Effy réalise vos travauxEffy améliore votre confortEffy réduit vos factures d’énergieEffy valorise votre logement

+15 ans d'expérience

+1 million de foyers accompagnés

Panneau solaire thermique : comment fonctionne ce mode de chauffage ?

Sommaire

Profiter d’une eau chaude sanitaire à moindre coût, c’est possible avec un panneau solaire thermique qualitatif. Ce dispositif est également idéal pour le fonctionnement de votre chauffage d’appoint. Afin d’économiser de l’énergie sur l’année, retrouvez dans ce guide les essentiels à savoir sur les spécificités et le mode de fonctionnement d’un panneau solaire thermique.

coucher de soleil orange flamboyant

⚡ Payez votre électricité 2 fois moins cher !

Avec les panneaux solaires Effy, votre électricité est à prix fixe pendant 25 ans, soit deux fois moins cher* que sur le réseau public !

coucher de soleil orange flamboyant

Qu’est-ce qu’un panneau solaire thermique ?

À la différence d’un panneau solaire photovoltaïque qui génère de l’électricité, un panneau solaire thermique est utile pour la production d’eau chaude sanitaire et de chauffage. En plus du panneau solaire en question, il comprend un ballon de stockage, élément crucial au fonctionnement du module.

 

Panneau solaire

Pourquoi utiliser un panneau solaire thermique ?

En choisissant ce type d’installation, il est tout à fait possible de se passer complètement de votre chaudière principale quand il fait chaud, et même à la mi-saison. Outre ce grand avantage, vous bénéficierez aussi de nombreux autres atouts non-négligeables.


    Une économie d’énergie notable


Un panneau solaire thermique de qualité vous garantit une baisse de consommation d’énergie. Une fois bien installé, cette technologie vous permet d’utiliser moins de gaz ou de mazout lorsque vous aurez besoin d’eau chaude sanitaire. Ce facteur va influer grandement votre facture d’énergie tous les mois.


    Une contribution à la protection de la planète


Les panneaux solaires thermiques sont également recyclables à environ 95 %. Installer ce module est une occasion de faire des économies de CO2 sur l’année. Vos consommations de gaz ou de mazout seront considérablement réduites, une démarche responsable qui permet de protéger l’environnement et préserver l’avenir de l’humanité.


    Une bonne alternative à l’autoconsommation


Au lieu de vous dépendre totalement de votre système de chauffage en toute saison, le panneau solaire thermique vous offre une alternative avantageuse à une certaine période de l’année. Par exemple, entre mai et septembre, cette installation peut assurer la production d’eau chaude sanitaire dans votre logement. Même en l’absence d’un appareil de chauffage, cette solution d’autoconsommation vous permet de couvrir jusqu’à 100 % de vos besoins.
 

Quels sont les types de panneau solaire thermique ?

Avec trois types de panneau solaire thermique différents, vous pouvez choisir celui qui peut s’adapter à votre consommation d’eau chaude sanitaire :


    Les capteurs plans souples


Également appelés capteurs non vitrés, les capteurs plans souples sont les moins chers de tous types de panneaux solaires thermiques. Ils offrent un rendement* inférieur que ces derniers, en raison de l’absence d’isolation sur le module. Vu leur fragilité et leur faible performance, les capteurs plans souples sont dédiés au chauffage de l’eau chaude sanitaire ou au réchauffage d’une piscine d’été avec une température limitée à 30°C sous nos latitudes. En conséquence, il est préférable de les utiliser dans les zones les plus chaudes.


    Les capteurs plans vitrés


Ces installations sont les plus utilisées dans les foyers, étant donné qu’ils sont solides, faciles à intégrer et performants. Leurs aspects extérieurs ressemblent presqu’aux panneaux solaires photovoltaïques. Par contre, les capteurs plans vitrés sont conçus avec des composants spécifiques, à savoir:

 

  • un cadre en aluminium ou en acier avec une vitre épaisse
  • une isolation thermique à l’arrière du capteur
  • une surface absorbante pour capter les rayons solaires


La présence de ces éléments, notamment du matériau isolant permet de réduire les pertes de chaleur. Par conséquent, le rendement des capteurs plans vitrés est souvent très élevé.


    Les capteurs tubulaires sous vide


Ces installations sont encore peu utilisées en France, pourtant elles offrent un meilleur rendement et sont capables de produire de la chaleur lorsqu’il fait froid. Ces capteurs se composent littéralement de tubes en verre sous vide d’air. Ces derniers ont surtout pour rôle de diminuer les déperditions de chaleur par convection et par conduction.
Ces capteurs high-tech n’ont donc besoin ni d’isolant thermique ni de coffre de protection pour fonctionner. Leur performance dépend essentiellement du principe de sous vide (absence d’air), ce qui leur permet d’atteindre des températures maximales de 120°C.
 

Comment fonctionnent les capteurs solaires thermiques ?

