chaudiere

Le CITE pour le changement de votre chaudière

Vous voulez remplacer votre vieille chaudière par un nouveau système de chauffage plus performant ? Sachez qu’il existe des aides financières pour alléger vos frais. Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) en fait partie. Toutes les explications ici !

Je trouve mon aide financière

Demande gratuite et sans engagement

Pourquoi changer sa chaudière ?

On estime que la durée de vie moyenne d’une chaudière est d’environ 20 ans. Au-delà, vous vous exposez à des risques de dysfonctionnement ou de perte de performance au fil des années. Il est donc recommandé d’opter pour un nouvel appareil de chauffage !

 

Par ailleurs, les anciens modèles fonctionnent généralement avec des énergies fossiles (charbon, fioul) qui ne sont recommandées ni pour votre porte-monnaie, ni pour la planète.

Aujourd’hui, il existe des options aussi performantes que respectueuses de l’environnement, tout en vous faisant faire des économies ! Parmi les différentes options qui s’offrent à vous, vous pouvez choisir une nouvelle chaudière à très haute performance énergétique, par exemple. Mais il est également possible de se tourner vers un système différent utilisant des énergies renouvelables, comme une pompe à chaleur ou encore des panneaux solaires.

 

Dans tous les cas, le remplacement d'un système de chauffage reste une opération coûteuse : comptez entre 3000€ et 7000€ pour installer une chaudière gaz à condensation et jusqu’à 20 000€ pour une chaudière à bois, par exemple. Ces coûts ne sont pas anodins, et il est parfois difficile de se projeter dans les travaux. Heureusement, il existe des aides à la transition énergétique pour amortir ces frais : le CITE en fait partie.

Le CITE, c’est quoi ?

⚠️ La fin du crédit d’impôt 

Le CITE est progressivement remplacé par une nouvelle aide distribuée par l’Anah, MaPrimeRénov’, ouverte à tous les ménages français sans conditions de revenus à partir du 1er janvier 2021.

 

Nature et montant de l’aide

 

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) est un coup de pouce financier créé en 2014 dans le but d’encourager les ménages français à engager des travaux de rénovation énergétique dans leur logement, et ainsi participer à la transition écologique du pays. Il existe toujours aujourd'hui, mais a subi des transformations. 

 

 

Cette aide énergétique prend la forme d’un avantage fiscal : en déclarant avoir effectué des travaux de rénovation dans votre logement vous permettant de faire des économies d’énergie, vous pouvez bénéficier d’une réduction sur vos impôts sur le revenu.

 

En 2020, le dispositif du CITE a été revu totalement : auparavant, il était calculé en pourcentage du montant des dépenses pour les travaux. Désormais, il s’agit d’un forfait par type de chantier, dans une limite fixée à 75% du montant total des dépenses. Par ailleurs, les dépenses sont plafonnées sur une période de 5 ans (du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020) à :

 

  • 2 400 € pour une personne seule
  • 4 800 € pour un couple

 

On ajoute à cela 120€ par personne à charge supplémentaire, de 60 € par enfant en résidence alternée.

Qui peut en bénéficier ?

 

Quand certaines aides sont réservées aux ménages aux revenus les plus faibles, le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique fonctionne à l’inverse : il s’adresse aux foyers plus aisés financièrement. En effet, votre revenu fiscal de référence 2019 doit être supérieur à un certain seuil préalablement défini pour pouvoir être éligible à ce coup de pouce. Mais ils ne doivent pas non plus franchir un plafond maximal, lui aussi déterminé à l’avance (consultez ces plafonds ici). 

 

Les autres conditions pour bénéficier du CITE sont les suivantes :

 

✔️Votre logement est votre résidence principale, vous êtes propriétaire occupant

✔️Il s’agit d’un appartement ou une maison individuelle qui a été achevé il y a plus de 2 ans à la date de début des travaux

✔️Vous faites réaliser vos travaux par un artisan certifié Reconnu Garant de l’Environnement

 

Le réseau Effy pour vous ! 🙂

Nous travaillons avec plus de 2000 partenaires, tous professionnels spécialisés de la rénovation énergétique et labellisés RGE. Trouvez celui au plus près de chez vous !

Je trouve mon artisan RGE

Demande gratuite et sans engagement

Comment l’obtenir ?

 

La démarche à suivre pour obtenir son crédit d’impôt est assez simple : il vous suffit de faire apparaître vos dépenses liées à vos travaux de rénovation énergétique sur votre déclaration d’impôts. Plus précisément, sur le site impôts.gouv, vous devez cocher la case “transition énergétique dans l’habitation principale” dans la catégorie “charges” lors de l’étape 3 de votre déclaration, puis remplir les montants pour chaque travaux dans les cases dédiées, qui vont de 7AR à 7BN.

 

Par ailleurs, il est encore possible de faire une déclaration papier via le formulaire 2042-RICI.

Quel crédit d’impôt pour votre nouvelle chaudière ?

Quels équipements éligibles ?

 

Vous l’avez compris, le crédit d’impôt est une aide à la transition énergétique, qui a donc pour but d’encourager l’investissement dans un équipement efficace en termes d’énergie. C’est pourquoi les chaudières fonctionnant aux énergies fossiles, polluantes et à faible rendement, par exemple une chaudière à fioul, sont exclues du dispositif.

 

Voici les appareils qui peuvent vous donner droit au CITE :

 

  • Chaudière biomasse à bûches
  • Chaudière biomasse à granulés

 

Bon à savoir 🧐

Pour le CITE 2020, vous devez avoir payé votre nouvelle chaudière au cours de la dernière année, soit du 1er janvier au 31 décembre 2020.

Quel montant ?

 

Voici le montant de votre crédit d’impôt en fonction de l’appareil que vous avez installé chez vous :

 

👉4000€ pour les chaudières biomasse ou bois à fonctionnement automatique

👉3000€ pour les chaudières biomasse ou bois à fonctionnement manuel

 

Les autres aides pour votre nouvelle chaudière

 

Sachez qu’il n’existe pas que le crédit d’impôt pour réduire les frais de votre investissement. Voici les autres coup de pouce financiers auxquels vous pouvez prétendre, en fonction de l’équipement choisi :

 

 

Bonne nouvelle, vous pouvez cumuler plusieurs de ces aides pour obtenir un montant encore plus élevé ! Le CITE est notamment cumulable avec la Prime Effy, l’éco-prêt à taux zéro et la TVA réduite.

conseil

Vous avez du mal à vous y retrouver dans tous ces dispositifs ? Nos conseillers Effy, spécialistes de la rénovation énergétique, vous accompagnent de A à Z dans l’obtention de vos aides !

conseil

 

Amandine Martinet

Plus d’articles sur ce thème