effy pour réduire votre consommation d’ECS 💡

 

Vous équiper d’un système de production d’eau chaude sanitaire performant (CET ou CESI) est la meilleure solution pour réduire vos consommations. Quelques astuces permettent d’encore améliorer votre empreinte carbone tout en diminuant le montant de vos factures : 

 

  • Revoyez vos habitudes de consommation : prenez une douche plutôt qu’un bain, faites fonctionner vos machines en mode éco…
  • Isolez vos réseaux de distribution d’eau chaude par calorifugeage, pour éviter les déperditions de chaleur.
  • Utilisez des systèmes de régulation de débit et de température pour vos robinets d’eau chaude.

Plus d’articles sur ce thème