La fonction principale d’un panneau solaire thermique est d’exploiter la chaleur du soleil pour permettre la production d’eau chaude sanitaire et le chauffage des habitations. Pour capter cette énergie, ce module va passer par les étapes importantes ci-dessous :

 

  • L’installation récupère la chaleur naturelle via des capteurs dédiés
  • Elle véhicule la chaleur collectée à l’aide d’un fluide caloporteur jusqu’à son arrivée dans un circuit hydraulique
  • La chaleur sera ensuite stockée dans des ballons prévus à cet effet
  • Puis, la quantité de chaleur nécessaire pour le chauffage sera restituée par un système de régulation

☝️ Bon à savoir
En cas d’insuffisance d’ensoleillement, il est indispensable de recourir à un mode de chauffage indépendant, qu’il fonctionne à l’électricité, au gaz ou au bois.

🎬 Comprenez en un clin d’œil comment l’énergie solaire se transforme en électricité avec Jamy Gourmaud !

pose-panneaux-solaires-artisan

Si les toits des maisons françaises étaient tous équipés de panneaux solaires, le pays multiplierait par 3 sa production annuelle d’électricité ! Qu’attendez-vous ?

pose-panneaux-solaires-artisan

Panneau solaire thermique & panneau solaire thermodynamique : leurs différences

Bien que leurs appellations soient presque similaires et que les deux technologies se basent sur l’exploitation des rayons du soleil, le panneau solaire thermique et le panneau solaire thermodynamique ne fonctionnent pas de la même façon.


Le panneau solaire thermique capte le rayonnement solaire dans l’objectif de réchauffer, comme indiqué plus haut, le fluide caloporteur situé au-dessous des panneaux. Ce dernier va se déverser dans un ballon de stockage et après un certain moment de chauffage, il permet de réchauffer l’eau chaude qui coule dans les robinets, les douches, les lavabos, etc.


Le panneau solaire thermodynamique, par contre, concentre le rayonnement solaire et diffuse ensuite la chaleur générée à une turbine raccordée à un générateur. Ce système thermodynamique est utilisé pour produire de l’électricité dans certaines centrales solaires spécifiques. Il est surtout adapté aux milieux à fort taux d’ensoleillement.
 

schéma fonctionnement panneau solaire thermique

Comment entretenir son panneau solaire thermique ?

Le panneau solaire thermique est un module facile à entretenir. D’ailleurs, avec cette technologie, vous n’êtes pas obligé d’effectuer un entretien annuel. Il faut seulement respecter certaines conditions de nettoyage régulier pour que le module puisse produire suffisamment d’eau chaude pendant longtemps. Au moins une fois par an, vous pouvez réaliser les démarches d’entretien suivantes :

 

  • Vérifier l’état des capteurs de temps en temps
  • Retirer les feuilles mortes, les épines de pin ou autres résidus qui constituent un obstacle au bon fonctionnement du panneau solaire thermique
  • Effectuer le détartrage du ballon ponctuellement
  • N’oubliez pas de passer un coup d’éponge sur les modules régulièrement
     
J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

Quel est le prix d’un panneau solaire thermique ?

Le modèle et caractéristiques techniques du panneau solaire thermique peuvent faire varier son coût. Par exemple :

  • Un panneau solaire thermique de type individuel (uniquement pour la production d’eau chaude sanitaire) est accessible à un prix de 6 000 à 8 000 €.
  • Un panneau solaire thermique de type combiné (pour la production d’eau chaude sanitaire et de chauffage) coûte, cependant, entre 8 000 et 18 000 €.

Les primes et aides de l’État pour un panneau solaire thermique

L’installation d’un panneau solaire thermique figure parmi les travaux permettant de bénéficier d’aides financières. Afin d’amortir le coût d’acquisition de votre module, découvrez ci-après quelques exemples de primes et aides de l’État.

 

  • MaPrimeRénov’ : cette prime vous sera octroyée selon vos revenus. Elle vous permet de toucher entre 435 et 8 000 € si vous êtes éligible au dispositif.
  • La TVA à taux réduit : cette offre vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt forfaitaire lors de votre déclaration d’impôt.
  • L’Éco-prêt à taux zéro : pour financer vos travaux d’installation de panneau solaire thermique, il est possible de prétendre jusqu’à 15 000 € sans devoir payer un intérêt. Le remboursement peut s’étaler sur 20 ans.

⚠️ Attention
Vu leur emplacement en hauteur, il est judicieux de faire installer votre panneau solaire thermique par un artisan professionnel. Vous éviterez ainsi les risques d’accident tout en profitant d’une installation fiable et sur mesure.

femme dans son salon

Installez des panneaux solaires à partir de 60€/mois pendant 180 mois* ! Grâce à notre partenaire BNP Personal Finance, vous personnalisez votre apport et la durée de votre financement.

*Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

femme dans son salon

Ceci peut aussi vous intéresser